Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2011

LES PROTOCOLES DES SAGES DE SION AUTORISES EN RUSSIE

L’ONG Pour les droits de l’homme, qui demandait l’interdiction à la vente de ce document, vient d’être déboutée par la justice russe.

 

fe5d3e2c-bcd8-4ec2-a809-a84f0502d392.jpgPour prendre sa décision, le Parquet de Moscou s’est basé sur une expertise réalisée en 2009 par l'Institut de psychologie de l'Académie des Sciences qui avait conclu que ce texte ne contenait pas d’appels contre les juifs.

 

Le Parquet n’a pas davantage donné suite à la requête alternative présentée par l’ONG, qui demandait au moins que la qualité de faux du texte soit clairement notifiée, au motif que "l'absence de mention que ce livre est un faux ne constitue pas une infraction à la loi russe concernant la défense des consommateurs".   

 

Les protocoles échappent donc à l’enfer des publications extrémistes dont la liste a été établie par le ministère russe de la Justice. Liste qui contient quand même 800 ouvrages (islamistes, néo-nazis, antisémites, etc). Sans oublier quelques brochures des Témoins de Jehovah.

 

Rappelons qu’en France, pays autoproclamé des libertés, les protocoles avaient été interdits en 1990 par le socialiste Joxe. A l’heure actuelle, un certain flou artistique les entoure car ils ne sont plus interdits depuis 2004, mais pas non plus vraiment recommandés. De toute façon, à l’époque d’internet, difficile de garder sous clé ces incroyables délires.

22/08/2007

UNE REALITE COMPLEXE FINIT TOUJOURS PAR S’ECHAPPER DES SCELLES

Cette phrase est d’Edward Saïd dont nous parlions hier et je la trouve profondément vraie. Des scellés sont placés à l’heure actuelle sur un certain nombre de questions géopolitiques fondamentales et il est interdit d’y réfléchir, de s’interroger, de débattre, de douter. Alors même que nous serions, paraît-il, en « démocratie ». Vaste fumisterie. Nous ne sommes pas plus « libres » en ce moment qu’à l’époque pas si lointaine où il était obligatoire de croire que la terre était plate et qu’un grand barbu avait créé le monde en six jours. Exemple : est-il normal que des LIVRES soient à l’heure actuelle interdits dans notre pays ? Je dis bien des LIVRES, pas des bombes atomiques, au motif qu’ils véhiculeraient des idées non conformes à la pensée totalitaire et obligatoire?

114436cafab39377ece69c74b8724beb.jpgJe pensais notamment à la tentative d’interdiction d’un livre d’Israël Shamir, L’autre visage d’Israël, à l’instigation de la LICRA. Cet écrivain et journaliste anti-sioniste est très controversé, c’est exact. Son parcours est, dirons-nous, original. Tant mieux, lui, au moins, il sort des rails. Il est à présent citoyen suédois, converti au christianisme orthodoxe. Dans ce fameux livre, il considère, entre autres, qu’Israël est raciste vis-à-vis de sa minorité arabe et développe un certain nombre d’idées parfaitement à contre-courant.

Au lieu de débattre et de réfuter le cas échéant ses arguments, que fait la LICRA et consorts ? Comme d’habitude, elle traîne son éditeur en justice, en 2005, pour provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur appartenance à une religion. Meilleure façon de réduire quelqu’un au silence.

Car Israël Shamir est bien sûr accusé d’antisémitisme, argument classique et magique qui permet d’étouffer dans l’œuf toute critique. C’est que dans son livre, il  parle notamment des Protocoles des Sages de Sion en ces termes : «Non, l’intérêt des Protocoles n’a pas disparu, car le plan qui y est décrit, consistant à instaurer un régime oligarchique (non nécessairement juif), est en train d’être mis en vigueur en temps réel; cela s’appelle le nouvel ordre mondial. ». A l'audience, l'avocat de la maison d'édition d'Israel Shamir, Me Delcroix, soulignera qu' "En ce qui concerne l’aspiration des Juifs à dominer le monde, et la véracité des Protocoles des Sages de Sion, (...) Israël Shamir «s’interroge sur le sens, la valeur et la portée des célèbres Protocoles des Sages de Sion, dans lequel [sic] il voit, tout comme Soljenitsyne, un roman prophétique décrivant un siècle à l’avance ce qu’allait devenir l’Occident, à l’instar du fameux 1984 de George Orwell».

L’éditeur, outre une forte amende et de la prison avec sursis, sera condamné à retirer l’ouvrage de la vente. En appel, l’amende est réduite et le livre n’est plus interdit à la vente. Mais je parie qu’il ne doit pas être trop facile à trouver dans les librairies du système.

a8daf2d726251bf970a5a721ebe67f32.jpgRappelons que les fameux Protocoles des Sages de Sion ont été fabriqués par la police secrète du tsar à la fin du XIXe siècle. Le livre, indique Wikipédia,  « est composé de récits supposés être les comptes-rendus d'une vingtaine de réunions secrètes exposant un plan secret de domination du monde. Ce plan imaginaire utiliserait violences, ruses, guerres, révolutions et s'appuierait sur la modernisation industrielle et le capitalisme pour installer un pouvoir juif. »

Ce livre est aujourd’hui interdit dans tous les Etats européens. Quel enfantillage ! Et quel aveu, surtout !  Bon sang, de quoi a-t-on peur ? Puisque tout le monde sait bien que c’est un faux ridicule! On ferait mieux de se demander pourquoi il a malgré tout toujours autant de succès. En bonne logique, il devrait avoir sombré dans l’oubli depuis longtemps. Oui, vraiment, pourquoi donc déchaîne-t-il toujours à ce point les passions ? Et pourquoi est-il si nécessaire et si urgent de le soustraire à la curiosité des foules ?