Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2011

ENCORE DES INDEMNISATIONS ET DES REPARATIONS !

… où l’on retrouve à nouveau la SNCF qui a décidément de gros soucis en ce moment. Vous ne voudriez pas qu’en sus de tout le reste, elle s’occupe par-dessus le marché des usagers, non ? Les priorités d’abord :

 

 

"Un nouveau site internet dédié aux procédures d’indemnisation"

 

 

ii.jpg"Depuis sa création en 1956, le Mémorial accueille et aide les survivants de la Shoah et leurs familles dans leurs recherches personnelles et historiques, ainsi que dans la constitution de dossiers de demandes d’indemnisations et de réparations.

 

Afin de rendre ces informations encore plus accessibles,  le Mémorial de la Shoah a mis en œuvre un site internet avec le soutien de la SNCF:

 

http://holocaust-compensation-france.memorialdelashoah.org

 

Ce site disponible, en Français, en Anglais et en Hébreu (dès le 5 avril), vise à mieux faire connaître les compensations et les restitutions attribuées par le gouvernement français aux Juifs français et étrangers qui ont été victimes des persécutions racistes et antisémites mises en place par le gouvernement de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Il sera régulièrement modifié en fonction de l’évolution de ces procédures et propose une assistance téléphonique.

 

Mémorial de la Shoah

17, rue Geoffroy–l’Asnier,

75004 Paris

Tél. 01 42 77 44 72

Fax : 01 53 01 17 44

contact@memorialdelashoah.org www.memorialdelashoah.org"

 

 

Source: http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detail&aid=24236&artyd=99

27/02/2011

INCROYABLE DELATION

Notre ami l'amer Michel, alias l'incomparable Michel Garroté, ne craint pas de franchir un pas décisif dans sa lutte titanesque contre la grosse bébête immonde qui monte, qui monte: là, il vient carrément de donner toutes infos personnelles venues à sa connaissance sur des personnes qui ont le grand malheur de lui déplaire. Si ces infos sont aussi fiables que celles qu'il avait généreusement fourguées sur ma modeste personne, ces gens peuvent dormir tranquilles.

A priori je m'en voudrais de faire de la pub à une entreprise aussi nauséabonde - là, pour le coup, je trouve que le terme est adéquat - mais je pars du principe qu'il ne faut pas dissimuler ce genre de saloperies sous le tapis, ça les renforce.

Vous jugerez par vous-mêmes. Ce torchon s'appelle noblement Y'en a marre des antisémites cachés derrière leurs écrans et prend soin de nous préciser, pour le cas où cela aurait échappé au lecteur: "...Car le problème est un problème de morale. La morale est au-dessus de la délation". Et la morale, chacun le sait, exige hélas des sacrifices.

Moi, ce que je perçois vraiment dans ce déballage, c'est de la trouille face à un phénomène qui échappe de plus en plus aux commissaires politiques sionistes. Qui ne savent plus qu'inventer pour colmater les brèches qui s'ouvrent de tous les côtés.

Et ce que je suggère aux "antisémites" nommément désignés, c'est de se regrouper et d'attaquer de concert pour diffamation et/ou atteinte à la vie privée. Ils doivent ça au combat commun. Ou alors de contre-attaquer en balançant eux aussi toutes infos persos sur les excités d'en face. Puisque ce sont eux qui ont ouvert le feu ...

 

 

michel garrotté,l'amer michel,antisémites,délation,internet,anne kling,france licratisée

michel garrotté,l'amer michel,antisémites,délation,internet,anne kling,france licratisée

 

Avant? Après? Ou vice-versa? A vous de choisir ...

 

http://webcache.googleusercontent.com/search?hl=fr&q=...

27/04/2010

DU BOULOT EN PERSPECTIVE

Ces salauds d’antisémites se répandant sur le net, il fallait faire quelque chose ! Eh bien, c’est fait, et vous pouvez même, si le cœur vous en dit, participer à la fondation de cette nouvelle Force de Frappe qui va sévir, qu’on se le dise !

 

(je ne suis pas responsable des fôtes, je me contente de transcrire)

 

 

« Force de Défense d'Israël sur Internet : faites partie des fondateurs! »

 

« Parce que les antisémites veulent faire croire au monde que :

§                        La Shoah n’a pas existée ou elle a été créé par les juifs…

§                        L'armée israélienne "Tsahal" est une armée de violeurs inhumains…

§                        Les "sionistes" ont introduit le virus du Sida en Afrique…

§                        Les juifs contrôleraient les médias…

 

Et à la suite de tests concluants, Juif.org lance à l'occasion de Yom Haatsmaout (Jour de l'Indépendance de l'État d'Israël) la "Force de Défense d'Israël sur Internet" (F.D.I.I) qui a pour missions de veiller et combattre les informations antisémites et mensongères à propos d'Israël sur Internet.

 

Cette Force est destinée à éliminer d’Internet tout contenu antisémite, mensonger et anti-israélien sur ce qui est devenu le premier vecteur de propagande.
Le danger réside dans le fait que des mensonges, des insinuations et des discours ambigus influencent des milliers de personnes non-avertis et sans opinions.

 

Cette « Force de Défense d’Israël sur Internet » se constitue d’outils informatiques israéliens à la pointe de la technologie Internet mais aussi des juristes et des informaticiens qui piloteront les opérations de nettoyage systématique.

 

Le soutien de tous est essentiel. Par un don, faites parti dès aujourd’hui des fondateurs de la Force de Défense d’Israel sur Internet et recevez des bilans réguliers de nos actions sur le réseau : »

 

 

Source :  http://www.juif.org/go-blogs-23888.php 

 

08/04/2010

C’EST VRAI QUE C’EST DANGEREUX, INTERNET

« Pédophilie : un élu des Yvelines piégé par l'émission «Les Inflitrés»

(article du Parisien

14.jpg« Piégé par les journalistes de l'émission «Les infiltrés» sur les pédophiles, Maurice Gutman, conseiller municipal UMP du Mesnil-Saint-Denis, chargé d'Internet, comparaîtra vendredi 9 avril devant le tribunal correctionnel de Versailles pour corruption de mineur de 15 ans. Il a été piégé courant février par un journaliste des Infiltrés.

 

Cet homme de 64 ans s’est connecté sur un site Internet de chat où il a conversé avec un journaliste se faisant passer pour Jessica, une fillette de 12 ans. Après de longues minutes d'échanges, le conseiller municipal lui a proposé d’avoir des relations sexuelles. «Le journaliste faisait croire que la petite fille avait peur d'avoir des relations. Mais le suspect se voulait rassurant et lui faisait comprendre qu'il lui apprendrait à faire l'amour sans lui faire de mal». Dès que la conversation sur Internet a été terminée, les journalistes de France 2 ont dénoncé l'élu à la DCPJ à Nanterre (Hauts-de-Seine) en précisant que, durant l’émission, les ministres de l’intérieur et de la Justice seraient interrogés sur ce cas.

«La pression politico-médiatique imposée par l’émission»

Quelques jours plus tard, à la mi-février, Maurice Gutman, qui est aussi président du comité local de la Croix Rouge, membre éminent du consistoire, est placé en garde à vue dans les locaux de la PJ de Versailles. Lors de son audition, il passe aux aveux. Il raconte que cette conversation sur Internet a eu lieu alors qu'il se reposait en province. Il affirme que cette relation était tout à fait virtuelle et de l’ordre du fantasme. Maurice Gutman a été déféré devant le procureur à Versailles avant d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès.

«Ce type de faits, c'est-à-dire un simple dialogue sur Internet, se solde en général par un rappel à la loi. Mais à cause de la pression politico-médiatique imposée par l’émission de télévision France 2, le sexagénaire s'expliquera devant le tribunal», explique une source proche de l'affaire. Contacté mercredi, l'élu était injoignable. »

Source : http://www.leparisien.fr/yvelines-78/le-conseiller-municipal-piege-par-les-infiltres-08-04-2010-877733.php

 

Outre ses fonctions au Consistoire, ce peu ragoûtant personnage en avait aussi au CRIF :

 

« Haïm Musicant, le directeur général du CRIF a félicité les membres du Comité directeur du CRIF ou de la commission des Relations avec les élus locaux qui étaient candidats aux municipales (sachant que les adjoints aux maires ne seront désignés que plus tardivement, indiquons pour l'heure qu'ont été élus ou réélus) :

 

-         Bernard Gahnassia, à Puteaux -92-, sur la liste de Joëlle Ceccaldi-Raynaud (UMP)

-         Patrick Klugman à Paris XVIIème sur la liste d'Annick Lepetit (PS) et membre du Conseil de Paris

-         Martine Ouaknine à Nice, sur la liste de Christian Estrosi (UMP)

-         Jean-Marc Boccara, à Charenton – 94 - (dès le premier tour), sur la liste de Jean-Marie Brétillon (UMP)

-         Maurice Gutman  sur la liste de Jean Creno (UMP) au Mesnil St-Denis – 78.

-         Anne Brandy, à Paris XIème, sur la liste de Patrick Bloche (PS)

-         Marc Lumbroso à Paris XVIème sur la liste de Claude Goasguen (UMP)

-         Linda Uzan, à Sarcelles – 95- sur la liste de François Pupponi (PS) »

20/02/2010

Dring, dring…

55.jpgCe qui suit n’est pas une blague juive. C’est un dialogue imaginé au Crif (encore lui ! mais que voulez-vous, il est très actif) pour en rajouter une louche, façon « décontractée » et quotidienne, sur la dangerosité et la perversité intrinsèques d’Internet. Point de départ : les infortunes de la vertu, illustrées par BHL.

 

Deux copains discutent au téléphone :  Moshé et Jean-Louis. Un bon et un inconscient.

 

- Oui, allo ?

- Salut Moshé.

- Qui est à l’appareil ?

- C’est Jean-Louis !

- Ah, bonjour. Tu vas bien ?

- Tu sais quoi ? J’ai pensé à toi hier…

- Ah bon ?

- Tu n’as pas lu les indiscrets de l’Express de cette semaine ?

- Non, je ne lis pas forcément cet hebdo.

- Eh bien, figure toi que Bernard-Henri Lévy s’est fait lapider la semaine dernière sur le site Internet de Libération…

- Ah bon ? Pourquoi ?

- Ben, tu n’es pas au courant ? BHL s’est fait piéger dans son dernier livre, De la guerre en philosophie (Grasset) en citant les écrits d’un philosophe qui n’a jamais existé. Je suis mort de rire, en pensant à cela. C’est drôle, quel con ce mec !

- Oui, j’ai entendu cela. Mais quel rapport avec Libé ?

- Eh bien, BHL a été la cible d’attaques en règle sur Internet. Libé, par exemple, n’a pas été en mesure de contenir le flot de propos injurieux et parfois antisémites déversés sur son site, dixit l’Express. Le quotidien a donc été contraint de fermer la session qui lui était consacrée.

- Mais, c’est affreux cela !

- Pourquoi affreux ? C’est le jeu ! Tu as l’air d’être étonné ?

- De quel jeu parles-tu ?

- Internet est une caisse de résonnance, tu devrais le savoir…

- Ce que je comprends, c’est que BHL est raillé, attaqué… Soit. Mais, comment peut-on justifier des attaques antisémites ?

- Ben, c’est Internet, justement !

- Et alors ?

- Ecoute Moshé, je comprends que tu sois gêné. C’est sûr, des attaques antisémites, ce n’est pas cool. Mais, BHL n’est pas un saint, enfin ! Ce mec est un néoconservateur, tu le sais bien, non ?

- Non, je ne le sais pas ! Ce que je sais moi, c’est qu’il a soutenu la campagne de Ségolène Royal et qu’il dit être de gauche.

- Oui, et alors ? Il dénonce souvent les musulmans !

- Je n’ai pas entendu qu’il dénonce les musulmans. N’importe quoi ! Il dénonce plutôt l’islamisme, nuance.

- Admettons, mais il est considéré comme un pro-israélien. Je sais que toi, Moshé, cela ne te gêne pas. Mais, quand même !

- Ecoute Jean-Louis, il exprime un point de vue, ce qui ne veut pas pour autant dire qu’il soutiendrait tous les choix politiques israéliens. Et quand bien même, cela mérite-t-il qu’il soit victime d’attaques antisémites ?

- Ben écoute, tu sais avec les opinions qu’il défend et le nom qu’il porte ! Il ne faut pas s’étonner, quand même, que les gens se lâchent !

- Tu vois, moi, ce dont je m’étonne, c’est que peu à peu les langues se délient. Il devient très kitch de se souvenir justement qu’il s’appelle Lévy. Et, par conséquent de le lapider parce qu’il s’appelle aussi Lévy !

- Oh, écoute. Ca va. Je ne t’ai pas appelé pour que tu joues les victimes !

- Je ne joue pas les victimes. Je m’effraie simplement de ce qui se passe sur l’Internet.

- Mais, c’est l’Internet justement !

- Non, ce sont des gens qui sont derrière. Ces gens existent bel et bien. Ce ne sont pas des machines qui composent les messages et alimentent les forums. Et, sous le couvert de l’anonymat, en se cachant et en utilisant des pseudos, ils répandent leur venin. Ces gens sont ignobles, de vraies CRAPULES ! Pis, des lâches.

- Ah écoute, tu m’as déjà fait le coup. Quand on commence à parler des Juifs, tu perds la boule…

- Pas du tout, j’ai mal, c’est tout. Je n’admets pas que l’on insulte les gens et qu’on les désigne en fonction de leur origine ethnique et/ou religieuse. Je dirai la même chose si BHL était noir. Pour moi, le racisme, c’est dégueulasse !

- Tu en rajoutes une couche, allez Moshé… Je ne t’ai pas appelé pour que tu joues ton numéro… Et tu…

- Je ne joue pas Jean-Louis, je t’explique simplement que je suis un être humain. Je mérite d’être respecté. Que l’on reproche ou que l’on critique BHL, m‘est égal, après tout. Mais, que sur des sites Internet, on répande un venin antisémite, me dégoute. Je ne l’accepte pas.

- Allez, allez. Vous les Juifs, vous êtes tellement susceptibles. Tu sais quoi ? Tu as besoin de vacances.

- Justement. J’en prends. Excuse-moi, je vais être en retard. Allez salut.

- Ben salut… Je…

 

Dring. Dring.

 

Marc Knobel »

 

Bon, vous avez tout compris. Au départ, Internet c’était bien. Maintenant, pour les raisons que vous savez, c’est devenu le Mal personnifié et les nouveaux croisés du Bien vont le pourfendre. Accrochez-vous !

 

Moshé nous dit ceci :

-         Pas du tout, j’ai mal, c’est tout. Je n’admets pas que l’on insulte les gens et qu’on les désigne en fonction de leur origine ethnique et/ou religieuse.

 

Eh bien, je suis tout à fait d’accord avec lui. Moi non plus, je n’aime pas ça du tout.

 

Alors Moshé devrait quand même se poser quelques questions et se demander si les organisations communautaires telles qu’elles existent et s’activent dans ce pays – et si je m’amusais à en dresser la liste, nous serions encore là demain matin – ne créent pas justement le mal dont il se plaint aujourd’hui. A force de se désigner soi-même comme juif de toutes les façons possibles, en réclamant à ce titre certains menus avantages de la République, eh bien hélas, trois fois hélas, on s’expose aussi à être attaqué en tant que tel. Logique, non ?

 

Oui, Moshé devrait vraiment réfléchir à la question, avant d’accuser Internet.

 

 

Source: http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detail&aid=18927&artyd=10

30/01/2010

MERCI LE MRAP !

images.jpgBon, je viens de m’appuyer les 154 pages du rapport du MRAP sur les « dérives racistes » sur Internet et je ne peux que les féliciter : ils s’en sont donné, du mal, et grâce à eux, maintenant, je sais un million de choses que j’ignorais totalement.

 

Vraiment du bon boulot. C’est pourquoi je souhaite que ce rapport soit extrêmement diffusé sur la toile et j’invite chacun à le faire suivre au maximum. Plein de gens qui ignoraient plein de choses : des sites plus intéressants les uns que les autres, des mouvements et groupements divers et variés, etc, vont désormais avoir de quoi occuper leurs soirées*. Bien plus intéressant que la énième diffusion de Shoah à la télé, je vous assure.

 

Mais il n’a pas pensé à ça, le MRAP, il avait la tête pleine de son fol espoir qu’il nous offre en conclusion : la diabolique multiplicité de sites à surveiller et à dénoncer - de quoi perdre la tête - devrait imposer l’engagement de plein de gens pour jouer les kapos. Aubaine pour le MRAP qui voit déjà ce que ça pourrait lui rapporter : « Le MRAP peut se développer et se renforcer sur ce thème, en faisant appel à des personnes qui ne sont pas forcément attirées par les formes classiques du militantisme ». Se développer et se renforcer … Et palper encore plus de subventions ?

 

A LIRE ABSOLUMENT :

http://www.mrap.fr/campagnes/RacismeInternet/rapport-MRAP2009.pdf

 

S’agissant de mon blog, il est classé sans barguigner sous la rubrique « antisémite ». Et sous quel motif, peut-on savoir ? Le MRAP a-t-il déjà entendu parler de quelque chose qui s’appelle la diffamation ?

 

 

*  Je me demandais ces jours-ci pourquoi mon blog avait connu des pics de fréquentation inaccoutumés. Grâce au MRAP – merci encore – je le sais.