Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2007

LARMES DE CROCODILES POUR LES SDF

Il y a une vraie obscénité à voir le système faire mine de découvrir la pauvreté, hélas bien réelle, d’une frange de plus en plus large de nos compatriotes. Et l’exploiter sans vergogne devant les caméras, « droite » / gauche se renvoyant la balle, alors qu’ils sont tous parfaitement responsables d’une situation qu’ils ont créée et qui dure depuis des années sans les émouvoir autrement.

A quatre mois des présidentielles - un pur hasard - l’extrême gauche a eu la bonne idée d’exploiter le filon des SDF pour faire pleurer dans les chaumières et se refaire à bon compte une virginité « sociale ». En tout cas, il faut leur reconnaître un vrai talent pour nommer leurs créations : Les enfants de Don Quichotte, ça sonne bien et ça fait même « apolitique », puisqu’il paraît que l’association est apolitique. Bon, elle est soutenue, entre autres, par Droit Au Logement, ATTAC France, le parti communiste. Et alors, qu’est-ce que ça prouve ? En tout cas, voilà encore une association apolitique dont on aimerait bien connaître le financement. Car il en faut, des sous, pour déployer des tentes à travers toute la France. Et il en faut, des relais médiatiques puissants, et de bons copains, pour arriver à mobiliser la presse entière.

Ils ont en tout cas, comme toujours, obligé la « droite » à leur courir derrière, de peur de les laisser rafler la mise médiatique tous seuls: on a même appris aujourd’hui que Jean-Louis Borloo s’était couché à 3h du matin…C’est tout dire ! Et Sarkozy a nommé un membre de son comité de soutien pour «étudier le problème». Devinez qui ? Arno Klarsfeld.

Quel extraordinaire mépris pour les Français les plus modestes ! Mettre ainsi la misère en scène pour se procurer quelques voix de plus ! Pendant ce temps, Solidarité des Français qui mène une action discrète et suivie depuis plusieurs années en direction de ces mêmes déshérités, sans demander un sou à quiconque, se voit impitoyablement pourchassée, insultée, empêchée. Au nom de l’antiracisme !


Anne Kling
http://france-licratisee.hautetfort.com