Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2011

« Augmentation de 15 % des fonds pour les rescapés de la Shoah »

« Le gouvernement allemand a convenu mardi d'augmenter les fonds alloués aux survivants de la Shoah de 15 %. Soit de 110 millions d'euros en 2011 à 126,7 millions d'euros en 2012. C'est ce qu'a annoncé l'organisation Claims Conference (Conférence de revendication matérielle des biens juifs contre l'Allemagne).

 

Selon le nouvel accord conclu entre Berlin et l'organisation juive chargée de négocier au nom des victimes juives du nazisme, les fonds fournis par l'Allemagne devraient atteindre 136 millions d'euros en 2013 et 140 millions d'euros en 2014.

 

En tout, l'Allemagne devrait donc allouer à la Claims Conference 513 millions d'euros entre 2011 et 2014 pour aider les survivants de la Shoah.

 

"Avec la baisse des sources de financement liées à ces compensations, cet accord à long terme obtenu par la Claims Conference est crucial pour répondre aux besoins grandissants des survivants de plus en plus âgés de la Shoah", a déclaré dans un communiqué le président de Claims Conference, Julius Berman. "Cela fournira aux survivants et aux organismes qui s'en occupent la certitude que le financement sera disponible pour faire face à la demande croissante des prochaines années."

 

La Claims Conference fournit des soins à domicile et d'autres services aux personnes âgées rescapées de la Shoah, dans 46 pays du monde. Chaque année, l'organisation rencontre des responsables allemands pour discuter des fonds alloués aux survivants du génocide perpétré par les Nazis contre le peuple juif durant la Deuxième Guerre Mondiale. Aujourd'hui, les plus jeunes des rescapés ont plus de 70 ans.

 

"Une fois de plus, le gouvernement allemand reconnaît sa responsabilité historique d'assister les victimes juives dans leurs dernières années", a déclaré Stuart Eizenstat, négociateur spécial pour Claims Conference. "Au cours des années, le gouvernement a démontré son engagement à améliorer le sort de ces victimes âgées qui ont besoin de ces fonds."

 

D'autre part, les survivants qui ont été emprisonnés dans un ghetto par l'Allemagne nazie pendant au moins 18 mois recevront 9 euros supplémentaires pour leurs allocations mensuelles. Le Fonds d'Europe Centrale et de l'Est, qui aide les Juifs de l'ancien bloc soviétique vivant dans une relative pauvreté, verra son budget annuel augmenter de 2,8 millions d'euros. »

 

 

Source: http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1300962205869&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

29/03/2011

ENCORE DES INDEMNISATIONS ET DES REPARATIONS !!!

Le gouvernement grec, particulièrement riche en ce moment, a accepté de payer 14 millions de dollars de "compensations" à la communauté juive de Salonique pour la destruction de son cimetière pendant la dernière guerre...

Sûrement une des retombées de la visite, en février dernier, des quelque 60 représentants de la Conférence des organisations juives américaines, qui avaient "visité" la Grèce, en commençant précisément par Salonique, et avaient été reçus par chef d'Etat, premier ministre, etc.

Greece OKs compensation for Jewish cemetery

"ATHENS, Greece (JTA) -- The Greek government will compensate the Salonika Jewish community for the destruction of its cemetery during the Nazi occupation.

An income tax bill that passed Tuesday included the more than $14 million for the community payable in five- and 10-year government bonds with interest.

The country's Socialist majority approved the measure; the liberal main opposition party and several other parties voted against it.

The opposition argued that the government should not settle a matter that is pending in the courts. The government said it was "settling the matter out of court for humanitarian reasons and because the destruction was an act of the Nazis and this wrong should be made right."

The 500-year-old cemetery was one of the oldest and largest in Europe, with more than 300,000 graves. Many of its tombs were of great historical and epigraphic interest. The earliest was dated 1493, one year after the Jewish expulsion from Spain.

On Dec. 6, 1942, the cemetery was destroyed by the Greek puppet government with connivance of the Nazi occupiers. Three months later, the transport of Salonika Jews to the Nazi death camps started.

After the war, the cemetery was expropriated by the Greek government in favor of the Aristotelian University and its campus. Though the Salonika Jewish community held titles on a large portion of the cemetery property, the university and the Greek government had refused to pay compensation.

In September 1961, the Jewish community of Salonika sued the university asking for financial compensation.”

http://www.jta.org/news/article/2011/03/24/3086544/greek-...  

19/09/2008

LES JUIFS DE LIBYE (JADIS) RECLAMENT LEUR PART

ACTE 1 : En 1911, l’Italie, pour diverses raisons qui sortent du sujet, occupe militairement la Tripolitaine-Cyrénaïque – plus connue aujourd’hui sous le nom de Libye. Le pays, qui faisait alors partie de l’empire ottoman, deviendra en 1930 une colonie italienne et le restera jusqu’en 1942. Au moment de l’arrivée des Italiens, c’était un pays désertique où se pratiquait l’esclavage à grande échelle. Ce juteux commerce fut interdit par les nouveaux arrivés. Ces derniers construisirent également les infrastructures nécessaires à un début de développement de la région. Mais oui, bon, ils étaient là en colonisateurs. Et c’est très mal vu de nos jours.

 

khadafi.jpgACTE 2 : Fin août, Berlusconi se rend en Libye et là, présente officiellement ses excuses et offre sa repentance la plus plate à Khadafi pour la période de colonisation. A titre de compensation, il promet le versement, au cours des 25 prochaines années, de 5 milliards de dollars, soit 200 millions de dollars par an. Cette somme doit en principe servir à construire des autoroutes, des logements, etc.

Cette cérémonie au plus haut niveau – non dénuée d’arrières pensées « énergétiques » - donna lieu à un exercice de cirage de pompes du plus bel effet : « Il est de mon devoir, en tant que chef du gouvernement, de vous exprimer au nom du peuple italien notre regret et nos excuses pour les blessures profondes que vous nous avons causées », dira Berlusconi.

"Le peuple libyen a subi une injustice et a été agressé chez lui et il mérite excuses et compensations", répondra le colonel, qui buvait du petit-lait.

Soit dit en passant, l’accord a déchaîné en Italie la colère de l’association des rapatriés italiens de Libye qui se bat depuis près de 40 ans – en vain - pour une compensation de l’Etat en faveur des milliers d’Italiens chassés du pays par Khadafi en 1970.

Et puis, question subsidiaire : comment se fait-il que la Libye, qui a du pétrole, ait tellement besoin des subsides et de l’aide des Occidentaux pour construire ses infrastructures ? Elle n’y arrive pas toute seule ?

 

ACTE 3 : Comment ça, Khadafi s’apprête à recevoir un bakchich des Italiens et nous rien !!!??? Impensable !  Meïr Kahakon, président de l’association des juifs de Libye, la « World Organization of Libyan Jews », vient donc de prendre sa plus belle plume pour écrire à Berlusconi afin de demander lui aussi sa part : « Nous estimons que l’Italie doit une compensation aux juifs de Libye pour les souffrances gravées aujourd’hui encore dans leur chair. (…) Les juifs de Libye ont souffert à la fois du colonialisme et de leur déportation dans les camps de travail et de concentration ».

Les rescapés, ou leurs descendants, ne vivent plus en Libye mais ont émigré depuis belle lurette en Israël. C’est là qu’ils espèrent recevoir leur part du gâteau.

D’ailleurs, pour faire bonne mesure, Kahakon a également écrit à Khadafi pour lui signifier qu’une partie de l’argent promis par les Italiens est fermement attendue en Israël. Le colonel va-t-il obtempérer ?