Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2012

DE PLUS EN PLUS FORT …

Pourquoi s’arrêter, d’ailleurs ? Nous avons parlé récemment de cette commission d’enquête de l’ONU qui leur reste décidément en travers de la gorge, aux Israéliens. On dirait qu’en Europe, seules la Belgique et l’Autriche ont sauvé l’honneur ? Ce n’est pas tout à fait vrai car la Norvège et la Suisse sont aussi dans le collimateur. Mais elles n’ont pas été « convoquées ». Pour l’instant. Il est vrai qu’elles n’ont pas la chance, elles, d’appartenir à l’Union européenne. Les autres pays de l'UE se sont courageusement abstenus lors de ce vote. Forcément, puisque le seul pays à avoir voté contre, ce sont les Etats-Unis.

 

« Jérusalem convoque les ambassadeurs de Belgique et d’Autriche

 

Israël a convoqué les ambassadeurs de Belgique et d'Autriche au ministère des Affaires étrangères pour les réprimander d'être les deux seuls pays membres de l'Union européenne à avoir soutenu  la "mise en place d'une mission d'enquête pour sonder les effets des implantations sur les droits de l’homme des Palestiniens".

 

Les ambassadeurs ont rencontré le directeur général adjoint du ministère des Affaires étrangères pour l'Europe Rafi Shutz qui leur a transmis une plainte officielle du gouvernement israélien sur les votes de leurs pays respectifs au sein du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies à Genève. Au cours de la conversation, Shutz a exprimé la "profonde déception et l'objection d'Israël sur leur vote".

 

Source : http://www.crif.org/fr/revuedepresse/j%C3%A9rusalem-convoque-les-ambassadeurs-de-belgique-et-d%E2%80%99autriche/30581

 

 

 

23/03/2012

ISRAËL, PALESTINIENS ET DROITS DE L’HOMME

Pendant que tout le monde se lamente à qui mieux mieux sur l’étonnante (pour qui ?) affaire de Toulouse, et pleurniche à la seule évocation de ces éternels innocents victimes de la méchanceté planétaire, il se passe d’autres choses de par le monde. Où l’on retrouve Israël, inévitablement, puisqu’il n’y a pas moyen de ne pas tomber dessus d’une manière ou d’une autre.

Moi, quand je veux avoir des nouvelles correctes, je vais sur le site de l’agence russe Ria Novosti. C’est là que j’ai trouvé l’info qui suit.

J’ai également trouvé, sur la même info, le son de cloche des sionistes. Edifiant. Vous trouverez cette seconde version sous la première. Vous y verrez noir sur blanc comment, systématiquement, ces gens culpabilisent une cible. Qui peut être soit les médias, soit les de souche, soit les politiques, etc, etc. En fait, c’est toujours de la faute des autres, les ennuis qui arrivent. Eux qui sont pourtant si gentils, si sympas avec tout le monde, toujours prêts à tendre l’autre joue. Comme ci-dessous :

 

rian.gif

 

« Colonisation: Israël refuse de coopérer avec le Conseil des droits de l'homme

 

Israël n'autorisera aucune commission à mener une enquête sur son territoire pour établir si les colonies juives en Cisjordanie lèsent les droits des Palestiniens, a annoncé vendredi le service de presse du vice-ministre israélien des Affaires étrangères Danny Ayalon.

 

"Une telle commission est incompétente sur le plan moral et juridique, et nous ne lui permettrons pas d'agir chez nous", a déclaré M. Ayalon.

 

Il a souligné que la décision du Conseil des droits de l'homme (CDH) de l'Onu de créer une commission d'enquête sur les colonies juives en Cisjordanie montrait que "les Palestiniens n'étaient pas disposés à rechercher un compromis historique et la paix, mais un conflit et la confrontation".

 

Selon lui, la mise en place de cette commission "poursuit la pression politique et diplomatique initiée ces derniers mois par les Palestiniens".

 

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a pour sa part qualifié de "honteuse" la décision du Conseil des droits de l'homme.

 

Le CDH a adopté jeudi une résolution réglementant la création d'une commission spéciale chargée d'établir si les colonies implantées par Israël en Cisjordanie portent atteinte aux droits des Palestiniens. Trente-six pays membres du Conseil ont voté pour la résolution et dix se sont abstenus. Seuls les Etats-Unis se sont opposés à cette initiative, soulignant qu'ils étaient "sérieusement préoccupés par l'engagement du Conseil contre Israël". »

 

 

Source : http://fr.rian.ru/world/20120323/194021925.html

 

 

Sur « Jerusalemplustv » (sous-titrée "la lutte contre la désinformation")

 

« Alors que la stigmatisation systématique d'Israël dans les médias et par les politiques a abouti à la fusillade de Toulouse (4 victimes juives), le Conseil des droits de l'homme de l'Onu est venu apporter de l'eau au moulin de l'antisionisme en ordonnant une enquête sur ''l'influence des implantations de Judée-Samarie sur les Palestiniens''. Une enquête à laquelle Israël refuse catégoriquement de participer, niant la ''légitimité'' de cette institution.

 

'Tout comme Goldstone a regretté les conclusions de son rapport, ce sera la même chose cette fois aussi'', a indiqué un haut responsable israélien à Jérusalem. La commission dirigée par le juge Goldstone, avait aussi été mandatée par le même Conseil des droits de l'homme de l'Onu pour enquêter sur l'opération Plomb durci à Gaza, et avait accusé Israël de crimes de guerre. Le juge Goldstone avait par la suite ''regretté'' d'avoir tiré ces conclusions erronées.

 

Mais le mal était fait. Le Conseil de Genève a condamné la construction annoncée par Israël de nouveaux logements pour les habitants juifs en Judée-Samarie et à Jérusalem orientale, y voyant une entrave au processus de paix et une menace pour la solution à deux Etats et la création d'un Etat palestinien indépendant. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a dénoncé une initiative "hypocrite", ajoutant que le Conseil des droits de l'homme avait une "majorité automatique contre Israël". »

 

 

Source : http://www.jerusalemplus.tv/index.php?option=com_content&task=view&id=12620&Itemid=131&Itemid=62