Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2012

LES MINORITES OPPRIMEES EN FRANCE

Je vous parlais hier du « parrain » du cercle ultra-sioniste Léon Blum, le nouveau premier ministre, Jean-Marc Ayrault. En regardant de plus près la liste du gouvernement, j’ai fait quelques découvertes intéressantes. Ce brave Ayrault n’est pas allé trop loin pour recruter ses petits camarades car il y a carrément … cinq, oui cinq nouveaux ministres qui figurent eux aussi dans ce cercle gauche communautaire caviar : Nicole Bricq, une proche de DSK, qui fait partie du bureau du cercle Léon Blum et les quatre suivants, membres comme Ayrault du comité d’honneur : Aurélie Filipetti, Pierre Moscovici, Vincent Peillon et Bernard Cazeneuve.

 

Ca fait quand même pas mal de nouveaux ministres prêts à défendre mordicus Israël, ce pauvre petit Etat éternellement victime de tous les méchants du monde.

 

Moscovici et Peillon, nommés ci-dessus, sont juifs. Ainsi que Fabius, d’origine juive, lui. Cela nous fait un pourcentage très correct de ministres juifs pour une communauté représentant 1% de la population d’un pays tellement antisémite. Avec Peillon à l’Education nationale, nul doute que l’enseignement de la shoah, particulièrement négligé jusqu’à présent, ne prenne un nouvel essor.

 

N’oublions pas dans cette énumération Manuel Valls qui, certes, n’est pas juif mais ne rate pas une occasion de proclamer son amour incommensurable pour Israël.

 

Hélas, comme rien n’est parfait en ce bas monde, Hollande a aussi voulu donner des gages sérieux à l’autre « minorité », celle que la gauche a largement contribué à faire entrer dans le pays. D’où un certain nombre de ministres plus « exotiques » : Kader Arif, Yamina Benguigui, Victorin Lurel, George Pau-Langevin, Christiane Taubira, Najat Vallaud-Belkacem. Sans oublier Fleur Pellerin, d’origine asiatique, la plus sympathique du lot, il faut le reconnaître. Donc, dans l'ensemble, vous constaterez que Hollande a fait très fort dans les signaux adressés aux "minorités" opprimées.

 

Surtout si l'on compte les antiracistes patentés figurant au gouvernement, comme Delphine Batho et Benoît Hamon, anciens de SOS Racisme. Et George Pau-Langevin, ancienne présidente du MRAP.

 

Mais je vous rassure, il reste aussi quelques « de souche » au gouvernement. Et notamment, particularité intéressante, un nombre appréciable de Bretons. Mais pas un seul Alsacien, ces fachos qui s’entêtent à voter à « droite ». Punis.

 

 

Encore une remarque pour finir : Hollande le vertueux ne veut pas de condamnés dans son entourage, paraît-il. Heureusement que cette précaution ne s’étend pas à la famille. Car le fils Fabius a connu l’an dernier quelques démêlés avec la justice (voir blog du 2/6/11).

 

Souhaitons à tous ces nouveaux promus de survivre à ce printemps qui s’annonce assez glacial. Il y a parfois des bourrasques, même en juin, qui vous emportent tout …

 

16/05/2012

ON RESPIRE DU CÔTE DES RESPONSABLES COMMUNAUTAIRES !

Oui, car enfin, ils faisaient mine de nourrir quelques craintes à propos d’un  changement de régime qui n’était pas leur premier choix. C’est vrai, ils auraient préféré Sarkozy. Mais, finalement, quelle importance au fond ? Le terrain est balisé de tous les côtés. Donc, ces fausses craintes n’ont pas duré longtemps. Juste le temps de placer un ou deux couplets de bienvenue, histoire d’adresser quelques messages subliminaux en haut lieu. Messages reçus cinq sur cinq.

 

Tout d’abord, le président tout nouveau tout beau s’est dépêché de glisser, lors de son investiture, une phrase bien sentie sur son horreur « du racisme et de l’antisémitisme ». Qui constituent, comme chacun le sait, les problèmes n°1 que connaît le pays en ce moment. Donc, soyons rassurés, il connaît ses priorités et il va s’y attaquer bille en tête.

 

Voilà pour l’acte 1. L’acte 2 a été la nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de premier ministre (où, au passage, on lui souhaite bien du plaisir). Là, c’est carrément devenu l’extase. Car M. Ayrault fait partie du comité d’honneur du Cercle Léon Blum. Alors, hein, plus d’inquiétude à avoir !

 

Ce Cercle a été constitué en 2003 « par le rassemblement de centaines de militants provenant de formations politiques de la gauche parlementaire mais également de nombreux acteurs de la vie associative, syndicale et de sympathisants qui, tout au long de leur vie de citoyens, se sont reconnus dans les valeurs fondamentales de la Gauche Républicaine : Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité et Tolérance.

 

Nous nous sommes regroupés parce que nous avons décidé de combattre politiquement et démocratiquement la résurgence d'un nouvel antisémitisme qui provient, depuis quelques années, d'une partie de la gauche française en contradiction fondamentale avec les principes de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

 

Nous avons décidé de poursuivre le combat mené depuis de longues années contre le racisme et l'antisémitisme d'extrême droite et de l'étendre à ceux qui, malgré leurs proclamations progressistes, réalisent des amalgames pervers pour faire du juif le nouveau bouc émissaire de ce début de siècle. »

 

Vous lirez la composition complète de ce comité d’honneur et vous verrez qu’il n’y a rien que du beau monde. De gauche, évidemment. Pensez, il y a même Anne Sinclair et DSK ! Toute la gauche morale y trône en majesté, c’est émouvant.

Et donc, le nouveau premier ministre, qui a apparemment compris de quel côté les tartines se beurraient, y est aussi.

 

Cette bonne  nouvelle a été annoncée avec enthousiasme sur un site ultra-sioniste en ces termes :

« Ensuite, ce que tout le monde attend, c’est  l’annonce officielle du nom du Premier ministre :

Jean-Marc Ayrault est désigné. Il est député-maire de Nantes et président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale depuis 1997.

Pour rappel, le nouveau premier ministre fait partie du Cercle Léon Blum qui défend Israël face à la désinformation.  Un comité qui veut enfin clôturer toutes les critiques contre la politique d’Israël en rappelant que l’antisionisme est aussi de l’antisémitisme.

Ayrault est donc parrain de ce groupement fortement pro-israélien et très occupé à convaincre les socialos que les pro-palestiniens ne sont en fait que de dangereux et insupportables antisémites qui transportent le conflit entre Israel et Gaza en Europe..

Bienvenue à vous Mr Jean Marc Ayrault! »

Espérons pour eux que ce « parrain » ne sera pas trop éphémère …

 

 http://alyaexpress-news.com/

 

Comité d’honneur du Cercle Léon Blum:

 

 http://www.cercle-leon-blum.org/comit.htm

 

 

Petit complément d'information fort intéressant:

 

http://www.lalettrealulu.com/Sion-en-parlait-Ayrault-en-territoire-occupe_a1328.html