Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2011

Les nationalistes souhaitent, à leur manière, "bon appétit" aux invités du banquet du CRIF !

 affiche Kling (1).jpg

L'affiche collée à Paris, en particulier dans le quartier où doit se dérouler le dîner du CRIF

"Ce mercredi 9 février doit se dérouler le traditionnel dîner annuel du CRIF, le Conseil représentatif des institutions juives de France. Comme chaque année, le gratin de la classe politique, à commencer par  Sarkozy, se rendra à cette grande partie mondaine pour écouter les "recommandations" solennelles des représentants autoproclamés de la communauté juive de France. Inutile de préciser que le mot "ordres" serait plus exact que le mot "recommandations", car, n'en doutons pas, à peine le dîner digéré, nos dirigeants s'empresseront, avec le zèle de circonstance, d'appliquer les desiderata de leurs hôtes d'un soir.

Une chose en tout cas est certaine, les nationalistes ne sont pas invités au dîner du CRIF. Mais les nationalistes, c'est bien connu, ne sont pas rancuniers. Voilà pourquoi ils ont décidé ce mardi soir de marquer à leur manière l'événement. En effet, depuis le précédent dîner du CRIF, l'an passé, il y a de la nouveauté. Et cette nouveauté, c'est la publication, au mois de septembre dernier, du nouveau livre d'Anne Kling,  Le CRIF, un lobby au cœur de la République (aux éditions Mithra).

 

L'occasion était donc trop bonne de rappeler aux Parisiens la réalité de ce qu'est le CRIF en leur proposant de lire le livre d'Anne Kling. Au cours de la nuit de mardi à mercredi plusieurs milliers d'affiches ont été ainsi collées dans la capitale par les militants nationalistes.

 

Ce collage démontrera à la classe politique et médiatique que le CRIF n’est pas encore tout à fait roi dans notre pays.

 

SDC11564.JPG

dans le XVIIème,

SDC11569.JPG

comme à la Porte Dauphine,

SDC11555.JPG

de la Porte Maillot...

SDC11566.JPG

 ... à la Porte de Saint Ouen

SDC11550.JPG

les nationalistes ont décoré Paris"