20/09/2010

JE T’AIME MOI NON PLUS

 

Israël observe anxieusement les sondages effectués aux States et en tire des conclusions généralement optimistes quant à l’affection qu’il suppose indéfectible des Américains à son égard.

Ainsi, en juillet 2010, on claironnait sur les sites sionistes que « la plupart des américains soutiendraient une attaque israélienne contre l’Iran» :

« Plus de la moitié des américains soutiendraient Israël si l’état juif attaquerait l’Iran, selon un sondage publié mercredi.

Le sondage, réalisé par TIPP, l’unité de sondage de TechnoMetrica Market Intelligence, une société de recherche américaine spécialisée dans les solutions d’étude de marché.

Selon le sondage, 43% des démocrates américains approuvent une action militaire israélienne contre l’Iran pour l’empêcher de fabriquer des armes nucléaires, tandis que 40% s’y opposent. Toutefois, lorsque la même question a été posée aux républicains, on trouve 74% d’approbation, contre 17% seulement qui désapprouvent. Parmi les indépendants, 56% approuvent une action militaire, tandis que 30% désapprouvent.

Dans l’ensemble, 56% des américains approuvent une attaque militaire, tandis que 30% sont contre, selon les résultats globaux du sondage. »

 

Ensuite, au début de ce mois, je lisais abondamment les résultats d’un autre sondage concernant cette fois les seuls juifs américains. Il était également très favorable :

« Sondage : 75% des juifs américains “concernés” par Israël

Selon un sondage organisé par le Centre d’Etudes juives de l’université Brandéis aux Etats-Unis, 63% des sondés se sentent liés à Israël et 75 % des participants se sentent concernés par ce qui s’y passe car cela fait partie de leur identité juive. Les Juifs constituent, en effet, un peu moins de 2 % de la population des États-Unis. »

 

Le 14 septembre, nouveau sondage concernant les intentions de vote des Américains aux élections du 2 novembre prochain et les perspectives que cela pourrait ouvrir pour Israël. Sous le titre « Un sondage qu’Obama et Netanyahou feraient bien de méditer », on pouvait lire : « Réalisé par le très sérieux Institut « Gallup », ce sondage traduit aujourd’hui en chiffres la déception croissante de la population américaine envers « la star » qu’elle a portée au pouvoir il y a bientôt deux ans. (…) La parution de ce sondage pourrait aussi avoir des répercussions sur les pourparlers israélo-palestiniens, lors des prochaines rencontres bimensuelles, au fur et à mesure que l’on se rapprochera de la date des élections. L’Administration américaine, qui ne cesse d’exercer de très lourdes pressions sur Israël, pourrait être tentée de « lever un peu le pied » afin de ne pas irriter les grandes organisations juives et perdre encore davantage d’électeurs juifs. »  

Tout ceci m’amène à un article de John Mearsheimer paru ce jour, en anglais hélas, dans lequel il commente une large étude sur la perception qu’ont les Américains de leur politique étrangère. Mearsheimer est cet universitaire qui a coécrit en 2006 avec son collègue Stephen Walt, le livre Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine (La Découverte, 2007).

Vous trouverez en lien cet article qui est fort intéressant. Je ne me sens pas l’envie de le traduire en entier, juste quelques phrases :

« L’opinion publique américaine et les relations particulières avec Israël

Le Chicago Council on Global Affairs vient de publier une étude majeure sur ce que pense le public américain de la politique étrangère. Elle est basée sur les réponses de 2 500 personnes à un vaste panel de questions, notamment sur Israël. Les réponses montrent clairement que la majeure partie des Américains ne se sent pas réellement concernée par Israël. Il n’y a pas d’histoire d’amour entre le peuple américain et Israël.

Ce qui ne veut pas dire qu’ils soient hostiles à Israël, ce qui n’est nullement le cas. (…) Mais il est clair que si le peuple américain pouvait en décider, les Etats-Unis traiteraient Israël comme un pays normal, comme il traite les démocraties telles que le Royaume-Uni, l’Inde et le Japon.

(…) Contrairement aux positions officielles, moins de la moitié des Américains sont prêts à défendre Israël même en cas d’attaque non provoquée d’un voisin.

Ils sont très prudents à l’idée d’être entraînés dans un conflit initié par Israël contre l’Iran. 56% d’entre eux estiment que si Israël décide de bombarder les installations nucléaires iraniennes, l’Iran se livrera à des représailles et ils souhaitent que les Etats-Unis ne s’engagent pas dans le conflit.

(…) Seuls 33% estiment qu’Israël est “très important” pour les Etats-Unis tandis que 41% l’estiment “assez important”. Sur la liste des pays ‘très importants” pour les USA, Israël n’apparaît qu’en 5e position, après la Chine, le Royaume-Uni, le Canada et le Japon. »

Sources : http://www.juif.org/defense-israel/133376,sondage-la-plupart-des-americains-soutiendraient-une-attaque.php  

http://www.juif.org/le-mag/341,sondage-75-des-juifs-americains-concernes-par-israel.php  

http://www.israel7.com/2010/09/un-sondage-qu%E2%80%99obam...

http://mondoweiss.net/2010/09/american-public-opinion-and-the-special-relationship-with-israel.html