Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2010

CHANGEMENT DANS LA CONTINUITE

22.jpgLa LICRA a élu hier son nouveau président : l’avocat lyonnais Alain Jakubowicz, qui succède à Patrick Gaubert, détenteur de ce poste depuis 1999.

Un politique succède donc à un autre à la tête de l’officine « apolitique » puisque Gaubert était jusqu’en 2009 eurodéputé UMP et que Jakubowicz a été adjoint au maire Michel Noir de 1989 à 1995.

« Elu au Conseil Municipal de Lyon en 1989 et nommé par Michel Noir adjoint chargé du « respect des droits », Alain Jakubowicz a conduit le dossier de la construction de la mosquée de Lyon et celui de la création du Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation.

Il a à cette époque constitué une commission extra municipale dite du « Respect des Droits ».

Il ne s’est pas représenté aux municipales de 1995 pour se consacrer à la Présidence du CRIF Rhône-Alpes à laquelle il a été élu ainsi qu’au Comité Directeur du CRIF National jusqu’en 2004.

En 2001, le nouveau Maire de Lyon, Gérard Collomb, lui a demandé de reprendre la présidence de la commission qu’il avait créée, désormais dénommée Conseil Lyonnais pour le Respect des Droits (www.clrd.org). Renouvelé dans ce mandat en 2008, il en a
démissionné en juin 2009. »

 

Membre du comité directeur de la LICRA depuis 1986, il présidait depuis 2007 sa commission juridique. Il a également été l'avocat du Consistoire israélite de France aux procès de Klaus Barbie (1987), Paul Touvier (1994) et de Maurice Papon (1997).

 

Notons au passage la très grande proximité et les passerelles fonctionnant systématiquement entre les diverses organisations communautaires, style Crif et LICRA, en ce cas présent. Un moyen efficace d'étendre les réseaux et de démultiplier l'effet des actions.