Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2010

JE T’AIME MOI NON PLUS

 

Israël observe anxieusement les sondages effectués aux States et en tire des conclusions généralement optimistes quant à l’affection qu’il suppose indéfectible des Américains à son égard.

Ainsi, en juillet 2010, on claironnait sur les sites sionistes que « la plupart des américains soutiendraient une attaque israélienne contre l’Iran» :

« Plus de la moitié des américains soutiendraient Israël si l’état juif attaquerait l’Iran, selon un sondage publié mercredi.

Le sondage, réalisé par TIPP, l’unité de sondage de TechnoMetrica Market Intelligence, une société de recherche américaine spécialisée dans les solutions d’étude de marché.

Selon le sondage, 43% des démocrates américains approuvent une action militaire israélienne contre l’Iran pour l’empêcher de fabriquer des armes nucléaires, tandis que 40% s’y opposent. Toutefois, lorsque la même question a été posée aux républicains, on trouve 74% d’approbation, contre 17% seulement qui désapprouvent. Parmi les indépendants, 56% approuvent une action militaire, tandis que 30% désapprouvent.

Dans l’ensemble, 56% des américains approuvent une attaque militaire, tandis que 30% sont contre, selon les résultats globaux du sondage. »

 

Ensuite, au début de ce mois, je lisais abondamment les résultats d’un autre sondage concernant cette fois les seuls juifs américains. Il était également très favorable :

« Sondage : 75% des juifs américains “concernés” par Israël

Selon un sondage organisé par le Centre d’Etudes juives de l’université Brandéis aux Etats-Unis, 63% des sondés se sentent liés à Israël et 75 % des participants se sentent concernés par ce qui s’y passe car cela fait partie de leur identité juive. Les Juifs constituent, en effet, un peu moins de 2 % de la population des États-Unis. »

 

Le 14 septembre, nouveau sondage concernant les intentions de vote des Américains aux élections du 2 novembre prochain et les perspectives que cela pourrait ouvrir pour Israël. Sous le titre « Un sondage qu’Obama et Netanyahou feraient bien de méditer », on pouvait lire : « Réalisé par le très sérieux Institut « Gallup », ce sondage traduit aujourd’hui en chiffres la déception croissante de la population américaine envers « la star » qu’elle a portée au pouvoir il y a bientôt deux ans. (…) La parution de ce sondage pourrait aussi avoir des répercussions sur les pourparlers israélo-palestiniens, lors des prochaines rencontres bimensuelles, au fur et à mesure que l’on se rapprochera de la date des élections. L’Administration américaine, qui ne cesse d’exercer de très lourdes pressions sur Israël, pourrait être tentée de « lever un peu le pied » afin de ne pas irriter les grandes organisations juives et perdre encore davantage d’électeurs juifs. »  

Tout ceci m’amène à un article de John Mearsheimer paru ce jour, en anglais hélas, dans lequel il commente une large étude sur la perception qu’ont les Américains de leur politique étrangère. Mearsheimer est cet universitaire qui a coécrit en 2006 avec son collègue Stephen Walt, le livre Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine (La Découverte, 2007).

Vous trouverez en lien cet article qui est fort intéressant. Je ne me sens pas l’envie de le traduire en entier, juste quelques phrases :

« L’opinion publique américaine et les relations particulières avec Israël

Le Chicago Council on Global Affairs vient de publier une étude majeure sur ce que pense le public américain de la politique étrangère. Elle est basée sur les réponses de 2 500 personnes à un vaste panel de questions, notamment sur Israël. Les réponses montrent clairement que la majeure partie des Américains ne se sent pas réellement concernée par Israël. Il n’y a pas d’histoire d’amour entre le peuple américain et Israël.

Ce qui ne veut pas dire qu’ils soient hostiles à Israël, ce qui n’est nullement le cas. (…) Mais il est clair que si le peuple américain pouvait en décider, les Etats-Unis traiteraient Israël comme un pays normal, comme il traite les démocraties telles que le Royaume-Uni, l’Inde et le Japon.

(…) Contrairement aux positions officielles, moins de la moitié des Américains sont prêts à défendre Israël même en cas d’attaque non provoquée d’un voisin.

Ils sont très prudents à l’idée d’être entraînés dans un conflit initié par Israël contre l’Iran. 56% d’entre eux estiment que si Israël décide de bombarder les installations nucléaires iraniennes, l’Iran se livrera à des représailles et ils souhaitent que les Etats-Unis ne s’engagent pas dans le conflit.

(…) Seuls 33% estiment qu’Israël est “très important” pour les Etats-Unis tandis que 41% l’estiment “assez important”. Sur la liste des pays ‘très importants” pour les USA, Israël n’apparaît qu’en 5e position, après la Chine, le Royaume-Uni, le Canada et le Japon. »

Sources : http://www.juif.org/defense-israel/133376,sondage-la-plupart-des-americains-soutiendraient-une-attaque.php  

http://www.juif.org/le-mag/341,sondage-75-des-juifs-americains-concernes-par-israel.php  

http://www.israel7.com/2010/09/un-sondage-qu%E2%80%99obam...

http://mondoweiss.net/2010/09/american-public-opinion-and-the-special-relationship-with-israel.html  

 

22/01/2009

QUE FONT ET QUE DISENT NOS ELUS ?

10.   MARTINE AUBRY, MAIRE SOCIALISTE DE LILLE

 

images.jpg« Martine Aubry, Premier secrétaire du Parti socialiste a reçu le mardi 20 janvier 2009 une délégation du CRIF conduite par son président Richard Prasquier.

 

Au cours de cet entretien qui s’est déroulé au siège du PS, les deux délégations ont évoqué la situation au Proche-Orient et ses conséquences en France.

 

Le PS et le CRIF ont décidé de poursuivre leur dialogue pour lutter ensemble contre toutes les formes de racisme, d’antisémitisme et d’islamophobie en France. »

 

 J’aime bien « les deux délégations ». On a vraiment l’impression que le CRIF désormais s’installe tout à fait à son aise dans son rôle quasi officiel de pouvoir reconnu en France. Ben, pourquoi se gêner ?

 

Le CRIF de toute façon ratisse très large et la classe politique dans son ensemble n’a rien à lui refuser. Il était déjà présent, « en délégation » au congrès du PS à la mi-novembre 2008 :

« Richard Prasquier a assisté à ce « moment important de la vie politique française », qui lui a permis de rencontrer de nombreux responsables. Le Président du CRIF s’est félicité du « dialogue régulier » avec les socialistes. Il a rendu hommage à François Hollande qui a « toujours manifesté une grande empathie vis-à-vis de la communauté juive d’une part et d’Israël d’autre part ».

 

Martine, qui voit loin, est prête à poursuivre cette belle collaboration. Obligatoire de toute façon, dans la belle France d’aujourd’hui, si l’on veut faire carrière dans le système.

10/01/2009

QUE FONT ET QUE DISENT NOS ELUS?

9.   PHILIPPE KARSENTY, MAIRE ADJOINT DE NEUILLY et FRANCOIS LEOTARD, ANCIEN MINISTRE

 260px-Francois_Leotard.jpg

 

22.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« L’AUJF*, le CRIF et le FSJU** organisent une mission de solidarité en Israël du samedi 10 janvier après shabbat au mardi 13 janvier.

La délégation se rendra dans les villes d’Israël touchées par le Hamas à la rencontre des populations civiles et aura également des entretiens avec des personnalités politiques.

 

Pierre Besnainou, président de l’AUJF et du FSJU et Richard Prasquier, président du CRIF conduiront cette mission à laquelle se joindront entre autres, François Léotard, ancien ministre ; Philippe Karsenty, maire-adjoint de Neuilly ; Ivan Levaï, journaliste et écrivain ainsi que plusieurs responsables communautaires parmi lesquels Samy Ghozlan, président de l’UCCJ et délégué du CRIF 93 ; Laurence Borot, présidente internationale des divisions féminines du Keren Hayessod ; Judith Oks, présidente du comité féminin de l’AUJF ; Jeanine Mayer, représentante du CRIF et du FSJU de Lyon ; Ariel Amar, membre du comité directeur du CRIF et Edith Lenczner, directrice de la communication du CRIF. »

 

Source : http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=13174&returnto=accueil/main&artyd=2

 

D’accord, François Léotard n’est plus vraiment un élu depuis que la politique l’a méchamment lâché, pour des broutilles. Enfin, maintenant, il écrit et ça lui donne des loisirs. Qu’il occupe utilement, comme vous voyez.

 

L’autre élu accompagnateur est Philippe Karsenty, maire-adjoint UMP de Neuilly. Sur le site loubavitch-neuilly.com, en date du 2 mai 2008, on pouvait lire ces félicitations :

« Mazal Tov à M. Philippe Karsenty (Its'hak pour les intimes) pour sa nomination au poste de 11ème (un chiffre hautement symbolique dans la tradition 'hassidique) adjoint au nouveau maire de Neuilly. Philippe Karsenty s'est vu remettre la responsabilité du développement des nouvelles technologies, un secteur de pointe dans la communication; communication, dont il est déjà un professionnel puisqu'il dirige le site Média Ratings (en procès contre France 2 dans l'affaire de l'enfant Mohamed Al Dura au sujet de manipulation d'images à l'encontre d'Israël). »

*    Appel Unifié Juif de France

**  Fonds Social Juif Unifié, reconnu d’utilité publique …

Mais tous les juifs de France ne partagent pas forcément ce point de vue. Voici ce que l’on peut lire sur le site de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) :

 

"Grande manifestation unitaire samedi 10 janvier à 15h, République

 

Grande manifestation unitaire organisée par le Collectif national
Halte au massacre à Gaza, cessez-le-feu, levez le blocus !
Samedi 10 janvier 2009 à Paris
Place de la République, 15 heures

De nouveau, nous marcherons ensemble avec les militant(e)s de l'ATMF, sous notre banderole commune "Juifs et Arabes Unis pour la Justice".
Vous nous trouverez DÈS 14HEURES
(ATTENTION IL Y AURA FOULE ! )
juste derrière le cortège de tête (après les banderoles du "Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens").

Nous ouvrons notre cortège à tous les Juifs progressistes, membres de l'UJFP ou non. Par ailleurs, notre ami Denis Seiffert, Directeur de la rédaction de l'hebdo Politis, écrit dans l'édito cette semaine qu'il soutient notre participation à cette manifestation et qu'il aura le plaisir de marcher avec nous, sous la banderole UJFP-ATMF.

 

(...)  Le soutien inconditionnel d'une telle politique, par le CRIF, qui s'arroge encore aujourd'hui le droit de parler pour tous les juifs de France, est l'une des principales matrices du communautarisme en France. En proclamant l'identité des termes Juif, Sioniste et Israélien le CRIF prend une responsabilité terrible et provoque un amalgame qui ne peut qu'inciter à la haine. Le mobile est simple et résume toute la stratégie idéologique israélienne et sioniste depuis 2001: Favoriser le repli communautaire et confessionnel, pour dépolitiser le débat public a un intérêt évident: faire oublier les victimes de l'occupation et celles de Gaza, en faisant peser une accusation ou une suspicion généralisée d'antisémitisme sur tous ceux qui en France protestent contre cette politique."

 

 

 

(ATMF : association des travailleurs maghrébins de France)

 

source: http://www.ujfp.org/

06/01/2009

QUE FONT ET QUE DISENT NOS ELUS?

 

 

250px-Tissot-Panafieu_gymnase_Japy_2008_02_27_n8.jpg

 

8.   CLAUDE GOASGUEN, DEPUTE-MAIRE UMP DU XVIe (et président du groupe d’amitié France-Israël…. ET QUELQUES AUTRES …

 

"Digne, chaleureux et pacifique, le rassemblement de soutien à Israël a réuni dimanche 4 janvier 2009, à l’appel du CRIF, quelque 12 000 personnes qui se sont retrouvées non loin de l’ambassade d’Israël, avenue Matignon. Loin des cris de haine et des vociférations parfois antisémites ou des violences auxquelles on avait eu droit, ces derniers jours dans plusieurs villes européennes lors de défilés pro-palestiniens, la manifestation de dimanche s’est distinguée par sa haute tenue et sa remarquable discipline. (…)

 

Très applaudi, le député-maire du 16ème arrondissement,  Claude Goasguen, s’écrie : « Quel pays accepterait de recevoir tous ces missiles sans réagir ? Qui peut dire à Israël qu’il y avait un autre choix ? Qui ? Certainement pas la France. Israël, la France et le monde occidental veulent défendre les Droits de l’Homme. Alors qu’il est question de la sécurité d’Israël, nous refusons le parallélisme que d’aucuns s’ingénient à faire. L’agression n’est pas réciproque. Notre combat est juste, il est le combat de la France. Nous devons dire au gouvernement de la France : « Aidons Israël. Ne retombons pas dans les errements du passé » ». Et Claude Goasguen de conclure : « Nous ne sommes pas contre le monde musulman, mais contre l’islamo-fascisme du Hamas. Vive la France ! Oui, nous sommes aux côtés d’Israël et contre le Hamas ! Manifestons et battons-nous ! »

« Et Israël vivra et Israël vaincra » entonne alors la foule véritablement subjuguée ».

(…)

Il est difficile de citer toutes les personnalités présentes. On remarquait notamment, outre les  intervenants à la tribune, Nicole Guedj, ancienne ministre, Serge et Beate Klarsfeld, le rabbin Hillel Pevzner, Jean-Pierre Magnier, époux de Rika Zaraï, Patrick Gaubert, président de la LICRA et député européen, Sandrine Mazetier, députée du 12ème arrondissement de Paris , Jean-François Pernin, ancien maire du 12ème , Lynda Asmani, conseillère UMP du 10ème arrondissement de Paris, Jean-Jacques Curiel, représentant le parti Radical ".  Etc, etc.

 

Enrico Macias aussi était là et il a dit : « Machiah est arrivé le jour de la création de l’Etat d’Israël. Rien n’arrêtera le cours de notre histoire. Je serai toujours aux côtés d’Israël et si des épreuves personnelles ne m’en avaient pas empêché, je serais moi-même, aujourd’hui à Gaza, aux côtés des soldats de Tsahal. Ils sont en train de mourir pour nous. Je veux mourir pour eux ! »

Chiche !

 

Pour en revenir aux propos de Goasguen, "Notre combat est juste, il est le combat de la France", il n'a pas l'impression d'aller plus vite que la musique, là? Et ça veut dire quoi, au juste, "notre"? Le sien peut-être, mais il y a des chances que ça n'aille pas beaucoup plus loin.

 

Si vous souhaitez un autre son de cloche sur le conflit, allez sur le site de l'Union juive française pour la paix: www.ujfp.org

 

 

 Source :   http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=13061&returnto=accueil/main&artyd=2

05/01/2009

QUE FONT ET QUE DISENT NOS ELUS?

7.  AVEC UNE MENTION D’HONNEUR : ROSELYNE BACHELOT, MINISTRE DE LA SANTE ET DES SPORTS

 

240px-Roselyne_Bachelot.jpg"Roselyne Bachelot est très fière de son exploit : elle a réussi, lors du conseil des ministres du 17 décembre, à faire décorer Simone Veil grand officier de la Légion d’honneur, à l’occasion de la promotion du premier de l’an. Cela n’a pas été une mince affaire. Il a fallu changer les statuts de la chancellerie de la Légion d’honneur ! Ceux-ci disposaient en effet qu’un Français (contrairement à un étranger) devait parcourir tout le cursus (chevalier, officier...) avant d’arriver aux grades les plus élevés de la décoration créée en 1804. Or, si incroyable que cela puisse paraître, Simone Veil n’était même pas chevalier. Apprenant cela, le sang de la ministre de la Santé n’a fait qu’un tour. Elle a proposé de réparer cette erreur au plus vite. Simone Veil a accepté, mais en refusant de devenir simple chevalier. Elle souhaitait être directement nommée à un grade plus honorifique. Nicolas Sarkozy a donné son accord, mais s’est aperçu qu’il fallait changer les règles, ce qu’il a fait, éperonné par la bouillante Roselyne, enchantée d’avoir aujourd’hui atteint son but."

 

 

Source : http://www.lepoint.fr/actualites-politique/bachelot-fait-nommer-simone-veil/917/0/303129

 

J’espère que vous vous rendez compte de l’exploit, en effet ! Carrément incroyable! C'est bien simple, si Le Point ne me le disait pas, j'aurais du mal à le croire!!! Dire que de mauvaises langues prétendent encore que nos ministres ne servent à rien ! Et ne savent pas s'occuper des priorités absolues.

Spécialement Roselyne, dont tout le monde se souvient sans doute qu’elle était ministre de l’écologie et du développement durable de 2002 à 2004… Ca en a fait, une sacrée différence …

 

22.jpgCeci dit,  l’année se termine plutôt bien pour Simone : élue à l’Académie française en novembre pour son importante oeuvre littéraire qui marquera le siècle, décorée en décembre... pour un pays aussi sauvagement antisémite que la France, ce n'est pas trop mal tout compte fait.

04/01/2009

QUE FONT ET QUE DISENT NOS ELUS?

6.     HELENE MANDROUX, MAIRE (SOCIALISTE) DE MONTPELLIER

 

images.jpg"Le CRIF, ainsi que sa délégation Languedoc Roussillon, salue le geste républicain du directeur du théâtre Kawa à Montpellier, qui sur la demande de M. Mickaël Delafosse et à l’initiative de Mme Hélène Mandroux, maire de Montpellier, a décidé de déprogrammer Dieudonné pour une prochaine apparition.

 

Le CRIF est profondément attaché à la liberté de création, mais il ne peut pas admettre que cette même prétention à la liberté ne soit qu’un masque pour un message de mépris, de haine et de négation ; ce qu’est devenu le spectacle de Dieudonné.

Nous appelons tous ceux pour qui les mots de vérité, de fraternité, de respect, ont un sens à s’opposer à ce que cet individu se produise sur la scène de théâtres subventionnés par l’argent public."

source: http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=13050&returnto=accueil/main&artyd=9

 

Hélène Mandroux est également vice-présidente de l'Association des maires des grandes villes de France.

 

31/12/2008

QUE FONT ET QUE DISENT NOS ELUS?

5.  Monique Iborra, députée socialiste de Haute-Garonne, première vice-présidente du Conseil régional de Midi-Pyrénées

 

33.jpg« Sur l’initiative du CRIF, une  longue banderole avec le portrait de Guilad Shalit a été installée le long de la façade de l’Espace du Judaïsme à Toulouse.

Cette cérémonie où l’on a allumé les bougies de Hanoukka, et évoqué le 60ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et la situation à Gaza, s’est déroulée en présence de nombreux élus dont la députée de la Haute-Garonne, Monique Iborra, première vice-présidente du Conseil Régional de Midi-Pyrénées. »

 

Source : http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=13001&returnto=accueil/main&artyd=2

 

 

images.jpgEt Salah Hamouri ? Pourquoi on ne fait jamais rien pour lui ?  Pourquoi on n’en parle jamais ? Sur ce blog en tout cas, on en parlera  chaque fois qu’il sera question de Guilad Shalit.

 

Non pas que leur cas à tous les deux me chagrine particulièrement. Pour tout dire, je me fiche complètement de l'un et de l'autre. Mais par principe. Puisqu’on nous bassine sans arrêt avec l’un, y a pas de raison qu’on ne parle pas aussi de l’autre ….

Et puisque l’autre jour, dans un commentaire, on m’a demandé ce que Hamouri avait fait, je redonne le lien :

 

http://www.rue89.com/2008/12/22/un-franco-palestinien-en-...

 

28/12/2008

QUE FONT ET QUE DISENT NOS ELUS?

4. Christian ESTROSI, député maire UMP de Nice

 

 

 

images.jpg"Le député maire de Nice, Christian Estrosi, a dévoilé la photo de Gilad Shalit, mardi 23 décembre, sur le parvis de la mairie, en présence d’une nombreuse foule.

Des représentants de l’évêché de Nice, de l’amitié judéo musulmane, et du comité Ingrid Betancourt ont participé à cette cérémonie, due à l’initiative de Martine Ouaknine, maire adjoint et membre du comité directeur. Christian Estrosi a annoncé que la photo de Gilad Shalit sera ensuite placée dans le hall d’accueil de la mairie de Nice, jusqu’à sa libération."

 

 

Source: http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid...

 

Gilad Shalit est né en 1986 en Israël. Il y a été élevé et y a fait ses études. En 2005, à l'âge de 19 ans, il a intégré l'armée israélienne et a été capturé par le Hamas en juin 2006. Il était alors caporal. Depuis, il est détenu à Gaza. Il a la double nationalité: israélienne et française. Concernant cette dernière, je n'ai pas très bien compris pourquoi. Quelqu'un le sait-il?

 

En tout cas, son cas est nettement plus intéressant pour le système - et médiatisé - que celui de Salah Hamouri, autre "français" retenu prisonnier. Mais cette fois par Israël, ce qui change tout, évidemment.

 

pour en savoir plus sur cet autre cas: http://www.rue89.com/2008/12/22/un-franco-palestinien-en-...