Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2009

QUELLE HOUTSPAH !

« Le CRIF juge absolument inconcevable que le conflit israélo-palestinien se déplace en France. 

 

Invité de RTL, lundi 5 janvier, le président du CRIF, Richard Prasquier, a déclaré qu'il était "absolument inconcevable" que le conflit israélo-palestinien se transplante en France.

"Il est absolument inconcevable que le conflit israélo-palestinien se transporte en France (...) Il n'y a aucune raison que la France vive le conflit israélo-palestinien. C'est quelque chose qui a failli survenir il y a huit ans au début de l'Intifada, il n'est pas question que cela recommence", a déclaré sur RTL le président du Conseil représentatif des institutions juives de France. (…) ».

 

Source : http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=13098&returnto=accueil/main&artyd=2

 

« Il n'y a aucune raison que la France vive le conflit israélo-palestinien. » Non en effet, il n’y en aurait strictement aucune. Ce ne sont pas nos oignons et nous avons d’autres chats à fouetter.

 

SAUF QUE depuis plus de trente ans, LICRA et associations communautaires s’ingénient à faire entrer en France une immigration de peuplement  massive. Tous ces étrangers sont là maintenant, avec les risques d'explosion inhérents.

SAUF QUE tous les mouvements de résistance à cette immigration extra-européenne ont été  - par les mêmes - diabolisés et éjectés sans ménagement de l’espace public. La pensée unique règne désormais sans partage. Dans l'indifférence à peu près générale, d'ailleurs.

SAUF QUE toujours les mêmes ont fait le forcing pour qu’un arsenal de législations « antiracistes » particulièrement répressives se mette en place. Il y est et baîllonne tout le pays.

 

Si le CRIF doute de la réalité de ces phénomènes et de l’origine de leurs initiateurs, je lui suggère la lecture de La France LICRAtisée, que je me ferai même un plaisir de lui offrir si nécessaire.

Alors, oui, ça a marché et le plan s’est bien déroulé. La cohésion « nationale », qui faisait tellement peur à certains, a volé en éclats. Le problème, c’est qu’aujourd’hui  - le nombre aidant -  le piège risque de se refermer un peu différemment de ce qui était prévu. Pas de chance, hein ? Nous, comme on n’a de toute façon plus rien à dire, on se contentera de regarder. Et de marquer les points.

 

Je relaie ci-dessous un communiqué de La Nouvelle Droite Populaire, que je trouve très pertinent :

 

« Mais que va faire Nicolas Sarkozy en Egypte, en Israël, en Syrie et au Liban ?

 

Au moment où les voitures flambent dans toute la France, où l’économie s’effondre et où le chômage explose, Sarkozy, tout à la nostalgie de sa très courte présidence de l’Union européenne, joue les prolongations en cherchant à s’octroyer un rôle majeur dans le conflit du Proche-Orient.

 

Foutaises que tout cela. Sarkozy, la France et l’Europe ne pèsent rien dans un conflit qui, au demeurant, ne les concerne en rien.

 

C’est en France et en Europe que se situent les défis qui nous concernent, pas au Proche-Orient. Face à l’invasion que nous subissons, face à l’insécurité grandissante, face à la crise économique majeure qui nous submerge, la réponse radicale doit être française et européenne.

 

Tout le reste n’est que billevesées…»

03/01/2009

UN PETIT CHEF-D’ŒUVRE DANS LE GENRE

Je ne sais pas qui a pondu le texte suivant, que je viens de retrouver dans ma messagerie, mais, dans le genre, je le trouve plutôt croquignolet. Lisez-le bien attentivement, vous ne serez pas déçu du voyage.

Question : se trouve-t-il encore des imbéciles pour croire dur comme fer à cette version du conte de fée ?

Réponse : oui hélas. Tout le monde n’a pas eu la chance de lire Révolutionnaires juifs – Les principaux acteurs des révolutions bolcheviques en Europe fin XIXe – 1950.

Ah, comme on comprend que ce type de bouquins soit dangereux et pas à mettre entre toutes les mains …

 

 

Chers Habitants de la Planète terre,

Navré de vous perturber !

Je comprends qu'en ce moment, nous autres, Israéliens, vous irritons.
Il s'avère, en effet, que vous êtes vraiment contrariés, fâchés, voire indignés.
En fait, vous êtes souvent fâchés contre nous.

·                         Aujourd'hui, c'est pour l'utilisation excessive de la force contre les dirigeants "innocents !" du Hamas.

·                         Récemment, c'était pour "la répression brutale des Palestiniens".

·                         Avant cela, c'était pour le Liban.

·                         Avant encore, c'était à cause du bombardement du réacteur nucléaire de Bagdad,

·                         de la guerre de Kippour

·                         et de la campagne du Sinaï.

Il s'avère que la victoire des Juifs et, par conséquent, leur survie, vous fâchent énormément.

Naturellement, Chers habitants de la planète Terre,
longtemps avant l'existence de l'Etat d'Israël, nous, membres du peuple juif, vous avons irrités.

·                         Nous avons irrité le peuple allemand qui a élu Hitler.

·                         Nous avons irrité le peuple autrichien qui l'a applaudi à son entrée dans Vienne.

·                         Nous avons irrité un bon nombre de nations d'Europe de l'est, dont les Polonais, Slovaques, Lithuaniens, Ukrainiens, Russes, Hongrois, Roumains.

D'ailleurs, l' i r r i t a t i o n que nous causons au monde remonte à fort loin dans l'histoire.

·                         Nous avons irrité les Cosaques de Chmielnicki, qui ont massacré des dizaines de milliers d'entre nous, entre 1848 et 1849.

·                         Nous avons irrité les Croisés qui, en route pour libérer la Terre Sainte , étaient tellement irrités par les Juifs, qu'ils nous ont massacrés en quantité énorme.

·                         Nous avons irrité, durant des siècles, une Eglise catholique qui a fait de son mieux pour établir notre parenté par des inquisitions.

·                         Nous avons irrité l'ennemi juré de l'Eglise, Martin Luther, qui, dans son appel à brûler les synagogues - avec les Juifs à l'intérieur -, a fait preuve d'un remarquable esprit chrétien œcuménique !

Et c'est parce que nous étions fâchés de vous fâcher de la sorte, Chers habitants de la planète Terre, que nous avons décidé de vous quitter, si l'on peut dire, et de créer un Etat juif.

Notre raisonnement était que, vivant en contact étroit avec vous, en tant que résidents étrangers dans les divers pays qui sont les vôtres, nous vous contrariions, vous irritions, vous dérangions. Y avait-il, dès lors, une meilleure idée que celle de vous laisser, afin de vous témoigner notre affection et de bénéficier de la vôtre ?

Et c'est ainsi que nous avons décidé de revenir chez nous, dans la patrie même dont nous avions été expulsés, 1.900 ans plus tôt, par un monde romain qu'apparemment, nous avions aussi irrité !

Hélas, Chers habitants de la planète Terre, il s'avère que vous êtes difficiles à contenter.

Après vous avoir quittés, vous et vos pogroms, vos inquisitions, vos croisades et vos holocaustes, après avoir pris congé du monde en général pour vivre seuls dans un petit Etat à nous, nous continuons à vous irriter !

·                         Vous êtes fâchés de ce que nous réprimions les pauvres Palestiniens.

·                         Vous êtes très en colère de ce que nous ne renoncions pas aux territoires de 1967, qui sont, à l'évidence, l'obstacle à la paix au Proche-Orient.

·                         Moscou est contrarié.

·                         Washington est contrarié.

·                         Les Arabes "radicaux" sont contrariés.

·                         Et les doux Egyptiens modérés sont contrariés.

Eh bien, Chers habitants de la planète Terre, prêtez attention à la réaction d'un Juif normal d'Israël.

En 1920, 1921 et 1929, il n'y avait pas de "territoires de 1967" pour faire obstacle à la paix entre les Juifs et les Arabes.

En fait, il n'y avait pas d'Etat juif pour irriter qui que ce soit.

Néanmoins, les mêmes Palestiniens, opprimés et réprimés, ont massacré des dizaines de Juifs à Jérusalem, Jaffa, Safed et Hébron. En 1929, rien que dans cette dernière ville, 67 juifs ont été massacrés en une journée.

Chers habitants de la planète Terre, pourquoi les Arabes de Palestine ont-ils massacré 67 Juifs en un jour, en 1929 ?

Etait-ce par colère contre l'agression israélienne de 1967 ?

Et pourquoi 510 Juifs, hommes, femmes et enfants, ont-ils été massacrés durant les émeutes arabes, entre 1936 et 1939 ?

Etait-ce en raison de l'irritation arabe pour 1967 ?

Et quand vous, Chers habitants de la planète Terre, avez proposé, en 1947, un plan onusien de partition de la Palestine - qui aurait permis la création d'un "Etat palestinien" à côté d'un Israël minuscule -, et que les Arabes ont crié "Non!" et ont déclenché la guerre et tué 6.000 Juifs, cette irritation avait-elle pour cause l'agression de 1967 ?

Et à propos, Chers habitants de la planète Terre, pourquoi n'avons-nous pas entendu votre cri de colère à ce moment-là ? !

Les 'pauvres Palestiniens' qui, aujourd'hui, tuent des Juifs avec des mortiers, des explosifs, des bombes incendiaires et des pierres, font partie du même peuple qui, quand il avait tous les territoires dont il exige maintenant qu'ils lui soient donnés pour son Etat, a essayé de jeter l'Etat juif à la mer.

Les mêmes visages grimaçants, la même haine, le même cri de "itbah-al-yahud, massacrez le Juif !", que nous voyons et entendons aujourd'hui, ont été vus et entendus alors.

Le même peuple, le même rêve : détruire Israël.

Ce qu'ils n'ont pas réussi à réaliser hier, ils en rêvent aujourd'hui...

Et nous ne devrions pas les réprimer ?

Chers habitants de la planète Terre,

·                         vous êtes restés les bras croisés durant l'Holocauste.

·                         Vous êtes restés les bras croisés, en 1948, quand sept Etats déclenchaient une guerre que la Ligue Arabe comparait fièrement aux massacres perpétrés par les Mongols.

·                         Vous êtes restés les bras croisés, en 1967, lorsque Nasser, follement acclamé par des foules déchaînées, dans toutes les capitales arabes du monde, fit le serment de jeter les Juifs à la mer.

·                         Et vous resteriez les bras croisés demain, si Israël était menacé d'annihilation.

Et puisque nous savons que les Arabes Palestiniens rêvent chaque jour de cette annihilation, nous ferons tout ce qui nous est possible pour rester vivants sur notre terre.

Si cela vous ennuie, Chers habitants de la planète Terre, eh bien, rappelez-vous combien de fois, dans le passé, vous nous avez causé des ennuis.

De toute façon,
Chers habitants de la planète Terre,
même si cela doit vous causer du tracas,
il y aura toujours un Juif en Israël
qui voudra rester vivant
et garantir la sécurité de ses enfants et petits-enfants.

Navré de vous perturbe
r

02/01/2009

HELEN SUZMAN, UNE HEROINE (JUIVE) ANTI- APARTHEID

2009010122322420.jpgJ’ai dans l’idée qu’on va beaucoup entendre parler ces prochains jours d’Helen Suzman et de son combat anti-apartheid en Afrique du Sud. Avouez que c’est quand même plus présentable que les exploits des Madoff et consorts ou les missiles qui pleuvent sur Gaza. Il faut reconnaître que son décès tombe à pic pour redorer quelque peu un blason qui s’écaille à la vitesse grand V.

 

Il est donc question de demander des funérailles officielles pour cette « héroïne » d’Afrique du Sud, née dans une famille juive originaire de Lituanie et morte hier à l’âge de 91 ans. Personne n’avait vraiment entendu parler d’elle jusqu’à présent, raison de plus pour commencer. Helen Suzman a été membre du Parlement de 1953 à 1989, chez les « progressistes », naturally. Parti qu’elle a contribué à créer, notamment avec Harry Schwartz, un coreligionnaire originaire d’Allemagne.

 

Ses démêlés avec les autorités  officielles du pays pendant toutes ces années d’apartheid furent nombreux, allant jusqu’à des accusations précises. Le 6 septembre 1966, le premier ministre, Hendrik Verwoerd est assassiné en plein parlement par un « fou », Dimitri Tsafendas, ce qui donnera au président Botha l’occasion d’interpeller ainsi publiquement Suzman : "It's you who did this. It's all you liberals. You incite people. Now we will get you. We will get the lot of you". Il fera néanmoins (du bout des lèvres) une ébauche d’excuses.  

 

C’était très mal, l’apartheid, qui fut finalement aboli en 1991. C’est vrai, mais l’enfer n’est-il pas pavé de bonnes intentions ? La situation du pays aujourd’hui est peut-être plus « progressiste », politique de discrimination positive oblige, mais les résultats sont catastrophiques : fuite des talents et qualifications,  remplacés en règle générale par médiocrité et incompétence, appauvrissement général de la population, infrastructures dégradées, chômage galopant, etc, etc.

 

A vous dégoûter de vouloir à tout prix faire le bonheur de l’humanité…

01/01/2009

PAROLE, PAROLE, PAROLE ….. PAROLE, PAROLE, PAROLE… (sur l’air de Dalida…)

Il y a plus rigolo que de faire de la politique fiction, c’est de se repasser le film de l’an dernier. Plus personne n’y pense, c’est dommage. Allez faire un petit tour sur les voeux de Sarkozy à ces bonnes pommes de Français pour 2008, c’est assez amusant :

 

http://www.dailymotion.com/video/x3wu4h_voeux-du-president-nicolas-sarkozy_politics

 

La crise financière montrait le bout de son nez et la « conjoncture » - j’adore ce terme qui ne veut rien dire  – était déjà bien maussade. Ce qui n’avait nullement empêché l’homme que le monde entier nous envie de disserter sur le rôle éternel et éminent de la France dans le monde. Qu’il imaginait sous des atours radieux pour 2008. Normal. Il allait pouvoir se pavaner à la tête de l’Europe et de ce poste éminent, ouvrir la voie radieuse de l’espoir et de la prospérité au reste du monde ébahi.

La politique ne devait plus se réduire à la gestion, pouah !, mais devenir une vraie politique de CIVILISATION. Et la France allait montrer l’exemple de cette nouvelle Renaissance. Pas moins.

 

Si vous écoutez bien, vous entendrez une phrase où il parlait de « moraliser le capitalisme financier ». Oui, oui, il disait ça le 31 décembre 2007. On se demande pourquoi il n’a pas commencé par là. La civilisation, c’est bien, mais la gestion ce n’est pas mal non plus. Le problème, c’est que c’est infiniment plus compliqué. Et que ça mécontente tellement de monde !  

 

Enfin, BONNE ANNEE quand même !!!

 

12:12 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (5)

29/12/2008

VOILA ENFIN UNE BONNE IDEE!

Evidemment, on fulmine du côté du CRIF au sujet de l’initiative détonante de Dieudonné: « Pour le CRIF, la mascarade odieuse du Zénith du 26 décembre qui a rassemblé un trio de personnages condamnés par la justice française – Dieudonné, Faurisson, Le Pen – fait honte à notre pays.


Le CRIF attend des démocrates qu’ils dénoncent avec vigueur cette collusion nauséabonde du mensonge et de l’extrémisme.


Le CRIF prend acte de la déclaration de Christine Albanel, ministre de la culture et de la communication. Il  demande que l’argent public cesse de subventionner les salles où se produit le multirécidiviste Dieudonné. »

 

Source : http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=12983&returnto=accueil/main&artyd=9

 

C’est la dernière phrase qui est intéressante. C’est vrai, ça, que d’argent public gaspillé !! Mais il ne faut surtout pas s’arrêter en si bon chemin, et puisqu’on réclame la vertu, il faut aller jusqu’au bout : fini les subventions à la LICRA et autres UEJF. Vous imaginez les économies ?

 

depensespubliques.gifA ce propos, je vous suggère de relire un article du blog daté du 06/03/07, qui s’intitulait  LES SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS: UN SACRE MARIGOT!

Outre que bien sûr, il n’a jamais été donné suite à la vertueuse promesse gouvernementale d’afficher en clair sur internet le montant des subventions attribuées aux associations, on y lira qu’il y a quelques années, un conseiller municipal de Draguignan avait soulevé un fameux lièvre en contestant la légalité d’une subvention attribuée à la LICRA par sa commune. L’affaire était allée jusqu’au Conseil d’Etat qui avait bel et bien cassé la décision de la commune au motif suivant : « Dès lors que celle-ci [l’association] a une action partisane, l’intérêt public n’existe plus. Quelles que soient leurs intentions, les autorités locales ne peuvent subventionner une association engagée dans le combat politique ».

Il est donc très intéressant d’ouvrir ce front.

24/12/2008

JOYEUX NOEL

Adorazione%20del%20Bambino%20Gherardo%20delle%20Notti%20Uffizi%20rid.jpg

Je vous offre pour Noël l’un de mes tableaux préférés, que j’ai eu le bonheur de contempler il y a deux ans aux Offices à Florence : une Nativité de Gerrit van Honthorst.

« Né dans une famille d'artistes, Gerrit van Honthorst (1590-1656) fut l'élève d'Abraham Bloemaert. Dans les années 1610, il séjourna plusieurs années en Italie où il compléta sa formation, à Rome, en étudiant particulièrement l'œuvre du Caravage. Il se rendit également à Londres, où il exécuta pour le roi Charles Ier des tableaux remarquables, donna des leçons aux princesses de la famille royale. Il devint, à son retour dans sa patrie, le représentant le plus en vue d'un groupe de peintres qui furent connus sous le nom de « Caravagesques d'Utrecht », disciples hollandais du peintre italien Le Caravage, comme Hendrick ter Brugghen.

Il excellait à peindre des scènes nocturnes et à reproduire les effets de la lumière artificielle, ce qui le fit surnommer « Gherardo delle Notti » (Gérard de la nuit) ».

(source Wikipédia)

10:02 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

23/12/2008

DECIDEMENT, IL Y A DE LA CONTESTATION DANS L'AIR!

ENTRE LA PLUME ET L'ENCLUME


DIMANCHE 28 DECEMBRE A 15 H

NOUS AUSSI NOUS DISONS NON AVEC NOS GODASSES

NON aux guerres de conquête

NON aux occupations

NON au massacre des innocents

en Palestine, en Irak, en Afghanistan!

NON!

 

 

 

 

Afin d'honorer le courageux journaliste irakien Mountadhar Al-Zeidi qui a lancé ses chaussures à la figure de Bush, au péril de sa vie et de sa liberté

Afin de défendre notre liberté de pensée et d'expression

Afin de rendre hommage à tous les combattants, soldats inconnus et résistants anonymes

Afin de manifester notre soutien à tous les innocents sous occupation, humiliés, exclus de la société humaine et massacrés, 

allons tous déposer une

 

images.jpg

 

 

DEVANT LA TOMBE DU SOLDAT INCONNU

 

A Paris, place de l'Etoile, sous L'Arc de Triomphe 

 

*Pour tous ceux qui reconnaissent Jésus et la validité éternelle de son message de fraternité, le 28 décembre "Jour des Saints Innocents et de la Sainte Famille " commémore le massacre des nourrissons ordonné par Hérode, roi des anciens juifs, parce que les mages lui avaient prédit qu'il serait détrôné par l'un d'entre eux, le « Sauveur du Monde ». Jésus, Marie et Joseph s'enfuirent alors en Egypte, et ils furent sauvés, selon Mathieu, 2, 1-18. Le massacre des innocents est un thème constamment repris dans la peinture européenne, comme un cri de protestation contre les monstres qui se croient tout-puissants, contre la tyrannie et l'injustice.

 

De la Palestine à L'Irak

en passant par l'Afghanistan,

notre cri de colère à toutes les armées d'occupation :

DEHORS!

Rentrez chez vous !

  Arrêtez le massacre !

 

Déposons notre godasse devant la Tombe du Soldat Inconnu afin de dire au Président Sarkozy et au monde

  • que ne voulons pas que l'occupation des terres afghanes et le massacre des populations se fassent en notre nom
  • que nous voulons que les militaires français quittent l'Afghanistan, parce que le peuple afghan ne nous a rien fait
  • que nous ne voulons pas que les soldats français aillent se faire tuer pour une cause criminelle
  • que nous ne voulons pas que notre pays soit le valet des intérêts USraéliens
  • que nous nous battons avec les journalistes pour nos libertés
  • que nous sommes ensemble, par delà nos affinités religieuses ou idéologiques.

 

L'ancien président Chirac et son Premier ministre De Villepin ont été courageux et ont refusé de participer à la conquête de l'Irak

Nous les en remercions

Mais ils ont plié devant le fléau G.W.Bush et nous ont entraînés en Afghanistan. Nicolas Sarkozy, la voix de son maître, y a accentué la présence militaire française. Nicolas Sarkozy, élu pour faire respecter la volonté des Français, proclame qu'il est prêt à soutenir une attaque israélienne contre l'Iran !!!!

 

•  Nous refusons cette trahison de la volonté des Français

•  Nous refusons cette trahison de la fraternité entre les nations

•  Comme nous a appris à le faire le courageux journaliste irakien

porté par le souffle de son peuple en résistance

•  nous désavouons nos politicards à genoux :

•  Nos souliers, nous les déposons à la face du monde

ce 28 décembre, jour des Innocents, parce que

nos godasses, savates, pompes, tatanes, grolles, tong et basquettes

parlent pour nous dans le monde entier la même langue

et nous disons avec les peuples du monde entier :

 

Soldats, Armées, levez le pied !!!

Sarko arrête ton char !!!

**** 

Tous avec nos godasses le dimanche 28 décembre à 15h

devant la Tombe du Soldat Inconnu

sous l'Arc de Triomphe m°Etoile, Paris 75016

 

Source: www.plumenclume.net

 

 

10:03 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

BOYCOTTONS TF1!

TF1 supprime la messe de minuit :  la Nouvelle Droite Populaire appelle au boycott de la chaîne !

 

CYEBETCARAOVCWCAZ0D3KVCAKMK5OLCA5ABIW2CA6SBDA9CAEAKM05CAYSB4C3CALNPJWUCAT0UDQPCAC35RLJCAJUWAVBCA49002JCARY3WR8CAO5L0VLCAE2M5NJCANCTE27CA7J3ZP2CA36ZBNM.jpgLa messe de Noël expurgée par TF1 : Une ignominie de plus... TF1 diffusait traditionnellement, la nuit de Noël, la messe célébrée par le Pape dans la basilique St Pierre au Vatican.

 

TF1 a décidé, cette année, de remplacer cet événement religieux, suivi par 1,5 millions de personnes, par un "grand bêtisier de Noël". En attendant un film porno l'année prochaine?

 

Jusqu'où ira la chute ?

 

Que nous soyons catholiques ou non, la messe de Noël représente une étape importante, respectable et belle de notre identité.

 

TF1 boycotte des millions de Français. Boycottons TF1 !

 

 

 

 

Soutenez la campagne de la NDP : ndp@club-internet.fr

 

NDP Communiqué du 22 12 08 Messe Noël TF1.pdf

 

Reproduisez et diffusez le tract suivant :

07:48 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)