Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2009

LA LISTE INCOMPLETE

Il semble effectivement que cette étonnante information (voir article précédent) ait disparu de Guysen.

Mais je vous rassure, je n’ai rien inventé. Vous la retrouverez bel et bien sur le site de Yad Vashem, qui précise :

 

«  Yad Vashem, together with its partners, has collected and recorded here the names and biographical details of half of the six million Jews murdered by the Nazis and their accomplices. Millions more still remain unidentified: It is our collective duty to persist until all their names are recovered.

Do you know of a Holocaust Victim? Submit Pages of Testimony and send photographs of the victims so they will always be remembered.”

 

Vous constaterez qu’il est fait appel au public pour compléter la liste. N’hésitez donc pas à contacter Yad Vashem le cas échéant.  64 ans ont passé, certes, mais en cherchant bien, on finit toujours par trouver.

 

 

Source: http://www.yadvashem.org/wps/portal/IY_HON_Welcome

21:07 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

11/11/2009

TOUT A FAIT ETONNANT

"Il manque encore la moitié des noms des Juifs exterminés durant la Shoah

yad.jpgL'institut Yad Vashem est toujours à la recherche de la moitié des noms de la moitié des Juifs morts dans les camps durant la Seconde Guerre mondiale.

L'institut dispose des noms et des détails de quelque 3,6 millions de Juifs disparus dans la tourmente et tente actuellement d'obtenir d'autres informations sur le restant de la population exterminée durant la Shoah."

Source: www.guysen.com

08:37 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (8)

09/11/2009

EFFACONS CE RAPPORT « CONCU DANS LA HAINE ET EXECUTE DANS LE PECHE »

Ces qualificatifs émanent de la  représentante d’Israël à l’ONU, Gabriela Shalev. Le rapport Goldstone, qui déchaîne une hystérie absolument stupéfiante, n’a pas fini de faire couler des torrents d’encre. Devant le danger qu’il représente – vous imaginez de hauts responsables militaires ou politiques israéliens traduits devant la Cour pénale internationale ? C’est bon pour les autres, ça - toutes les armes sont permises. Même celles qui frôlent le ridicule. En témoigne la lettre ouverte que le président de l’Anti-Defamation League (ADL), Abraham Foxman, a cru devoir adresser à Richard Goldstone afin de lui demander, en toute simplicité… de désavouer son rapport.

 

La voilà, la bonne idée, qui arrangerait tout. On passerait l’éponge – pour cette fois – et tout rentrerait dans l’ordre.  Dans sa lettre, Foxman manie tout à tour la carotte et le bâton: « J’ai eu beaucoup de respect pour vous pendant des années … Je sais que vous êtes un juif fier, qui siégez au Conseil de l’Université hébraïque, et que vous avez une fille vivant en Israël…..Je veux vous accorder le bénéfice du doute ...   Je refuse de voir en vous un juif animé de la haine de soi » etc, etc.

 

Il passe ensuite aux raisons qui l’auraient poussé à écrire un tel rapport : a-t-il été l’otage de certains groupes gauchistes de droits de l’homme ? S’est-il rendu coupable d’une dangereuse naïveté?

 

Puis, c’est la dramatisation : jamais le processus de paix ne pourra se poursuivre avec une telle menace suspendue au-dessus de la tête d’Israël. Et tout ça, par votre faute.

 

Bref, comment sortir de cette situation épouvantable ? : c’est assez simple, finalement : reniez votre rapport, reconnaissez que vous n’aviez pas apprécié à leur juste mesure tous les tenants et aboutissants de cette affaire ô combien délicate, que vous espériez au départ une approche équilibrée, mais que vous vous êtes trompé, ce n’était pas possible.

 

Ah, il n’aura pas ménagé ses efforts, Abraham Foxman, pour tenter le juge. Après lui avoir indiqué pas à pas la marche à suivre, il conclut par cette petite phrase :

 

« Ce n’est pas facile à faire Mais c’est la seule chose à faire. Pensez-y ».

 

En attendant que Richard Goldstone renie son rapport pour faire plaisir à l’ADL, récapitulons le vote à l’ONU :

 

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté par 114 voix contre 18 une résolution donnant trois mois à Israël et aux Palestiniens pour ouvrir des enquêtes « indépendantes, crédibles et conformes aux critères internationaux » sur les « graves violations du droit international humanitaire et des droits de l’homme dont fait état le rapport »

 

Comme prévu, Israël, les Etats-Unis et un certain nombre de pays européens comme l’Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque, ont voté contre la résolution. Quelques autres pays membres de l'Union Européenne, comme l'Irlande, le Portugal, la Slovénie, Malte et Chypre, ont voté pour, ainsi que la Suisse, tandis que les plus notoirement pro-israéliens, comme la Grande-Bretagne et la France, se sont abstenus après avoir vainement tenté de vider le texte des accusations contre Israël. Les autres abstentions européennes sont les suivantes: Autriche, Bulgarie, Croatie, Lettonie, Suède, Roumanie, Espagne, Luxembourg, Finlande, Lituanie, Estonie, Belgique, Grèce. En tout, 44 Etats se sont abstenus, dont la Russie. La Chine a voté pour.

 

 

Voici la lettre originale de Foxman : http://www.adl.org/PresRele/UnitedNations_94/5645_94.htm

 

Et pour un commentaire « modéré » sur les rapports USA/Israël, voyez là : http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-17402-145-7-obama-contre-droits-lhomme-guy-milliere.html

Ah, Bush, c’était le bon temps !

08/11/2009

Mercredi 11 novembre, à Paris, de 11 h 00 à 18 h 30 : LE GRAND RENDEZ-VOUS NATIONAL ET IDENTITAIRE DE L'AUTOMNE...

 

 

RASSEMBLER ET RESISTER !

 

LA 3ème JOURNEE DE SYNTHESE NATIONALE


Mercredi 11 novembre 2009, de 11 h 00 à 18 h 30, à Paris (Forum de Grenelle - 5, rue de la Croix Nivert 75015 - métro Cambronne), se déroulera la 3ème journée nationale et identitaire organisée à l'occasion du 3ème anniversaire de la revue Synthèse nationale.

Ont déjà annoncé leur participation à cette journée :

- Franck Abed, écrivain, président de Génération FA8
- Gabriel Adinolfi, écrivain et journaliste (Rome)
- Josep Anglada, Président de Plataforma per Catalunya (Barcelone)
- Francis Bergeron, écrivain
- Olivier Bonnet, Instigateur de La Desouchière
- Duarte Branquinho, Tierra e povo (Lisbonne)
- Pierre Descaves, ancien député, Président de France résistance
- Hilde De Lobel, Vlaams belang (Anvers)
- André Gandillon, rédacteur en chef de Militant
- Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale
- Carl Lang, Président du Parti de la France
- Jean-Gilles Malliarakis, éditeur
- Annick Martin, secrétaire générale du MNR
- Frédéric Pichon, président d'Europae gentes
- Philippe Randa, écrivain et éditeur
- Enrique Ravello, directeur de Identidad (Madrid)
- Marc Rousset, écrivain
- Jean-Claude Rolinat, écrivain et journaliste
- Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire
- Nicolas Tandler, écrivain et journaliste
- Alberto Torresano, rédacteur à Identidad (Madrid)
- Pierre Vial, président de Terre et Peuple.
- Judith Wolter, Présidente du groupe Pro Köln au conseil municipal de Cologne

Et bien d'autres...

11 h 00 : ouverture des portes, visite des stands.

11 h 30  / 12 h 30 : 1ère table ronde avec des représentants de la presse nationale et du monde associatif.

12 h 30  / 14 h 00 : restauration rapide sur place.

14 h 00 / 15 h 00 : 2ème table ronde sur la nécessaire reconquête culturelle.

15 h 15 / 16 h 15 : interventions des invités européens.

 

16 h 00 : point presse

16 h 30 / 18 h 00 : "RASSEMBLER et RESISTER" avec Annick Martin, Pierre Vial, Carl Lang, Robert Spieler et Roland Hélie.

18 h 00 / 18 h 30 : c'est la tournée de Synthèse nationale, apéritif géant offert aux participants...

Les collaborateurs de la revue, Lionel Baland, François Ferrier, Pieter Kerstens, Patrick Parment, Vincent Valois... seront présents.

De nombreux stands de librairies, revues, associations, mouvements, blogs sont prévus.

PAF : 10,00 euros.

14:53 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

07/11/2009

ENCORE UN QUI SAIT DE QUEL COTE LA TARTINE EST BEURREE

« Depuis 2006, les Six Heures pour la Palestine, à Evry, sont un rendez-vous annuel fort et ouvert d’information et de solidarité sur la situation en Palestine. C’est sur la base de témoignages concrets, à travers notamment le jumelage d’Evry avec le camp de réfugiés de Khan Younis, que chacun peut prendre conscience de la richesse de la société palestinienne et du caractère essentiel de son combat pour la paix par le droit. Comme en atteste de nouveau son programme cette année, cette manifestation intègre les témoignages de Palestiniens et d’Israéliens forces de paix dans leurs sociétés respectives.

Alors que la Mairie d’Evry s’était engagée jusqu’à présent, comme les années passées, à accueillir à l’Hôtel de Ville cette nouvelle édition des Six Heures prévue le 28 novembre prochain, l’association organisatrice, Evry Palestine, a subi une brusque volte-face du maire, Manuel Valls, qui refuse soudain d’accueillir cet événement pourtant préparé en concertation. Considérant ce revirement inacceptable sur la forme comme sur le fond, les organisations signataires, associations, partis et syndicats d’Evry et de l’Essonne, ont demandé avec insistance au maire d’Evry à être reçues afin d’obtenir des explications. Malgré un courrier commun en ce sens et de multiples démarches, un tel entretien n’a pas encore eu lieu. »

Source : http://www.france-palestine.org/article13067.html

va.jpgEvidemment, du côté sioniste, on jubile. Voilà un geste fort qui comptera un jour … si ce jour-là  arrive, bien entendu. Car Manuel Valls a de grandes ambitions. Après tout, il a parfaitement raison. Si un Sarkozy a réussi à se faire élire, pourquoi pas lui ? En attendant, il a compris 5 sur 5 ce qu’il convenait de faire.

Je vous conseille d’aller faire un tour sur son blog.(www.valls.fr ) Vous pourrez y constater qu’il a réussi – sûrement sans trop de difficultés - à jeter par-dessus bord une modestie plus encombrante qu’utile, qui entraverait de si grands desseins.

J’y ai trouvé notamment une interview qu’il vient de donner à Valeurs actuelles, où la revue le crédite flatteusement d’opinions « décomplexées ».

Au cours de l’entretien, il nous indique ses références politiques, particulièrement décomplexées: « A l’époque, jeune lycéen, je me retrouve dans ce que disent Aron et les nouveaux philosophes, Bernard Henri Levy ou André Gluksman, qui font de la question totalitaire l’élément principal de leur réflexion ».

A propos de l’immigration, toujours aussi décomplexé, il nous révèle qu’ « A gauche, nous devons être porteurs d’une conception ouverte de la nation. Je suis favorable à une immigration régulée, contrôlée et en même temps nous devons affirmer que l’immigration peut être une chance pour notre pays. Il faut trouver une nouvelle voie entre le raidissement de la droite et le discours traditionnel de la gauche compassionnelle qui pense qu’en étant seulement généreux on résout les problèmes ».

Reconnaissez que voilà un jeune homme plein d’avenir qui mérite vraiment de se faire aider. Quelle malchance pour lui que les lobbies n’existent pas en France !

J'attire votre attention sur ces articles de Gideon Levy, journaliste à Haaretz, à propos de la paranoïa d'Israël, traduits sur le lien suivant: http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2877

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2859

05/11/2009

IL Y A ENCORE DES ENTREPRISES POUR AVOIR ENVIE DE S'INSTALLER EN FRANCE?

sos.jpgDe toute façon, ce n’est pas le problème de SOS Racisme qui a rempli avec un zèle méritoire la mission à lui confiée par le délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer, Patrick Karam.

 

Car nous avons la chance de posséder un délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer – comité qui répond au doux nom de DIMECFOM -  depuis juillet 2007. Vous conviendrez avec moi que voilà de l’argent public intelligemment utilisé. Comme en France, nous avons les moyens, ce délégué est « appuyé dans sa tâche par un directeur de cabinet, un chef de cabinet, un chargé de communication et deux secrétaires particulières. Il dispose d'un bureau dans le 7e arrondissement de Paris et d'un budget annuel de 200 000  € ». C’est Wikipédia qui nous le dit.

 

Donc, Patrick Karam a demandé en novembre 2008 à l’association "antiraciste" un rapport circonstancié sur « les systèmes discriminatoires de recrutement », autrement dit  le « fichage ethno-racial » que certaines entreprises pratiqueraient au doux pays des Droits de l’Homme. Et bien sûr, un certain nombre d'entre elles sont montrées du doigt pour comportement insuffisamment citoyen et vertueux. Après un an d’enquête, SOS Racisme a pu dénoncer les coupables, notamment Air France, Daytona, Eurodisney, Nissan-Europe et Noos-Numéricable. Mais il y en a quelques autres, qui doivent être dans leurs petits souliers à l’heure actuelle car SOS Racisme leur a fait les gros yeux. Et chacun sait qu’en France, ça ne pardonne pas.

 

De toute façon, ces entreprises présumées coupables vont être bien punies : SOS Racisme a l’intention d’intenter des actions en justice contre elles toutes. "En prenant appui sur la convention signée avec Patrick Karam, SOS Racisme compte proposer aux victimes individuelles de réclamer une réparation financière devant une juridiction civile ».

Et attention, même pour le bon motif, il est interdit de se livrer à ce petit jeu de "fichage ethno-racial" . Samuel Thomas, le vice-président de l’association, rappelle qu’il n’y a pas de « fichage ethnique vertueux ».  « Même instaurés sous prétexte de promouvoir la diversité, ces systèmes sont mis en place pour pratiquer une distinction en fonction des personnes sur des motifs discriminatoires ».

Ca, suivez mon regard, c’est une grosse pique en direction du COMEDD, « Comité pour la mesure et l’évaluation de la diversité et des discriminations ». CAR NOUS AVONS CA AUSSI. Il n’y a pas à dire, on en a des choses intelligentes en France ! Le COMEDD a été mis en place par Yazid Sabeg, commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances. Et lui aussi doit pondre un rapport prochainement.

Hier matin, un huissier s’est présenté à Eurodisney, non pour faire un tour de manège, mais pour vérifier le fichier du personnel. Apparemment, il a fait chou blanc, selon la Direction.

Si vous souhaitez vous faire une idée précise du  rapport de SOS Racisme, - 57 pages, ça a dû faire cher de la page - allez voir sur ce lien : http://www.latribune.fr/static/pdf/Karam.pdf

19:09 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6)

04/11/2009

ADIEU LEVI STRAUSS ET MERCI POUR LA CULPABILITE DE L’HOMME BLANC

images.jpgJ’ai reçu le texte suivant. Je ne connais pas l’expéditeur, mais j’ai apprécié cet éclairage différent du concert unanime des pleureuses officielles. J’ai une tendance très nette à me méfier de l’unanimité.

 

Je précise donc qu’il s’agit d’un éclairage différent, qu’on a le droit d’être d’un avis différent et que de toute façon je me garderai bien de prendre parti, n’ayant jamais lu une ligne de Lévi Strauss. Je sais, je sais, ce n’est pas bien, mais combien qui pleurnichent aujourd’hui l’ont lu ?

 

« Quand on entend les gros médias dire d'une personnalité que c'était le (ou l'un de plus grands penseurs) FRANCAIS du XXème siècle, on a déjà une idée de son idéologie: le politiquement correct. Sur la fin de sa longue vie, Levi Strauss a eu certes l'honnêteté de prendre du recul par rapport à l'idéologie subversive de son oeuvre: dont acte. Que son érudition et sa plume fussent dignes d'intérêt est indéniable.

 

Mais ce que le public même cultivé ignore ( à en juger par les compliments venant de défenseurs de la culture française et européenne ) c'est que cet intellectuel de qualité est l'un des maîtres penseurs qui ont introduit ce dramatique sentiment de culpabilité des blancs, se fondant pour cela sur une approche pseudo-scientifique. On connaît la vanité du structuralisme et son lien avec l'Ecole Boasienne (de Boas) d'anthropologie dont Maggie Mead fut la goy prête-nom qui s'est couverte de ridicule par un roman très branché sexe. Cette secte se rattache aux autres révolutionnaires de source yiddish genre tonton Freud l'enfonceur des portes ouvertes du génie Charcot (voir le stage de Freud à la Salpêtrière et les grands numéros de Charcot avec ses hystériques), de l'Ecole de Francfort (haine fanatique de la civilisation européenne et programme de déconstruction avec force culpabilisation, encore en cours ) des Adorno et Horkheimer et qui nous a pondu l'inventeur de la citoyenneté constitutionnelle européiste Jurgen Habermas (substrat de la constitution talmudique appelée Traité de Lisbonne)... La liste est sans fin même en ignorant les comiques troupiers BHL, Glucksman et autres seconds couteaux.

 

(…)  

 

Il faut ajouter que les arguments qui étayent la "grande pensée" anthropologique de feu l'académicien (que la Paix du Seigneur soit avec lui) ne sont pas documentés: Triste(s) Tropique(s) et Le cru et le Cuit sont d'excellentes lectures romantiques (juste un tantinet pédantes)  mais ne reposent sur aucune méthode scientifique. Gageons que ceux qui encensent son oeuvre ne l'ont jamais lue.

 

Adieu le poète des tribus ! »

15:58 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (7)

03/11/2009

DROLE DE FROMAGE

sondageGEGG.gif

 

 

« Selon un sondage, réalisé en octobre par Greenberg Quinlan Rosner Research (GQRR) et commissionné par The Israel Project (TIP), un grand nombre d’Américains rejette le rapport de l'ONU accusant Israël de crimes de guerre.

 

Une majorité de 88 pour cent des sondés n’est pas informée du rapport, mais pour ceux qui sont familiers avec le document, ils expriment un désaccord selon une marge de 50 à 29 pour cent. Pour la majorité de ceux qui ne connaissent pas ce rapport (entre 19 et 30 pour cent), ils en arrivent à la même conclusion de désaccord lorsqu'ils sont informés que ce dernier accuse Israël et le Hamas de crimes de guerre avec des accusations beaucoup plus sérieuses à l’égard d'Israël. Avec une marge de 50 à 27 pour cent, les Américains pensent qu'Israël a combattu une guerre défensive et que le Hamas est essentiellement responsable de la mort de civils, et non l'usage de la force excessive d'Israël. »

 

 

Je suis plutôt mauvaise en calcul, mais vous comprenez quelque chose à ce charabia, vous ? De toute façon, ce n’est pas grave. L’objectif n’est pas de faire des mathématiques exactes, mais de chanter un nouveau couplet sur l’air bien connu du « Nous, on n’a rien fait, c’est rien que le Hamas … ».

 

Et si les Américains aussi le disent, c’est forcément vrai. Même si la majorité ignore tout de ce fameux rapport de 575 pages (disponible sur Internet, mais en anglais ). Ils savent quand même – et c’est l’essentiel - qu’Israël « a combattu une guerre défensive » et que le Hamas est « essentiellement responsable de la mort de civils ». 13 morts d’un côté, 1315 de l’autre, c’est plutôt équilibré, non ? Il est où, le problème? 

 

Source: http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detail&aid=17203&artyd=5