Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2010

INCROYABLE, MAIS VRAI !

66.jpgCertains membres du Congrès des Etats-Unis, dont on connaît globalement le soutien inconditionnel à tout ce que dit et fait Israël, se permettent d’envoyer à José Barroso une lettre lui intimant le « conseil » d’endiguer l’antisémitisme sauvage qui sévit en Europe comme chacun sait et peut constater.

Le Congrès n’a-t-il vraiment pas d’autres chats à fouetter que de se mêler ainsi des affaires européennes et de faire la leçon aux dirigeants ? Jusqu’où ira la folie des mesures en tous genres destinées à « endiguer l’antisémitisme », c’est-à-dire à protéger Israël envers et contre tout ?

(La traduction est mauvaise, mais c’est le fond qui compte. D’ailleurs l’original suit).

« Etats-Unis – Les membres du Congrès encouragent le président de la Commission de l'Union Européenne à accroître leur vigilance

Un groupe prédominent de membres du Congrès américain, à la tête duquel se tiennent les membres du Congrès Joe Crowley, démocrate de New York et Alcee L. Hastings, démocrate de la Floride, Chris Smith, républicain de New Jersey et Frank Wolf, républicain de la Virginie, ont demandé au Président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, d'accroître les efforts enfin d'empêcher l'antisémitisme en Europe. La lettre était signée par vingt trois membres du Congrès, et a été envoyée en réaction de l'importante augmentation des incidents antisémites qui se sont déroulés en Europe en 2009.

 

Le mois dernier, le CFCA (le Forum pour la Coordination du Combat Contre l'Antisémitisme), a reporté des données mettant l'accent sur la hausse du nombre d'incidents antisémites qui se sont déroulés pendant l'opération "Plomb Durci" à Gaza. Le CFCA a précisé que le nombre d'incidents antisémites qui se sont déroulés en 2009 est le plus élevé depuis la Seconde Guerre Mondiale.

 

 

Inquiétés par la recrudescence de l'antisémitisme en 2009, les membres du Congrès ont écrit dans la lettre qu'ils ont envoyée: "Nous comprenons que des pays européens ont pris des mesures afin de combattre… les vagues d'antisémitisme, mais les conclusions du CFCA mettent l'accent sur le besoin de multiplier ces efforts. Nous désirons travailler avec vous, le plus possible, afin d'accroître nos efforts, par la coopération de nos efforts communs."

 

 

De plus, les membres du Congrès ont écrit: "Nous vous demandons instamment de condamner publiquement la hausse du nombre d'incidents antisémites, qui, s'il restent sans réaction, risquent de s'aggraver encore d'avantage en nombre et en intensité. De plus, nous demandons à la Commission Européenne, ainsi qu'aux états membres de l'Union Européenne, d'élargir les efforts afin d'éviter des attaques antisémites."

 

 

Source: http://crowley.house.gov/

 

ORIGINAL DE LA LETTRE

Excellency José Manuel Barroso
President, European Commission
Brussels, Belgium

Dear President José Manuel Barroso:

We wanted to bring to your attention recent data compiled by the Jewish Agency, which found that there were more documented incidents of antisemitism in Europe in 2009 than at any time since World War II. In fact, a greater number of incidents occurred during the first three months of 2009 than in all of 2008, including the burning of synagogues and the defacing of cemeteries and Holocaust memorials. These alarming statistics cannot be ignored and require the immediate attention of the European Commission.

The U.S. House of Representatives has been deeply involved in combating antisemitism throughout the world, passing a resolution as early as 2002 which states that “although the continued violence in the Middle East is disturbing and must be resolved, exploiting that violence to fuel hostility or violence against Jews and Jewish institutions is reprehensible.” We realize that many European countries have taken similar steps to combat tides of anti-Semitism, but the Jewish Agency’s findings underscore the need to redouble these efforts. We would like to work with you, wherever possible, to increase our efforts, by sharing best-practices and collaborating on our efforts.

As you know, EU states were present at the OSCE Berlin Conference on Antisemitism in 2004 and adopted the following April 2004 Permanent Council Decision No. 607 on Combating Antisemitism, which condemned without reservation all manifestations of antisemitism and that international or political developments in Israel or elsewhere in the Middle East never justify antisemitism. Indeed, modern-day Europe was formed on the basis of religious freedom and equal rights for all. When these rights are trampled upon, governments must step in and act in order to protect their citizens. For this reason, we urge you to publicly condemn the increased acts of antisemitism, which, if left unchecked, could further escalate in number and intensity. Additionally, we urge the European Commission, as well as the member states of the European Union, to expand efforts to prevent antisemitic attacks.

Ultimately, any attack on any minority group represents an attack on all who believe in human rights, and efforts to defend victims of such attacks are efforts to defend us all. We know you agree with this sentiment and we look forward to working with you to address this issue.

Sincerely,

Joseph Crowley
Alcee L. Hastings
Christopher H. Smith
Anthony D. Weiner
Michael E. McMahon
Dan Burton
Jared Polis
Al Green
Ron Klein
Heath Shuler
Mike Quigley
Maurice Hinchey
Doug Lamborn
Donald A. Manzullo
Jerrold Nadler
Frank R. Wolf
Laura Richardson
Shelley Berkley
Elijah E. Cummings
Keith Ellison
Mary Jo Kilroy
Gus R. Bilirakis
Debbie Wasserman Schultz

 

Source: http://antisemitism.org.il/fra/struggle/46432/Etats-Unis%E2%80%93LesmembresduCongr%C3%A8sencouragentlepr%C3%A9sidentdelaCommissiondel%5C%27UnionEurop%C3%A9enne%C3%A0accroitreleurvigilance

28/03/2010

ET LE DROIT AU REGROUPEMENT FAMILIAL ?

On ne sait pas ce que c’est, en Israël ? Franchement, là, je suis stupéfaite. Pour une démocratie modèle, refuser des droits aussi élémentaires …. J’ai toujours dit qu’il manquait chez eux une LICRA ou une Halde pour remonter les bretelles aux politiques qui en prennent à leur aise. Ce n’est pas chez nous qu’arriveraient des choses pareilles, grâce à leur vigilance jamais en défaut :

 

« Des Juifs d’origine éthiopienne manifestent pour soutenir l’alyah de leurs familles »

 

« Plusieurs dizaines de Juifs d’origine éthiopienne ont manifesté ce dimanche à Jérusalem pour que les membres de leurs familles puissent faire leur alyah. Ils ont dressé une table du Séder de Pessah en face du bureau du Premier ministre sur laquelle ils ont placé des photos et du maror (herbes amères) pour symboliser les difficultés dues à la séparation avec ceux des leurs qui attendent, pour certains, depuis de longues années, de pouvoir faire leur alyah*. »

 

 

Source : http://www.guysen.com/news_Des-Juifs-d-origine-ethiopienne-manifestent-pour-soutenir-l-alyah-de-leurs-famil_269205.html

 

* Faire son alyah : rejoindre Israël pour s’y installer. En fait, j’ai comme l’impression, mais je peux me tromper, qu’ils n’ont pas tellement envie que ça de voir rappliquer ces Ethiopiens, pourtant juifs, en Israël. Evidemment pas par racisme, il y a sûrement d’excellentes raisons que j'ignore.

27/03/2010

REPARLONS UN PEU DE ZEMMOUR

images.jpgUn correspondant me reproche d’avoir été trop loin dans mes critiques à propos d’Eric Zemmour. Pour lui, Zemmour « sort des millions d'auditeurs de leur léthargie. (…)  Qu'il ait fait des excuses à la LICRA n'enlève strictement rien à son courage. Dans ce système il faut être malin. S'il peut rester le plus de temps possible afin de réveiller les millions de français qui l'écoutent et hésitent entre la léthargie et le réveil ! Bravo et longue vie Mr Zemmour ! »

Ce correspondant ajoute même : « Mais croyez-moi, nous sommes TOUS confrontés à ces discriminations et chantages écœurants. »

 

Non cher ami, pas TOUS. Seuls sont attaqués ceux qui ouvrent leur gueule. Premier point. Et second point, tout est dans la réaction à ces attaques. Car c’est à la réaction que l’on mesure le degré de résistance au système.

 

De toute façon, à chacun ses opinions. Mais au risque de me faire allumer à nouveau, je vais persister et signer, en précisant certains points :

 

 

Le pouvoir se sert de la télé – qu’il contrôle totalement - pour déverser jour après jour le prêt à penser que le public est prié de s’enfoncer dans le crâne. Or, il paraît que nous sommes en démocratie, donc le pouvoir est assez intelligent pour ménager quelques ouvertures et laisser certains s’exprimer un peu plus librement que la moyenne des quidams ordinaires. Cela donne des émissions « insolentes », des amuseurs « corrosifs » et des journalistes « rebelles » ou « libres ». Quoique d’une liberté fort surveillée.

 

C’est qu’il faut bien quelques soupapes à ce bon peuple de France pour que ça n’explose pas et pour que la situation reste sous contrôle. Voilà pourquoi un type comme Eric Zemmour est vu en long et en large à la télé. C’est à cela qu’il sert, et il remplit son contrat avec talent. Le micmac avec la LICRA faisait-il partie d’un plan préalable ou pas ? Peu importe. Dans ce petit jeu de rôles - où ce sont de toute façon toujours les mêmes qui jouent, vous l’aurez sans doute remarqué – chacun est là pour tenir sa partie.

 

Or, et c’est là où je veux en venir, dans ce système ne peuvent être invités à la télé que ceux qui acceptent de jouer ce jeu-là. C’est-à-dire ceux qui sont dans le système, même si c’est éventuellement à la marge et même s’ils aimeraient faire croire qu’ils n’y sont pas. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Les véritables opposants, les résistants qui ne sont pas en mie de pain, ne seront jamais invités, eux. Ils sont exclus d’office et pour l’éternité.

 

Je connais un certain nombre d’auteurs qui ont écrit des livres tout à fait pertinents sur la situation actuelle du pays. Pourtant, comme les miens, jamais leurs livres ne seront en vente dans les librairies « normales » et on n’en parlera jamais. Jamais non plus ils ne seront invités dans les salons du livre. Et bien sûr jamais ils n’apparaîtront dans un débat ou une émission à la télé.

 

Voilà quelle est la situation des vrais résistants dans ce pays. Ceux que l’on voit à la télé – même s’il arrive à certains de sortir quelques vérités destinées à lâcher un peu de pression – ne peuvent être que des rebelles de carton pâte.

 

Une preuve ? Allez, la meilleure qui soit : si au lieu de s’intéresser aux conséquences, Zemmour s’interrogeait un peu sur les causes ? En d’autres termes, si au lieu de taper systématiquement sur les noirs et les arabes, cibles faciles, il s’intéressait aussi, pour changer, aux lobbys juifs et à leurs activités? Et à leur responsabilité dans la situation actuelle ? Voilà qui changerait agréablement. Tiens, ce jour-là, je ferais amende honorable et reconnaîtrais avoir eu tort. Mais en attendant …

QUE SERAIS-JE SANS TOI ?

Qui vins à ma rencontre …. Vous vous souvenez sans doute de la chanson de Jean Ferrat. Eh bien, elle m’est venue à l’esprit en lisant le discours assez époustouflant dans son genre qu’a prononcé Alan Dershowitz, avocat démocrate, professeur de droit à Harvard, devant l’AIPAC.

 

L'American Israël Public Affairs Committee,  ce puissant groupe de pression pro-israélien, tenait son congrès à Washington en début de semaine. 7 500 personnes étaient présentes, dont une délégation du CRIF. Netanyahou avait fait le voyage depuis Israël, et l’on a pu entendre à la tribune Hillary Clinton et Tony Blair.

 

Le discours que vous allez lire est long mais très révélateur des lignes de force de la politique israélienne et de l’image que ce pays entend imposer au monde. Avec de plus en plus de difficulté, il est vrai. Ce qui ressort surtout, et fait froid dans le dos, c’est le degré aigu de paranoïa de sa classe dirigeante et de ses soutiens à l’étranger.

 

 

images.jpg« Discours du Professeur Alan Dershowitz à l'AIPAC

(Traduction et adaptation par Hanna pour sionisme.xooit.com)


« Merci. Merci. "Wow", quelle merveilleuse conférence. Quel grand spectacle de soutien pour Israël, à un moment aussi critique (Applaudissements).

Le monde devrait être fier et devrait apprécier les réalisations incroyables et ce que fait Israël. Aucun pays au monde n’a autant fait pour le monde en 61 ans, comme l’a fait Israël – (applaudissements) – Les exportations des technologies israéliennes ont sauvé plus de vies musulmanes et arabes que l’ensemble des pays arabes et musulmans réunis. (Applaudissements).

Les réalisations de haute technologie d’Israël dépassent celles de l’ensemble de l’Europe et de la plupart des pays d'Asie. Israël a accompli plus pour l’environnement que pratiquement n’importe quel pays dans le monde. Israël a enseigné au monde comment mener des guerres contre le terrorisme sur le plan éthique en ayant le souci d’éviter les pertes civiles (Applaudissements).
Israël : Aucun pays dans le monde, face à des menaces comparables, a un meilleur bilan concernant les droits de l’homme que celui d’Israël. Et si vous ne le croyez pas, écoutez Richard Kemp, quand il décrit et compare Israël aux autres armées du monde, face aux menaces des terroristes qui se cachent parmi les civils.

Lorsque le juge Brennan, probablement le plus libéral des juges, ayant siégé à la Cour suprême, est allé en Israël il a dit ceci
 : "Si jamais, le terrorisme s'importe aux Etats-Unis, il n’existera qu’un seul pays, susceptible d’apprendre aux Etats-Unis, comment lutter contre le terrorisme de manière équilibrée afin de respecter les droits de l’homme". Au sujet d'Israël, il devrait être exprimé de la fierté et de la reconnaissance. (Applaudissements).

Mais, au lieu de cela, Israël, est le seul pays au monde aujourd’hui, dont la légitimité continue d’être remise en question, sans cesse mise en doute, constamment remise en question.

C’est, d’autant plus paradoxal, absurde, qu'étant donné qu'aucun pays n’a jamais été établi, sur des bases juridiques plus solides. Israël a été établi, après que les déclarations de la Société des nations ont été acceptées, par les Nations Unies, selon la loi internationale, malgré cela, sa légitimité demeure contestée. Comparez-le à d’autres pays, qui ont commencé avec les révolutions ou ont pris tout simplement une terre appartenant à d’autres gens, Israël a payé pour chaque centimètre, de son territoire, payé avec de l’argent, payé par le sang de ses enfants. (Applaudissements)

Ce processus de délégitimation a véritablement débuté en 1975, lorsque les Nations Unies ont pris tellement de temps, et tant d’énergie dans des discussions afin de savoir si le Sionisme était du racisme. Et, savez-vous, ce qui se passait au même moment, en 1975, moment où les Nations Unies se perdaient dans des discussions ridicules et fanatiques
 ? Un million de personnes étaient assassinées dans un génocide au Cambodge, sans que les Nations Unies n'y prêtent  la moindre attention. Ils étaient bien trop occupés à délégitimer et condamner Israël. Après 1975, ce fut par la Conférence de Durban en 2001, que la stratégie de délégitimation s’y est établie, et y a pris racine. Ce qui a été fait, s’est retourné contre Israël. Ils ont accusé Israël de racisme, ils ont accusé Israël d’apartheid, ils ont accusé Israël de génocide, en accusant Israël de créer un holocauste.

Ce qui a été fait est contraire à l’entière conception des droits de l'homme. A la suite de Durban, les campagnes de boycott ont été lancées à l’encontre des institutions israéliennes, des institutions universitaires, des institutions qui essaient de guérir le cancer et les maladies du cœur, ainsi que la maladie de Parkinson. Et, cela continue à ce jour – Au moment même où nous parlons, la Norvège et l’Angleterre poursuivent les campagnes de boycott à l’encontre des institutions universitaires israéliennes. Vous savez ce qui est arrivé la dernière fois qu'ils ont essayé de boycotter Israël en Angleterre ? Quelques-uns d'entre nous ont édité une pétition, qui a pour titre : " Si vous boycottez l'Israël, ce sont vos universités qui en souffriront, nous ne viendrons plus parler dans vos universités." Nous avons fait circuler cette pétition, pensant que nous n’aurions que 400 ou 500 signatures, or, ce sont 11 000 universitaires américains, des prix Nobel, des Présidents d’Universités, qui ont signé cette pétition – (Applaudissements)


Le message était clair
 : "Si vous essayer de boycotter Israël, à votre tour, c'est vous qui serez boycottés, et ce sont vos universités qui en souffriront". Les universités en Israël sont parmi les plus grandes de ce monde, aujourd’hui, personne ne devrait tenter de boycotter ces grandes universités, ces lieux de science.

Ensuite, est arrivé le concept que nous appelons "la guerre partisane, par le droit international", instaurant des campagnes pour délégitimer Israël, en utilisant la tactique juridique, des moyens légaux, en utilisant le droit international, en utilisant le droit humanitaire, en utilisant tout cela afin de le retourner contre Israël, les campagnes de désinvestissement, de distorsions des droits de l’homme. Quand l’année dernière, vint Durban II, et la tentative de recommencer de nouveau, nous étions prêts et nous sommes allés à Genève, et nous nous sommes défendus. Et, nous avons gagné à Durban II. Ils ont invité Ahmadinejad. Nous avons invité Elie Wiesel.

Nous avons dit : "Qui est la personne qui parle des droits de l'homme aujourd'hui ?" (Applaudissements).

-Un des moments forts- l'un des moments forts de ma vie, fut quand j'ai été arrêté par la police suisse pour avoir osé essayer d'affronter Ahmadinejad, pour avoir juste voulu lui poser une question : "Niez-vous l'Holocauste ? Avez-vous été à Auschwitz ? Quels sont les livres que vous avez lus sur l'Holocauste ?" Difficile pour lui de débattre sur sa négation de l'Holocauste. Il nie l'Holocauste, en essayant d'apporter l'opprobre sur le peuple juif d'Israël, pour cela j'ai été arrêté, seulement pour avoir oser l'affronter de manière pacifique. Mais, à Durban, les étudiants se sont soulevés contre Ahmadinejad et il a été hué, et les gens sont sortis, nous avons gagné à la seconde rencontre, à Durban. (Applaudissements)


Le message important est, "Nous ripostons. Nous ne nous asseyons pas sur ces genres d'abus". Et quand Richard Goldstone - (Applaudissements)


Lire la suite

26/03/2010

GUERRE CIVILE DE FRANCE

titanic.jpg

 

 

 

Je vous signale un excellent papier paru sur le site de L’Organe, sur la situation de l’éducation dite nationale, Titanic en train de sombrer. Il s’intitule Guerre civile de France.

 

 

http://www.lorgane.com/GUERRE-CIVILE-DE-FRANCE_a920.html

17:39 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

QUI SERA LE SUIVANT ?

A ce rythme, on peut s’attendre à ce qu’un jour prochain la tour Eiffel soit débaptisée et honorée d’un nom plus conforme aux impératifs du moment.

En tout cas, personne dans la communauté juive ne devrait avoir à se plaindre de Bertrand Delanoë, ci-devant maire de Paris. En voilà un qui connaît ses priorités sur le bout des doigts.

 

Récapitulons rien que sur deux mois :

 

« Sur l’initiative de Karen Taieb, conseillère municipale de Paris, le conseil de Paris a voté mardi 9 février à l’unanimité en faveur de son vœu de dédier un lieu dans le XIIème arrondissement de Paris à la mémoire d’Ilan Halimi. »

 

Début mars, on apprenait que :

 

« La mairie de Paris a en effet décidé de donner le nom du premier des Premiers ministres israéliens à une grande esplanade au cœur de la ville. (…) Le Yediot Aharonot a appris que le président Shimon Pérès a accepté l’invitation personnelle que lui a adressée le maire de Paris, Bertrand Delanoë, et se rendra le 13 avril prochain à Paris pour participer à l’inauguration de l’esplanade qui se trouve sur les bords de Seine, face au musée du Quai Branly. »

Elle sera dédiée à David Ben Gourion, un grand homme de notre pays, paraît-il.

 

Et attention, ce n’est pas tout. Hier, la lettre du CRIF nous annonce :

« Paris soutient un projet d’espace de mémoire dédié aux résistants juifs de la MOI

 

Henry Battner et Haim Musicant ont représenté le CRIF mercredi 24 mars 2010 à la présentation du projet d’espace de mémoire dédié aux résistants juifs de la MOI à l’auditorium de l’Hôtel de ville de Paris.

 

Les concepteurs du projet, Bernard Frédérick et Max Weinstein, respectivement président et vice-président de l’association « Mémoire des résistants juifs de la MOI », entendent mettre en place, avec le soutien de la Mairie de Paris et de la municipalité du 10ème arrondissement, un lieu « spécifiquement consacré au rôle de l’immigration juive d’Europe centrale dans la résistance française et à la section juive de la MOI ».

 

Cet espace de mémoire se situera au 14 rue de Paradis, siège de l’UJRE, l’un des fondateurs du CRIF pendant la deuxième guerre mondiale et des associations « les amis de la commission centrale de l’enfance » et du « MRJ-MOI ».

 

Source : http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detail&aid=19522&artyd=2

 

Il ne faudrait pas prendre ces histoires de noms de rues ou de lieux à la légère. C’est un sujet qui a toujours tenu à cœur de certains - nous sommes là au coeur du symbole - et la LICRA en particulier a mené des combats acharnés à ce propos, tant du côté des souhaits que des détestations (Alexis Carrel, entre autres, où Delanoë aura l’occasion de se signaler une première fois en tant que maire de Paris). J’ai d’ailleurs consacré un chapitre à cette question dans La France LICRAtisée.

 

15:59 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

ALLEZ, C’EST LE GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS !!!

 

aidez-nous-nettoyage-antisemite-de-pessah_124799.jpg[Aidez-nous] Nettoyage antisémite de Pessah

 

Chers internautes,

Notre équipe a découvert 3 vidéos antisémites sévissant sur le réseau Dailymotion.

Nous vous demandons une action en commun : l'objectif est que chacun signale à Dailymotion l'illégalité de ces vidéos afin que ce support les supprime rapidement.

 

[Mise à jour de l'information] : "merci à tous, en l'espace d'1 heure de temps, nous avons fait supprimé ces 3 vidéos"

La démarche est la suivante :

1/ Cliquez sur le lien menant à chaque vidéo
2/ Au-dessous de la vidéo, cliquez sur le bouton "Signaler"
3/ Remplissez le mini-formulaire en précisant comme objet "Incitation à la haine raciale" et expliquer en quoi la vidéo porte atteinte à la communauté juive.

Les vidéos en question :

Le Lobby juif et ses influences21308003_jpeg_preview_medium.jpg

 

 

 

 

 

Danger des sionistes en Afrique

15154115_jpeg_preview_medium.jpg

 

 

 

 

 

 

Les Juifs des TV françaises21310804_jpeg_preview_medium.jpg

 

 

 

 

Bonne chance à tous , en espérant que d'ici quelques jours, notre action en commun aura réussie et que ces vidéos ne seront plus accessibles.

Si vous êtes connecté au réseau "Facebook", vous pouvez rejoindre l'organisation de défense juive qui vous informera de différentes autres actions à mener : cliquez-ici."

11 commentaires

Sources : http://www.juif.org/antisemitisme-juif/124799,aidez-nous-nettoyage-antisemite-de-pessah.php

 

Entre deux exercices de délation, puis-je suggérer à ces petits Saint-Just virtuels de faire également quelques exercices de grammaire?

15:20 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1)

25/03/2010

"Un "camp" pour les clandestins"

« Le problème des migrants africains en Israël est tellement sérieux qu'il nécessite la construction immédiate d'un camp de travail dans le sud pour les demandeurs d'asile. C'est ce qu'a préconisé, mardi, le député Yaacov Katz (Union nationale).

 

Katz est le président de la commission parlementaire chargée des travailleurs étrangers. Mardi, il a proposé la construction d'une ville réservée aux immigrants, à "une distance raisonnable" de la frontière égyptienne. Elle deviendrait le seul endroit où les "infiltrés" seraient légalement autorisés à vivre en Israël. Katz a expliqué que ces réfugiés seraient employés pour la construction de la ville, celle de la future barrière de sécurité prévue le long de la frontière égyptienne, ainsi que pour les projets de construction de routes dans le sud d'Israël.

 

 

Dissuader l'immigration future

 

 

Le député affiche sans complexes le but d'une telle démarche : accabler de travail les infiltrés afin qu'ils ne recommandent pas à leurs proches de les suivre en Israël. Dans un communiqué de presse publié mardi et intitulé "Réveille-toi, Tel-Aviv !", Katz - sans préciser ses sources - affirme qu'entre 22 000 et 25 000 immigrés clandestins vivent en Israël à l'heure actuelle et que, chaque mois, entre 1 000 et 2 000 migrants traversent illégalement la frontière Sud. Katz estime, par ailleurs, que l'infiltration africaine menace le caractère juif de l'Etat d'Israël.

 

Shevy Korzen, directrice du Service d'assistance téléphonique pour les travailleurs immigrés, qualifie ces déclarations de "scandaleuses, racistes, et xénophobes". D'autant plus que les chiffres avancés par le député sont inexacts, précise-t-elle, et ont pour seul but d'effrayer les Israéliens. Selon elle, un total de 20 000 réfugiés sont entrés en Israël au cours des 4 ou 5 dernières années.

 

"Je pense que la situation a quelque chose d'ironique. A la veille de Pessah, Yaacov Katz, qui est pourtant religieux, semble passer à côté du cynisme que représente sa proposition : vouloir placer des personnes, essayant d'échapper à la persécution en demandant l'asile en Israël, dans des camps qu'ils seront forcés de construire eux-mêmes. On dirait qu'il suit les conseils de Pharaon et qu'il reproduit ce qu'ont fait subir les Egyptiens au peuple d'Israël", conclut Korzen. »

 

Source : http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1268045705414&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

 

13:54 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)