Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2011

ISRAËL A LA TROUILLE

à la perspective de voir chuter Moubarak. Ce bon vieux dictateur, tout corrompu qu’il était, n’était quand même pas trop mal disposé envers Israël et c’était bien le principal, non ? Etant à la solde des Américains, il lui était du reste difficile d’agir autrement.

S’il tombe, qui prendra sa place ? Le cauchemar iranien risque de se voir démultiplié. La solution idéale – mais elle s’éloigne de plus en plus – serait de parvenir à le maintenir à son poste. Et pour cela, Israël ne ménage pas ses efforts (vous noterez que ce serait uniquement « pour l’occident » qu’il faut le soutenir et pas pour Israël, c’est évident) :

 

55.jpg"Israël presse Washington et l'Europe de soutenir Moubarak, selon Haaretz

JERUSALEM (AFP)---Israël a fait parvenir un message secret aux Etats-Unis et à des pays européens leur demandant de soutenir la stabilité du régime du président égyptien Hosni Moubarak en butte à une vague de contestation, a indiqué lundi le quotidien Haaretz.

Dans ce message, les responsables israéliens soulignent qu'il est de "l'intérêt de l'occident" et de "l'ensemble du Moyen-Orient de maintenir la stabilité du régime en Egypte", a ajouté journal.
 
"Il faut en conséquence freiner les critiques publiques à l'encontre du président Hosni Moubarak", a souligné ce message envoyé à la fin de la semaine, selon le journal. La radio militaire, qui a repris cette information, a estimé que cette initiative constitue une critique à l'encontre des Etats-Unis et des pays européens qui ont pris leurs distances avec le régime du président Moubarak.
 
Interrogé par l'AFP, un porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahou s'est refusé à confirmer ou démentir ces informations, tandis que le porte-parole du ministère des Affaires étrangères n'a souhaité faire le moindre commentaire.  

"Nous avons toujours eu et nous continuons à éprouver du respect envers le président Moubarak, ce qui ne veut pas dire que tout ce qu'il a fait ait été juste", a pour sa part affirmé le président israélien Shimon Peres.  

"Mais il a fait une chose pour laquelle nous lui sommes reconnaissants en maintenant la paix au Moyen-Orient", a ajouté M. Peres dont les propos ont été diffusés par la radio publique.  

Haaretz, citant des responsables officiels israéliens, a également indiqué que le ministère des Affaires étrangères avait émis des directives destinées à une dizaine d'ambassades "clé" aux Etats-Unis, au Canada, en Chine en Russie et dans plusieurs pays européens.  

Ces directives demandent aux ambassadeurs de souligner auprès de leurs interlocuteurs "l'importance de la stabilité de l'Egypte" et de faire passer ce message le plus rapidement possible.  

 

Jusqu'à présent, les dirigeants israéliens ont adopté un profil bas à propos de la vague de manifestations en Egypte. M. Netanyahou a ordonné à ses ministres de s'abstenir de faire des déclarations.  

 

Lui-même s'est contenté d'affirmer dimanche qu'Israël voulait préserver la paix avec l'Egypte ainsi que "la stabilité et la sécurité régionale".  

"La paix avec l'Egypte dure depuis plus de trois décennies. Notre objectif est que cela continue", a ajouté M. Netanyahu.  

 

Le président de la commission de la Défense et des Affaires étrangères du Parlement Shaoul Mofaz a pour sa part affirmé lundi à la radio publique qu'Israël ne "devait pas s'ingérer dans les affaires intérieures égyptiennes".  

"Notre intérêt suprême est de conserver l'accord de paix ce que le président Moubarak a fait pendant les trente dernières années", a ajouté M. Mofaz, député de Kadima (centre), le principal parti d'opposition.  

"

Il faut également examiner attentivement la conduite de l'administration américaine. Les Etats-Unis ont fait comprendre que leur soutien inconditionnel à un de leurs alliés (Moubarak) se résume en fait à un soutien très partiel", a également dit M. Mofaz.  

L'Egypte est le premier pays arabe à avoir signé la paix avec Israël, conclue en 1979 lors du voyage du président Anouar El Sadat à Jérusalem. »


http://fr.ejpress.org/article/39578

« Les ambassadeurs israéliens demandent aux pays occidentaux de ménager Hosni Moubarak

Par l'intermédiaire de ses ambassadeurs, Israël a demandé à ses alliés de limiter leurs critiques envers le président égyptien Hosni Moubarak.

Selon des responsables israéliens, le ministère des Affaires étrangères a fait parvenir, samedi soir, à ses ambassades des grands pays (États-Unis, Russie, Chine et plusieurs pays européens) des directives concernant la révolte en Égypte.

Les ambassadeurs y sont invités à rappeler aux dirigeants des pays où ils sont en poste, l'importance que revêt la stabilité de l'Égypte pour les intérêts de chacun.

La plupart des pays occidentaux ont fait des déclarations appelant à une vraie démocratie en Égypte, voire même au départ de Moubarak.

D'après un responsable politique israélien, " les Américains et les Européens suivent leurs opinions publiques sans tenir compte de leurs propres intérêts ". »

http://www.israel-infos.net/Les-ambassadeurs-israeliens-d...

 

31/01/2011

FREMISSEMENTS AMERICAINS ?

A suivre, en tout cas. Une chose est sûre: en parler est déjà briser un tabou. Rand Paul, nouveau sénateur du Kentucky, est le fils de Ron Paul, dont le parcours, à la marge du système, est intéressant et réserve peut-être des surprises pour l’avenir, malgré son âge

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Ron_Paul).

« USA - Un sénateur républicain propose d'interrompre l'aide américaine à Israël »

44.jpg« Rand Paul, sénateur républicain issu du mouvement du Tea Party, proche de Sara Palin, vient de proposer l'arrêt de l'aide américaine à Israël.

C'est au cours d'une interview sur CNN que le nouveau sénateur a
lancé : " 71% des Américains sont d'accord avec moi pour dire que quand on est juste au niveau financier, quand on ne peut pas payer ce dont on a besoin dans notre pays, on ne devrait sûrement pas envoyer notre argent de l'autre coté de l'océan ".

Et tout en reconnaissant sa " sympathie " et son " respect " pour Israël " en tant que nation démocratique ", il a déclaré vouloir mettre fin au versement annuel de 3 milliards de dollars des États-Unis à l'État hébreu (l'Égypte reçoit une aide à peu près équivalente).

Le lobby juif de tendance démocrate, J Street s'est dit " alarmé " de ces déclarations, le National Jewish Democratic Council a qualifié la proposition de Paul de " négligente, manquant de vision sur le long terme, et simplement complètement fausse ", tandis que coté républicain, le Republican Jewish Coalition a déclaré :
" Nous partageons l'engagement du sénateur Paul à restreindre la croissance des dépenses fédérales, mais nous rejetons cette proposition erronée de mettre fin à l'aide américaine à notre allié, Israël ". »

http://www.israel-infos.net/USA--Un-senateur-republicain-...

 

 

« USA - Campus universitaire interdit aux étudiants juifs »

« La police du campus de l'Université d'Etat de Rutgers, dans le News Jersey, a bloqué l'entrée de 400 étudiants juifs et de survivants de la Shoah.

Ils venaient porter la contradiction à un meeting antisioniste organisé par "l'alliance internationale juive contre le sionisme, les américains pour les musulmans en Palestine, et l'alliance pour les enfants du Moyen-Orient.

Quand il s'est avéré que les étudiants juifs étaient aussi nombreux au regard de l'assistance du meeting, la police a reçu l'ordre de leur barrer l'entrée, alors que ces réunions les meetings sont traditionnellement largement ouvertes.

Les appels aux autorités universitaires pour faire respecter la démocratie sur le campus sont restés vains. »

http://www.israel-infos.net/USA--Campus-universitaire-int...

PAR CONTRE, EN EUROPE….

… on reste dans le droit fil de la pensée dominante. Qui va payer le raout de ces 500 députés ? Ont-ils été élus pour aller se balader en Israël ? N’ont-ils rien de plus urgent à faire ? Quant aux quelque 236 qui manquent à l'appel, n'ont-ils pas été invités? Ont-ils refusé? On aimerait savoir.

Pour en savoir plus sur « Les Amis européens d’Israël », voir archives du blog en date du 10 septembre 2010.

« EUROPE - 500 eurodéputés en Israël en Février »

« Selon la Chambre de commerce France-Israël, près de 500 députés, sur les 736 que compte le Parlement européen, sont attendus à Jérusalem du 5 au 8 février prochain.
Ils participeront à la seconde conférence organisée par les Amis européens d’Israël.

L’enjeu économique d’une telle rencontre est d’importance: le commerce israélo-européen s’est monté à 36 milliards de dollars en 2010, soit le tiers des échanges extérieurs d’Israël.

La première session sera ouverte par Stanley Fischer, le gouverneur de la Banque d’Israël. Un débat sera consacré au " Business du Boycott ".
L’Association des Amis européens d’Israël (AEI), ou “European Friends of Israel” (EFI) en anglais, a été créée en 2006 au Parlement européen à Bruxelles.

Son but est de réunir les partisans d’Israël en une force politique qui facilitera les relations diplomatiques et commerciales entre les deux partenaires.

Après la conférence inaugurale qui s’est tenue à Paris en novembre 2008, l’AEI organise la semaine prochaine une visite en Israël et dans les Territoires palestiniens. (IsraelValley) »

http://www.israel-infos.net/EUROPE--500-eurodeputes-en-Is...

28/01/2011

UN DELUGE D’AUTO-JUSTIFICATIONS

Le CRIF se croit obligé de s’expliquer en long, en large et en travers, sur l’annulation du colloque Hessel dans les locaux de l’ENS. Et de son côté, la courageuse directrice de l’établissement, Mme Canto-Sperber, se répand elle aussi en justifications des plus emberlificotées. Elle est très amusante lorsqu’elle nous raconte que: « J'ai décidé d'annuler la réservation de la salle prévue pour ce meeting, dix jours avant la date où il devait se tenir. Je l'ai décidé seule. Si une situation analogue se présentait de nouveau, j'agirais de la même façon. Je n'ai eu aucun contact avec le CRIF. Au moment où j'ai pris cette décision, j'ignorais les démarches entreprises par plusieurs personnalités ».

 

Ah tiens, curieux. Le CRIF lui-même ne fait pourtant pas mystère des pressions qu’il a exercées « en urgence » « Valérie Pécresse, Ministre des Universités, ainsi que le rectorat de l’Université de Paris que nous avons contactés en urgence ont réagi sans ambiguïté : je leur rends hommage, ainsi qu’à Claude Cohen Tanoudij, Prix Nobel de Physique, Bernard Henri Lévy et Alain Finkielkraut, tous anciens élèves de l’Ecole Normale Supérieure. Et une pensée particulière à Mme Canto Sperber qui mène un combat incessant contre des dérives inquiétantes. »

 

Voilà l’explication : M. Prasquier s’est tout de suite adressé à l’étage supérieur et la courageuse directrice n’a plus eu qu’à s’incliner. Elle a donc dit vrai, si l’on peut appeler ça comme ça.

 

Si vous avez du temps devant vous, je vous conseille de lire ces trois textes assez révélateurs dans leur genre :

 

1) « M. Hessel est obsédé par Israël, par Richard Prasquier »

« Richard Prasquier explique ici pourquoi il s'est opposé à la tenue de la conférence dans les locaux de l'ENS. »

(Je ne sais pas si Hessel est obsédé par Israël, mais en tout cas, Prasquier, lui, est carrément obnubilé par Hessel. On y a droit à toutes les sauces et tous les jours. Quelle pub ! Je suis verte de jalousie.)

 

http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...

 

 

2) Pourquoi j'ai annulé un meeting propalestinien, par Monique Canto-Sperber

 

http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...

 

3) La haine comme seule arme, par Marc Knobel

 

http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...

 

UTILE A SAVOIR, S’AGISSANT DE TNS SOFRES :

 

Ce matin, en ouvrant Yahoo, je lis en première page :

 

« Une majorité de Français favorables au mariage homosexuel

Une majorité (58%) de Français sont favorables au mariage homosexuel, ce qui montre une nette évolution de l'opinion depuis cinq ans, selon un sondage TNS Sofres pour Canal+ diffusé vendredi.

En 2006, une majorité de Français s'y disaient opposés (51%), contre 45% qui y étaient favorables.

Selon le sondage TNS Sofres, 35% des personnes interrogées restent opposées au mariage homosexuel, soit un recul de 10 points en cinq ans.

Parmi les soutiens les plus forts du mariage entre homosexuels, les femmes (63% de favorables), les moins de 35 ans (74%) et les sympathisants de gauche (72%). Pour autant, il reste des opposants farouches à ces mariages, notamment les plus de 65 ans (62% y sont opposés) et les sympathisants du Front national (56%).

Une même tendance à la hausse des opinions favorables sur les droits des couples homosexuels s'observe depuis 2001.

Concernant l'adoption d'enfants par des couples homosexuels, on est passé progressivement en 10 ans d'une nette opposition en 2001 (68% contre 30% seulement de favorables) à un rapport de force qui commence à s'inverser.

Désormais, quasiment la moitié des Français se dit favorable à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels (49% soit une évolution de 13 points), contre 47% opposés.

Ce sondage a été réalisé le 26 janvier auprès d'un échantillon national de 950 personnes ».

http://fr.news.yahoo.com/4/20110128/tts-france-homosexuel...

 

Curieux, me dis-je. Allons voir ça d’un peu plus près. Sans m’être livrée à une étude exhaustive de la question des grands groupes de publicité mondiaux (qui serait pourtant très instructive, je vous le garantis), je suis tombée rapidement sur des choses intéressantes que je soumets à votre sagacité :

 

Le premier groupe mondial de publicité se cache sous la dénomination passe-partout et anodine de WPP Group. On nous précise aimablement qu’il s’agit du  « groupe de communication qui propose l’offre de services la plus complète au monde, comprenant la publicité, le « média planning » et l’achat d’espace, l’information et le conseil, les relations publiques et les affaires publiques, la création de marque et d’identité institutionnelle, la communication santé et spécialisée et la recherche. »

 

220px-Martin_Sorrell.jpgQui a créé (en 1985) et se trouve à la tête de cette affaire juteuse ? Sir Martin Sorrell, né à Londres en 1945 dans une famille juive. Nous apprendrons aussi que « Le 10 octobre 2008, après de nombreux rebondissements, Martin Sorrell, CEO du groupe WPP, réussit son offre de rachat de TNS Sofres. Le 24 février 2009, soit quatre mois après la réussite de son OPA sur TNS Sofres, WPP annonce, dans le cadre de la rationalisation des activités du  groupe Kantar, le rapprochement de TNS Sofres et Research International. Cette réorganisation a pour but de créer le numéro un mondial des études "ad'hoc"

 

Et voilà comment la boucle est bouclée et comment il faut bien garder à l’esprit, dans la lecture des « sondages » de TNS Sofres, qui se trouve derrière et tire les ficelles pour l’édification du brave peuple français. Qui est bien encore un peu rétif et effarouché devant certaines avancées du progrès, mais on l’y mène, on l’y mène doucement et sûrement …                     

27/01/2011

« Publication des chiffres 2010 de l'antisémitisme en France »

Il faut savoir qu’en France, pays du communautarisme triomphant, ce n’est pas le ministère de l’Intérieur qui communique ces chiffres, comme il semblerait logique, - puisque c’est sa fonction - mais une étonnante officine, émanant tout droit du CRIF et autres organisations communautaires : le SPCJ, ou Service de Protection de la Communauté Juive. Tout simplement. Cette officine existe depuis 1980 et son site internet ne manque pas d’intérêt : http://www.spcj.org/ .

 

Comme on pourrait s’y attendre, année après année, les chiffres sont toujours mauvais. Histoire de bien culpabiliser les huiles républicaines qui se verront remettre ledit rapport lors du prochain raout obligatoire du CRIF qui se tiendra le 9 février. Et les inciter en conséquence à en rajouter une grosse louche dans les mea culpa à répétition et les réparations allant de pair. Ah tiens, j’espère que Guillaume Pepy, président de la SNCF, sera invité le 9 février prochain. Il l’a bien mérité.

 

SPCJ30ANSGG.gif

 

« Le SPCJ publie ce jeudi 27 janvier 2011, Journée internationale de commémoration des victimes de l'Holocauste, les chiffres des actes antisémites commis sur le territoire national durant l'année 2010.

 

Le rapport annuel sur l'antisémitisme en France sera remis au gouvernement lors du dîner du CRIF le 9 février prochain. Au total 466 actes ont été répertoriés en France en 2010. Ces chiffres officiels émanent du recensement effectué par le Département d'Aide aux Victimes du SPCJ, qui opère un recoupement régulier avec le Ministère de l'Intérieur. Le SPCJ rappelle que si l'année 2009 a été particulièrement marquée par une explosion du nombre d'actes antisémites recensés pendant l’opération opposant Israël au Hamas (354 actes pour le seul mois de janvier), le chiffre de cette année demeure préoccupant.

 

Le SPCJ constate, en effet, l'existence d'un seuil structurel élevé, avoisinant les 500 actes antisémites par an, qui se maintient depuis le début des années 2000, et ce malgré l'action efficace des services de police et de justice pour en poursuivre les auteurs.

 

Afin de faire régresser cette tendance durablement, il parait urgent d'intensifier les efforts en matière de prévention. Ainsi le développement de programmes d'éducation et de sensibilisation au danger de l’antisémitisme auprès des plus jeunes semble être le deuxième volet indispensable à une lutte pérenne et efficace contre ce phénomène. »

 

 

Source : http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...

26/01/2011

POURTANT, L’ASSIMILATION SUPPRIME L’ANTISEMITISME, NON ?

C’est curieux, mais on dirait bien que le spectre de l’assimilation donne infiniment plus de cauchemars aux responsables communautaires que l’ « antisémitisme » qui pourtant, à les en croire, atteindrait des sommets en Europe. Voilà même qu’il est question de « combat contre l’assimilation » ! Faudrait tout de même savoir s’ils veulent une chose ou son contraire ?

 

« MILAN (EJP)---Les rabbins italiens ont exprimé des inquiétudes concernant la croissance significative du phénomène de l'assimilation parmi les juifs dans le pays.

 

Ils ont discuté des manières de réduire les implications de ce phénomène lors de la première conférence des rabbins italiens qui s’est tenue la semaine dernière à Milan.

Cette conférence était organisée à l’initiative du Centre rabbinique européen (RCE), une organisation qui répond aux besoins religieux et spirituels des communautés juives en Europe.

 

Les rabbins étaient venus de plusieurs villes d’Italie, Milan, Rome, Turin et Gênes.

Ils ont indiqué au rabbin Jérémie Cohen, président du tribunal rabbinique de Paris et l’un des dirigeants du Conseil des rabbins européens, que ce problème de l’assimilation exige notamment la mise en œuvre de projets éducatifs visant à renforcer l'identité juive.

 

Le rabbin Aryeh Goldberg, vice-président du RCE, a promis d’aider les rabbins italiens avec un programme effectif dans le combat contre l'assimilation.

 

Les rabbins ont également discuté la question des conversions conduites en Italie et débattu de la nécessité de clarifier la question seulement selon les règles de la Halacha, la loi juive.

 

Dans son intervention au cours de la conférence, le rabbin Abraham Yossef, fils de Grand Rabbin d’Israël  Ovadia Yosef et rabbin de ville de Holon, a demandé aux rabbins italiens de "devenir plus strict dans le processus de conversion. »

  

Source : http://fr.ejpress.org/article/39526

AH LA, LA, DIFFICILE DE CONTENTER TOUT LE MONDE …

C’est vrai, ça. Il y en a qui ne sont jamais contents. En ce moment, la SNCF – et son président - ont quand même des choses infiniment plus importantes à faire qu’à s’occuper bêtement de tarifs ou d’horaires de trains. Tsss… les priorités d’abord, les accessoires ensuite. Et si on n’augmente pas les tarifs, où trouvera-t-on l’argent pour financer les « lieux de mémoire » de la shoah qui ont été promis par le président Pepy, hein, je vous le demande ?

 

1)   « Près de soixante-dix ans après la Shoah, la SNCF s'excuse publiquement

 

pres-de-soixante-dix-ans-apres-la-shoah-910669.jpg«En ces jours de malheur, la SNCF avait tous les visages de la France»

 

En cédant à la ville de Bobigny un terrain de la gare d'où sont partis plus de 20000 Juifs vers la mort en 1943 et 1944, le président de la SNCF Guillaume Pepy a reconnu les responsabilités de l'entreprise, qui fut « un rouage de la machine nazie d'extermination ». « Contrainte, certes, notre entreprise a acheminé ces trains jusqu'à la frontière. Elle l'a fait », a-t-il reconnu en présence de Simone Veil, présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

 

« En ces jours de malheur, notre entreprise avait tous les visages de la France », a encore relevé le patron de la SNCF, rappelant que « les cheminots résistants ont été l'honneur de l'entreprise et de la France ». Une « démarche de mémoire » va d'ailleurs être lancée sur les 2000 cheminots fusillés ou morts en déportation. »

 

 

2)   « Protestation contre la hausse des tarifs TGV

 

p.jpgDes associations d'usagers s'élèvent contre l'augmentation du prix moyen des tarifs TGV, Teoz et Lunea, de 2,85% à partir du 8 février, annoncée par la SNCF.

Dans un communiqué publié mercredi, l'association "SNCF ras-le-bol !" et l'Association des voyageurs-usagers des chemins de fer (Avuc) jugent cette hausse "indécente" compte tenu de la dégradation du service ces derniers mois.

"Cette annonce ne peut que renforcer notre détermination quant au maintien de la grève nationale de présentation du billet sur le réseau TER" des trains régionaux, écrivent-elles.

Cette grève, lancée lundi dernier, touche actuellement l'ensemble de la France, selon les organisateurs.

Dans un communiqué, la SNCF dit avoir reçu "l'accord des pouvoirs publics" pour cette augmentation, qui ne concerne pas le prix des cartes commerciales afin de "maintenir l'accessibilité du TGV au plus grand nombre".

L'entreprise justifie la hausse par des investissements destinés à rénover les matériels.

Après plusieurs mouvements de protestation d'abonnés, la SNCF s'est engagée à geler en 2011 le tarif des forfaits TGV pour les utilisateurs au quotidien. Elle a également réagi en dévoilant un plan de rénovation de douze "lignes malades".

Selon des données internes publiées mercredi par Les Echos, la ponctualité des trains s'est dégradée en 2010, et ce sur tous les types de trains (TGV, TER, Transilien, Corail intercités). 

Certains événements au cours de l'année 2010 ont perturbé le trafic ferroviaire, comme les intempéries en décembre ainsi que les grèves d'avril et d'octobre. Mais en les excluant, les chiffres évoluent toujours à la baisse, selon le quotidien. »

Sources : http://fr.news.yahoo.com/4/20110126/tts-france-sncf-tarif...

 

http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...