Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2015

IL VIENT DE SORTIR!

Shoah saga recto.jpg

 

La shoah génère depuis soixante-dix ans un flot ininterrompu de sommes astronomiques au titre des « réparations/compensations » aux victimes juives. En se penchant sur l’historique de ces versements, une convergence d’intérêts saute aux yeux : celle qui unit les dirigeants américains et certaines organisations juives d’outre-Atlantique, ligués pour faire payer les Européens et les obliger à traduire en espèces sonnantes et trébuchantes leur inépuisable culpabilité et leur autoflagellation permanente, bien soigneusement entretenues.

C’est l’histoire de cette véritable saga, aux implications politiques et financières évidentes, qui est ici contée. Depuis les premières restitutions opérées dès la fin du conflit jusqu’aux développements les plus récents.  Mais non les moins lucratifs.

 

 256 pages, 18 €

Pour commander: adresser chèque de 22,20 € (18 € +4,20 € de frais d'envoi) à:

Editions Mithra - Anne Kling - BP 60291 - 67008 Strasbourg cedex

  

Commentaires

Questa copertina ma fa pensare a quella dei bugiardi della Shoah nella versione italiani , non dirmi di no ! Non so come ringraziarti, tu faccio tanti baci, e immediatamente, le metto sul blog.

Écrit par : le brebis galleux blog | 03/03/2015

Bravo pour ce que vous écrivez Anne. Enfin quelqu'un qui n'a pas peur d'écrire sainement.
Continuez le combat.....

Écrit par : lcdsm | 04/03/2015

Chère Anne,

Je vous ai déjà dit, par courriel, combien j'attendais ce "petit dernier" avec impatience....
Je voulais simplement dire aux lecteurs de ce blog que vos livres font des cadeaux sympa. Ainsi, j'en ai commandé trois exemplaires, comme j'avais fait pour "Menteurs et affabulateurs de la Shoah"... Ca me permet de les offrir à des proches, qui, comme nous, ne sont pas manipulables et aiment regarder ce qu'il y a, au-delà de la vulgate "officielle"..

Le message est passé !

Amicalement.

Écrit par : elsassland | 05/03/2015

Bonjour Madame Kling,
j'ai reçu votre livre aujourd'hui et , mettant de côté d'autres lectures en cours, je m'y suis plongé sans tarder. J'en suis à la page 99. Comme vos autres livres, il témoigne d'un travail minutieux et sérieux, il est très bien écrit et se lit avec plaisir et surtout il est fort instructif, rappelant ou révélant des choses que nos médias passent généralement sous silence ou présentent de façon orientée (j'avais déjà beaucoup appris, parfois avec une grande surprise, en lisant vos livres précédents).
Merci pour ce travail de décrassage intellectuel !

Écrit par : elfe | 13/03/2015

Avant la guerre, « la fortune juive s’élevait à 12,1 milliards de dollars de l’époque. Sur cette somme, souligne Anne Kling, 25% étaient susceptibles d’avoir été transférés ou placés dans un endroit sûr. Parmi ces endroits sûrs figurait la Suisse […] mais elle a surtout servi d’intermédiaire vers des destinations bien plus privilégiées comme les Etats-Unis […]. Mais le sujet est resté dans l’ombre et les organisations juives se sont bien gardées de l’approfondir. Voilà une question trop explosive qui se pose [aussi] à l’égard de l’Etat d’Israël, qui n’a jamais permis à une commission de procéder à ce type d’investigations. Pourtant, beaucoup de victimes juives avaient placé leurs avoirs dans l’Etat hébreu en vue d’une future immigration.»

Il conviendrait de préciser que les 12,1 milliards représentaient la fortune juive en liquide sur le continent européen

Écrit par : Fred | 26/03/2015

vieille garce aigrie profitant de la belle situation d' un mari juif

écoeurante

tu ne veux pas enfin crever ??

Écrit par : Juif | 26/03/2015

ah quand même! je finissais par m'ennuyer, moi. c'est curieux, mais j'adore positivement les insultes, je ne connais rien de plus motivant.

bon, ce serait mieux si cette plume pleine d'esprit ne se cachait pas sous un pseudo, mais enfin, le courage a ses limites, pas vrai?

allons, ne demandons pas la lune, ça m'a fait bien plaisir quand même...

Écrit par : anne kling | 26/03/2015

Anne j'ai bien reçu votre dernier ouvrage et je vous en remercie.

J'aime votre réponse acidulée au juif qui vous injurie car très probablement ce roquet belles oreilles doit être amoureux de Pamela Geller, cette blogeuse américaine aux allures de vamp siliconée qui doit hanter ses nuits lorsqu'il ne se transforme pas en nevaliachkas (poupée russe oscillante) lors de ses litanies et autres jérémiades.

Écrit par : André | 01/04/2015

Une société de connaissance ouverte, héritière des cultures grecque et romaine, ne peut pas accepter une disposition telle que la loi Gayssot qui soumet le débat public présent et futur à des décisions d’un tribunal militaire (accords de Londres du 8 août 1945), prises il y a près de 70 ans, alors même que l'histoire de la Seconde guerre mondiale en était au point zéro, et qu'un État totalitaire était partie prenante de ce tribunal.

N'est-ce pas Georges Clémenceau qui disait " La justice militaire est à la justice ce que la musique militaire est à la musique " ? La France qui supprima la justice militaire de la Cour de sûreté de l'État (loi du 4 août 1981) institue durablement l'histoire militaire ...
http://laconnaissanceouverteetsesennemis.blogspot.fr/2010/04/larticle-gayssot.html

Écrit par : Courouve | 03/05/2015

Vous ne pouvez pas publier votres livres comme e-livres? Je viens de recevoir trois de votres livres de Amazon.fr, mais ce serait beaucoup plus pratique pour moi de les lire sur mon Kindle!

Écrit par : Cheradenine Zakalwe | 02/06/2015

oui, oui, vous avez raison... mais je suis vraiment de la génération de l'écrit et ce genre de démarche m'emmerde prodigieusement.

alors, j'ai une nette tendance à oublier ce qui me casse les pieds. mais je finirai peut-être... un jour.... par m'y mettre....

Écrit par : anne kling | 02/06/2015

Les commentaires sont fermés.