Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2013

LES BEAUX COMPTES DE FEES (suite…)

 

 

imagesCA04ZOQK.jpg

 

 

J’ai appris incidemment que le divorce entre Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn avait été prononcé le 21 mars dernier par le Tribunal de Grande Instance de Paris.

Nouvelle qui m’indiffère profondément, mais quand même, je n’ai pu m’empêcher de me souvenir qu’il y a presque deux ans, lorsque l’ « affaire » a éclaté – pas celle de Dreyfus, mais presque – j’étais sûre que ça ne pouvait que finir comme ça. Malgré le grand air de la calomnie joué par l’épouse méritante, bien aidée par les médias….

 

Comme je me considère actuellement en vacances et que je n’ai pas trop envie de travailler, je me contenterai de rappeler ci-après ce que j’écrivais sur ce blog le 27 mai 2011. C’est pile poil ce qui est arrivé. Je n’ai aucun mérite, c’était couru d’avance :

 

 

«  (…) Eh bien, allez savoir pourquoi, mais j’ai pensé à eux en lisant toute la logorrhée des journaleux consacrée à l’immense grandeur d’âme d’Anne Sinclair volant au secours de son époux outragé. Là aussi, on nous a joué le grand air du grand amour planant bien au-dessus de toutes les mesquineries du commun des mortels. Bien haut dans la stratosphère, là où ne parviennent pas les miasmes émis par les femmes de chambre trop entreprenantes, qui s’en prennent honteusement aux clients.

Arrêtez de nous prendre pour des jobards ! Mme Sinclair est mariée depuis vingt ans à un homme qui l’a cocufiée en long, en large et en travers. Et publiquement. Et pas qu’une fois, contrairement à ses dires : "Chacun sait que ces choses peuvent arriver dans la vie de tous les couples (…). Pour ma part, cette aventure d'un soir est déjà derrière nous ; nous avons tourné la page; nous nous aimons comme au premier jour.", disait-elle lors de la dernière grosse alerte publique, en 2008.

Et pourquoi supportait-elle ce que les femmes ne supportent plus dans nos pays, de nos jours ? Parce que, contrairement à la moyenne des femmes, elle avait, elle, la perspective de parvenir grâce à cet irrépressible coureur, au pouvoir tant désiré. Devenir la première dame de France, après avoir joué les Marianne dans les mairies. Voilà qui méritait bien quelques sacrifices. Et voilà pourquoi elle a fermé les yeux et fait comme si de rien n’était. Elle avait de grosses compensations en vue. Maintenant que ces compensations se sont pulvérisées en plein vol, que peut-elle faire, observée comme elle l’est du reste de la planète ? Sinon le « soutenir » publiquement, en attendant la suite des événements.

Mais je serais bien étonnée qu’elle reste encore longtemps dans la cage, quand les feux de la rampe auront fini par s’éteindre. Entre les déclarations publiques destinées à émouvoir dans les HLM et la réalité des faits, il doit y avoir comme une légère distorsion. Parions sans risque que le Dominique a dû entendre la soufflante de sa vie quand ils se sont enfin retrouvés entre quatre yeux. Parce que la comédie humaine est bien partout la même, qu’elle se joue à Buckingham Palace, sous les ors du FMI ou à Sarcelles. »

 

Commentaires

Bonjour Anne,

J'ai également pris connaissance de cette bien triste nouvelle.
Et cependant, les larmes ne m'ont pas submergé. Bizarre, non ?

Plus sérieusement, je frémis toujours rétrospectivement, quand je pense que nous avions toutes les "chances" (!!!) d'avoir ce couple infernal comme tandem présidentiel, si Domi n'avait pas laissé libre cours à ses instincts débridés de satyre en liberté, dans un hôtel de New York.

Je préfère le tandem Hollande-Massoneau/Trierweiler qui correspond tellement bien à l'état décadent et lamentable de l'establishment de la France d'aujourd'hui.

Car, avec le couple DSK-Sinclair/Schwartz, nous aurions eu, à longueur de journée, des tonnes de louanges dithyrambiques sur tous les merdias aux ordres des nomades cosmopolites.

Sans transition, je lis que vous vous considérez actuellement en vacances. Eh bien, je trouve que c'est très mérité ! Après le très beau travail de recherche et d'écriture de votre "petit dernier"; "Menteurs et affabulateurs de la Shoah", dont je conseille la lecture, autour de moi.

Écrit par : Elsassland | 21/04/2013

En effet, il suffisait d'additioner 2 et 2, exercice qui reste de nos jours méritoire, méritoire aussi d,avoir le courage d'en donner le résultat comme vous l'aviez alors fait.

L'actuel président n'est franchement pas ce dont la France aurait besoin pour sortir de la crise ou pour défendre ses intérêts ou la dignité de son peuple, mais on peut dire qu'avec DSK, cela aurait sans doute été, peut-être pas "moins pire", mais certainement encore plus rapide rayon décadence. En fait nous ne devons ce sursis qu'au fait que DSK est un homme de (simple) appareil.

Écrit par : Tchetnik | 21/04/2013

Tchetnik et Elsassland, vous tombez dans le piège (sauf votre respect, car cela ne vous arrive pas souvent) qui vous a été tendu, comme il l'a été pour tous les Français.

En dépit du battage médiatique monstrueux qui était fait initialement en vue de faire élire DSK et les "sondages" mirobolants qui le donnaient ultra-favori au départ, DSK n'avait strictement AUCUNE chance de se faire élire, avec toutes les casseroles qu'il traînait derrière lui. C'était le candidat le plus surréaliste qu'on pût imaginer. Franchement connaissiez-vous UNE SEULE personne de votre connaissance qui était diposée à voter DSK?

Ce que je crois?

Je crois que les "pouvoirs de fait" (comprenez: ceux qui manipulent toutes les ficelles en Occident, i.e. :la haute finance internationale, à commencer par les banquiers levantins de la City et de Wall Street) se sont rendu compte de leur erreur de casting initiale et ont rectifié en catastrophe en "organisant" cette affaire (que tous les idiots ont crue organisée par Sarkozy) pour se rabattre sur un candidat certes plus terne (les médias et les spin doctors se chargeraient de rehausser un tant soit peu son image) mais à la personnalité moins risquée. c'est ainsi que le le faux mage de Hollande ressortit comme un lapin d'un chapeau. Là encore les "sondages" du système lui attribuèrent d'emblée une popularité faramineuse (jusquà 70% d'intentions de vote) qui dans la réalité lui assura une victoire étriquée et de justesse (essentiellement grâce au vote des DOM-TOM.)

Le programme ne changea pas. le planning, pas davantage. Priorité? Toujours la même: accentuer la dépersonnalisation et la zombification de la population , avec le "mariage pour tous", étape suivant la déchristianisation, la dénationalisation, obsession du métissage et maintenant le reliquat: vider la famille de tout sens et de toute signification, en vue de la suppression de la lignée et de toute identité individuelle ou collective.

Écrit par : Fred | 22/04/2013

@Fred

Votre explication est argumentée et tient debout, pas de problème.

A cette nuance près à savoir que j'ai personnellement dans mon entourage propre bien des gens qui ADMIRAIENT DSK et étaient prêts à lui confier leurs âmes (famille socialiste, eh oui, je reviens de très loin...überLOL).

Cependant, j'admets que ce que vous présentez est vraissemblable, à savoir que certains Banksters ont changé de cheval au milieu du gué, pour un homme de paille sans saveur qui correspond en tout point à l'analyse de Vladimir Volkoff dans son immortel "COMPLOT". Comment Hollande aurait-il pu se retrouver en cette position, en effet...

Écrit par : Tchetnik | 22/04/2013

Le changement de casting a même permis d'aller plus à fond dans les questions internationales, avec l'appui aux terroristes syriens.

En fin de compte, les gogos ont cru voter pour les eurobonds, et ils ont en fait voté pour le "mariage" et l'adoption pour tous.

Ceci dit, il n'y a aucune différence de personne entre Sarkozy et Hollande. La différence, c'est que Sarkozy aurait été limité dans son action par l'opinion de son électorat, tandis que Hollande, légitimé par sa victoire, peut y aller à fond.

Écrit par : Fred | 23/04/2013

L'analyse d'Anne Kling est très juste psychologiquement. Ca s'est surement passé comme ça. Mais je ne crois pas aux spéculations de Fred.

Je suis plutôt d'avis que c'est Sarko qui a commencé par se débarrasser de DSK en l'envoyant au FMI, puis, sentant que DSK risquait de devenir dangereux pour sa réélection, il a organisé toute une série de pièges, avec les barbouzes habituelles de la république. Peut-être les mêmes que pour les pots de vin avec Kadhaffi. DSK est tombé dans le piège au Sofitel de New York, mais aussi au Carlton de Lille. Même si la maline Nafitsatou n'avait pas saisi sa chance comme l'ont fait aussi Rama Yade et Rachida Dati, en acceptant de marcher dans la combine, ce qui lui a permis de mettre à l'aise tout son village guinééen, l'affaire de Lille aurait suffi à débarrasser Sarko d'un rival.

Ca a été la chance du bon petit professionel de la synthèse de gauche et apparatchik Hollande. Entre nous les Français ont gagné au change. C'est juste dommage que cet homme assez sympathique et intelligent n'ait pas eu les opinions de son père, ex-Tixièriste, mais celles de sa mère dame catéchiste catholique da gauche style Delors.

On a beaucoup dit que Hollande est juif. Il a même du prendre la peine de publier ses 16 quartiers de "gentillesse" pour rassuer les goys. Mais le doute subsiste. Hollande c'est un drôle de nom quand même. Noms de villes. Berlin, Hamburg, Fulda, ou de pays... Le marranisme peut remonter à plus de 5 générations.

Restent les questions sans réponse:

A. comment les goys peuvent-ils être assez stupides pour que dans ce vieux pays gallo romain on ait pu seulement imaginer qu'un DSK puisse le faire? Dans ces conditions les Français n'ont que ce qu'ils méritent.

B. pourquoi la communauté j est elle encore plus bête que les gaulois philosémites qu'elle domine, et fait-elle des erreurs de casting pareilles? En ce moment ils font bourde sur bourde et après ils vont être tout étonnés quand l'antisémitisme latent qu'ils ont entretenu amoureusement va cesser d'être latent.

Ca me fait penser à une autre erreur de casting. Je comprends bien que le vieux roublard décoré de la francisque Mitterrand avait un deal avec les juifs qui l'ont aidé à accéder au pouvoir, avant de le salir, quand il a eu un pied dans la tombe et ne leur était plus utile.

Mais pourquoi a-t-il mis cet Attali comme cerbère dans le bureau à côté du sien? Si au moins Attali aveit eu l'envergure de certains juifs de cour dont l'histoire a gardé le souvenir. Mais Attali est nul. Et Mitterrand l'a même propulsé à la BERD (peut-être pour lui voir les talons comme Sarko en mettant DSK au FMI...?)

Attali n'y a pas fait de vieux os. L'establishment de la city s'est vite débarrassé de ce petit séfarade pistonné par le président des frogs. On l'a fait tomber pour avoir employé la carte de crédit de la banque dans une boite de nuit. Pas de quoi fouetter un chat, pourtant.

Etait-ce une stratégie de Mitterrand: se faire appuyer par les juifs et les francs maçons, mais les manipuler pour qu'ils restent inoffensifs, en choisissant les plus bêtes pour les compromettre?

Toujours est-il que Mitterrand n'était pas dupe: la preuve: ses décarations à Jean d'Ormesson.

Résumé: que ce soit le petit peuple où les politiciens madrés, les Français se font avoir par les Juifs. Heureusement les juifs font tellement de bêtises que ça finit toujours pas se retourner contre eux.

Ah j'oubliais, les lecteurs d'Anne Kling apprécieront cette petite vidéo:

http://www.youtube.com/watch?v=RCDkXbfgMJo&feature=player_embedded

Écrit par : Jenny | 26/04/2013

""Mais le doute subsiste. Hollande c'est un drôle de nom quand même. Noms de villes. Berlin, Hamburg, Fulda, ou de pays... Le marranisme peut remonter à plus de 5 générations.""

-En effet.

Les noms "Russes" comme "Mogilevitch" (un mafieux célèbre) en sont encore une illustration.

Écrit par : Tchetnik | 27/04/2013

Déjà pour commencer:
1° "Hollande" n'est de toute évidence pas un nom français. Donc la question de son origine se pose.
2°La Hollande était le principal lieu de refuge des marranes en Europe.
3° La fameuse romancière pornographe et maquerelle Xaviéra Hollander a reconnu son origine juive.

Conclusion: Sans trop s'avancer, on peut deviner chez Hollande des origines levantines plus ou moins rapprochées. Que Hollande soit juif ou pas selon la Halakah n'est que secondaire. Il est en outre franc-maçon, et comme on dit: juif authentique ou synthétique, ça ne fait pas une grande différence à l'affaire.

"Entre nous les Français ont gagné au change. C'est juste dommage que cet homme assez sympathique et intelligent n'ait pas eu les opinions de son père, ex-Tixièriste, mais celles de sa mère dame catéchiste catholique da gauche style Delors."

Les Français ont gagné quoi?
DSK élu n'aurait pas pu aller aussi loin que Hollande contre la Syrie pour le plus grand bénéfice exclusif d'Israël. Il aurait été obligé d'être plus discret. Hollande, lui, peut y aller à fond. Et provoquer un chaos qui nous retombera sur la gueule un jour comme Al Qaeda avec les amerloques.

Sympathique et intelligent Hollande? Pour l'"intelligence", on voit le résultat. Sympathique? Ce type ne croit en rien , c'est écrit sur sa figure. Sarkozy au moins devait faire semblant d'aimer la France. Hollande ne se donne même pas cette peine.

Delors, "catholique de gauche"? Un type qui marie sa fille à un juif, qui est favorable au mariage homosexuel, à l'adhésion de la Turquie, etc. qui se dit ouvertement favorable à la transformation de l'UE en gouvernement mondial de surcroît. Et qui fit partie du gouvernement le plus franc-maçon de l'histoire. Belle référence.

"Attali n'y a pas fait de vieux os. L'establishment de la city s'est vite débarrassé de ce petit séfarade pistonné par le président des frogs. On l'a fait tomber pour avoir employé la carte de crédit de la banque dans une boite de nuit. Pas de quoi fouetter un chat, pourtant."

Attali a été viré pour autre chose que d'avoir fait chauffer la carte de crédit. Ses dépenses somptuaires (50% de "frais de fonctionnement" dans son budget, la mégalomanie du siège de la BERD sur décision d'Attali, etc.) ont suffit à le faire virer vu que le scandale était devenu impossible à dissimuler, et ce malgré l'establishment de la City (qui aurait bien voulu le garder, vu que les sépharades n'y sont pas précisément absents). Et il y avait bien plus que de quoi fouetter un chat.

Quant aux juifs et aux francs-macs, Alain Bauer en tête , ils n'ont pas été précisément "inoffensifs" sous le Miteux. C'est le moins que l'on puisse dire.

Écrit par : Fred | 29/04/2013

La généalogie de François Hollande est connue sur 6 ou 7 générations, il n'a pas d'ascendances juives.

Il descend de Jean-Baptiste Hollande, garde moulin, né vers 1760 à Rémy (60), de Jean-Jacques et Françoise Poignavant, marié à Célestine Cocquelle.

Hollande est un opportuniste qui a commencé par être militant RPR et qui s'est rallié au PS avec l'élection de François Mitterrand. C'est un homme de parti qui s'est débrouillé pour avoir des planques et des privilèges dans l'administration.

Voilà sa profession de foi.

http://www.youtube.com/watch?v=WtX_bSI3d_M

Écrit par : le défenseur de Claude L-S | 30/04/2013

Dont acte.

Cependant si l'on allait chercher au-delà pour voir d'où vient ce "Hollande"...Et de toutes façons son affiliation maçonnique le détermine d'avance plus que tout le reste.

Écrit par : Fred | 02/05/2013

Les commentaires sont fermés.