Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2012

?????????????????

 

« Découverte d'oeuvres composées par des victimes de l'Holocauste

 

 

 

10-affiches-vf2012-01.jpg

 

 

Quelque cinquante concerts sont au programme du Verbier Festival qui se déroulera du 20 juillet au 5 août 2012. Le public pourra notamment y découvrir des oeuvres de compositeurs juifs autorisés à composer et à organiser des concerts au sein du camp de concentration de Theresienstadt (CZ). 

 

Ce projet musical "sensible et émouvant" a été concocté par le violoniste britannique Daniel Hope et sera donné le 22 juillet, indique le Verbier Festival dans sa documentation de presse. En compagnie de onze artistes, le musicien fera revivre ces mélodies et chansons dont les compositeurs ont disparu dans les camps. »

 

 

Source : http://www.crif.org/fr/revuedepresse/d%C3%A9couverte-doeuvres-compos%C3%A9es-par-des-victimes-de-lholocauste/32093

Commentaires

Bonsoir Anne,

De plus en plus fort ! Plus le temps passe et plus on retrouve de choses diverses et variées (et de gens) en grand nombre.....

Je reste cependant un peu sur ma faim, car l'article ne nous dit pas où et comment ont été sauvegardées et transmises toutes ces oeuvres et mélodies...

C'est bizarre, mais il n'a pas été fait une telle oeuvre de sauvegarde pour les innombrables artistes évanouis dans l'enfer des goulags soviétiques ou chinois. Et là, il s'agit d'une période qui couvre plusieurs décennies.

Peut-être les russes et les chinois sont-ils de piètres compositeurs et musiciens ?

Non, je crois surtout que ces genres de génocides-là, n'intéreressent personne, parmi les bobos et les soi-sisants zélites zintellectuelles, pour des raisons purement idéologiques, de propagande tyrannique et de formatage permanent sur les esprits des peuples européens.

Écrit par : elsassland | 17/07/2012

" compositeurs juifs autorisés à composer et à organiser des concerts au sein du camp de concentration de Theresienstadt "

----
Voilà une information surprenante, pour des camps d'extermination où les gens vivaient dans le plus terrible dénuement.

Mais ça apporte une réponse à une question épineuse.

Donc, ces orchestres auraient joué, mal joué, des symphonies peut-être mal composées sur un coin de châlit, et ils auraient fait des fours.

Écrit par : le défenseur de Claude L-S | 19/11/2012

Les commentaires sont fermés.