Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2012

CONTENTS, LES ALLEMANDS ? ON LEUR A DEMANDE LEUR AVIS ?

 

... et d'aucuns feront encore mine de s'étonner de l'"antisémitisme" régnant dans la patrie de Goethe...

 

 

 

« 80 000 survivants de la Shoah indemnisés

 

Suite aux pourparlers avec le gouvernement de la République fédérale allemande, 80 000 survivants de l’Holocauste résidant dans l’espace postsoviétique toucheront pour la première fois des indemnisations.

 

Selon la Commission chargée du dédommagement des Juifs, cela permettra de rétablir la justice envers ceux qui avaient souffert des persécutions nazies mais qui n’ont pas encore obtenu de compensation financière. »

 

 

Source : http://crif.org/fr/revuedepresse/80-000-survivants-de-la-...

Commentaires

Et les juifs voudraient nous faire croire que ces salauds de nazies tuaient en premier les enfants. Qu'étaient ils d'autres que des enfants, il ya soixante dix ans, ces survivants? Il semblerait, au contraire, qu'ils en ont pris grand soin et en ont fait des hommes et des femmes très robustes puisque la plupart des goym qui ont vécus cette triste période sont morts aujourd'hui. Mais, au fait, combien y avait il des survivants juifs européens en 1945? Pas étonnant qu'il soit interdit de se poser trop de question sur cette histoire à dormir debout, mais cette nouvelle religion est comme les autres et son credo est le même "Croyez et ne cherchez pas à comprendre" Ah, nos rationalistes ont bonne mine en dénonçant l'obscurantisme des siècles passés et leurs croyances absurdes. A bien réfléchir il y avait plus de bon sens chez les vieux paysants bretons que j'ai autrefois connus, anciens combattants de 14 18, qui, si on leur avait dit que les allemands avaient tué des millions de juifs avec de l'insecticide, auraient éclaté de rire en disant "on auraient bien aimé, nous, dans les stranchés, que les allemants nous attaquent avec de l'insecticide!" Peut être est ce la raison pour laquelle on a attendu qu'ils soient morts avant d'obliger tout le monde à y croire, les soi disant rationalistes avalent tout avec encore plus de facilité que nos anciens qu'ils méprisent pourtant pour leur "naïveté"

Écrit par : NYH | 12/07/2012

Tous les génocides ne sont pas aussi monnayables.

Ce business est un vrai cas d'école, à enseigner en ESC.

Écrit par : Tchetnik | 13/07/2012

Chère Anne,

Une fois de plus, je suis véritablement émerveillé que, plus de 70 ans après la Shoah, qui, comme on nous l'a appris, a pratiquement totalement anéanti les juifs d'Europe Centrale, on trouve toujours 80 000 ( ça fait du monde, et c'est tant mieux !) qui ont survécu à cet anéantissement quasi total...

Et ça, rien qu'en ex URSS ! Bigre ! C'est véritablement miraculeux... Belle performance...

Mais alors, comme le dit fort bien NYH :"mais combien étaient-ils donc en 1945 ?". Question certes très intéressante, à laquelle je ne puis répondre, n'étant pas statisticien démographe...

Et dans le monde, ils encore sont combien ces valeureux survivants ? Je sais qu'il y en pas mal aussi aux USA, Canada, Israël et la France.

Je suis certain qu'à ce rythme là, on va encore en retrouver pas mal. Il faut chercher, grands dieux !!!

Et comme ça ,on va pouvoir organiser plein de concours "Miss or Mister Shoah Survivor", comme l'autre jour en Israël.

En tout cas je souhaite à tous ces survivants encore une longue vie. Et si ça continue comme ça, les habitants d'Okinawa ou des vallées du Caucase n'ont qu'à bien se tenir.

Écrit par : elsassland | 13/07/2012

Mais qu'appelle-t'on un survivant de la schoah ?
Un juif né avant 1946 ?

Les juifs soviétiques survivants de la schoah ont survécu au communisme, comme de bien entendu ...

En tout cas chapeau aux leveurs de fonds , chapeau pour leur entreprise toujours florissante , chapeau pour cette première dans l'histoire de l'humanité, une histoire de fous.

Écrit par : anonyme | 15/07/2012

et les victimes de l'holomodor? Seront-elles indemnisées par Rothschild?

Écrit par : jipé | 08/08/2012

J'aime bien le "pour la première fois"...pour la énième "première fois"...la houtzpah dans toute sa splendeur.

Je crois que le paiement de ces indemnisation me ferait moins ch..r si A CHAQUE FOIS les merdias ne tentaient pas de nous faire croire que c'est "pour la première fois" que l'on "rend justice" à ces malheureux, à cause de la négligence criminelle des autorités, manifestant bien entendu l'antisémitisme caché et latent de l'"Allemagne moisie"

Écrit par : Fred | 17/08/2012

80 000 enfants de - de 10 ans à l'époque.

Bigre, plus que de Juifs de tous âges déportés de France pendant toute la guerre, 75 000 selon les associations juives.

Notre survivante de l'Holocauste vient de recevoir le cordon de Grand-Croix de la Légion d'honneur.

La nomination à l'Académie française ne suffisait pas.

Pourquoi ne fait-elle pas une demande spéciale d'indemnisation aux Allemands. Après tout, c'est la Gestapo allemande qui l'avait arrêtée et qui lui avait fait dire l'adresse des autres membres de sa famille. Nous on y est pour rien.

Écrit par : le défenseur de Claude L-S | 11/09/2012

Mon cousin est mort à Dora en 1943.
Il avait 18 ans.
Déporté pour avoir essayé de passer en Espagne et rejoindre le Maroc et la france libre.
Ma grand Tante sa Mere n'a jamais rien reçu comme indemnité.
Il a lui aussi utilisé les wagons de la sncf.
Il a lui aussi été déporté et il en est mort.
A oui au fait nous n'avons pas un nom Biblique....

Écrit par : Hubert | 17/10/2012

A oui au fait nous n'avons pas un nom Biblique....

Écrit par : Hubert | 17/10/2012

----
La différence, surtout, c'est que comme tous les FDS, ils n'ont rien demandé.

Comme tous les Français, ils se sont dit que c'était la guerre, une conséquence de la guerre, la faute à tout le monde, la faute à pas-de-chance, que tout le monde avait subi des pertes, perdu son emploi, sa fortune, sa maison, son père, son mari, son fils, que l'État avait des millions de gens à aider, des villes à reconstruire, etc.

Il faut dire aussi qu'avec la loi ordonnant l'imprescriptibilité des crimes contre l'Humanité, et le fait que tous les Juifs sont victimes solidaires et perpétuelles de ce crime unique dans toute l'Histoire des nations, seuls les Juifs peuvent faire des revendications de dédommagements plus de 30 ans après les faits, et cela jusqu'à la fin des Temps.

Pouvoir présenter indéfiniment une créance illimitée à toutes les autres nations est presque la définition générique de la nation juive.

C'est la même chose que lorsque Esther Benbassa parle de "la souffrance, comme identité des Juifs". D'autres parlent du "devoir de mémoire" qui serait le culte associé à cette identité. Le travail du Juif étant de susciter auprès des Gentil "le devoir de mémoire", c'est-à-dire de lui rappeler qu'il est responsable de cette souffrance, donc débiteur d'indemnités, intérêts et capital, pendant 77 générations.

Écrit par : le Défenseur de Claude L-S | 17/01/2013

Les commentaires sont fermés.