Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2012

CRIME DE LESE-MAJESTE

Eh bien, ça promet ! Le journaliste Pierre Salviac s’est fait virer sans tambour ni trompette par RTL pour avoir tenu les propos suivants sur la nouvelle « première dame » : «A toutes mes consoeurs, je dis « baisez utile, vous avez une chance de vous retrouver première Dame de France »)».

 

Bon, ce n’est pas très délicat, c’est même carrément machiste (encore que…), mais il n’y a quand même pas de quoi fouetter une chatte. Faudrait finalement savoir ce que c’est, la liberté d’expression, au pays de Voltaire. C’est bêler comme des moutons et ne dire que ce qui plaît aux puissants du moment ? Ou c’est pouvoir exprimer le fin fond de sa pensée, même - et surtout - si ça ne doit pas faire plaisir ?

 

Sa saillie ne tombait pas sous le coup de la loi, non ? Alors… Une engueulade aurait pu suffire, éventuellement. De là à carrément le virer …. On se croirait vraiment sous Louis XIV.

 

Sans compter que je trouve cette réaction, vraisemblablement venue d’en haut, particulièrement dénuée de finesse, de recul et de tout sens de l'humour. Elle donne finalement à penser qu’il a tapé juste et/ou que la « première dame » de gauche et de la main gauche est décidée à mettre les journalistes au pas tout de suite.

 

La plupart ont déjà compris, qui passent la brosse à reluire à tour de bras avec des « première dame » au kilomètre. Or, que je sache, Hollande, quoique père de famille nombreuse, n’a jamais été marié. Trop bourgeois, sans doute. Et sa compagne d’aujourd’hui, qui est deux fois divorcée par contre, n’est justement que sa compagne, à ce jour. A proprement parler, il n’existe pas de « première dame » officielle.

Commentaires

Elle n'est pas sa "compagne", mais sa concubine publique. Hollande n'est pas son mari légitime, d'autant qu'elle est "divorcée 2 fois" et Hollande, jamais marié.
Bref, elle n'est rien.
Et j'ajoute que les maîtresses de Louis XIV en ont supporté d'autres, et des bien pires à leur époque. Manifestement, elles étaient moins prétentieuses et bêtes.
Avant que les merdias lui cirent les escarpins, je n'avais jamais entendu parler d'elle.
Enfin, serait-ce la p*** nationale ? Car sur la forme, il est vrai que la remarque de Salviac manque d'élégance, c'est le moins que l'on puisse dire, mais sur le fond, réfléchissons. Elle est encore jeune, c'est une belle femme, ambitieuse , qui sait se faire des relations bien placées (c'est le cas de le dire) mais Hollande, il faut bien reconnaître que physiquement, il n'est plus ce qu'il était dans sa glorieuse jeunesse.... Alors, où réside son charme, hmmm ?

Écrit par : Nathalie | 10/05/2012

bah, ne discutons pas des charmes cachés des uns et des autres ... ça nous entraînerait trop loin. et puis, que faites-vous de la beauté intérieure, hein?
trêve de plaisanterie. en tout état de cause, la réaction me paraît totalement disproportionnée par rapport à l'objet de son ire. à ce train-là, on se retrouvera bientôt avec des lettres de cachet.

qu'elle prenne garde. si les médias lui cirent les pompes pour le moment, le vent risque de tourner assez vite, après quelques petites crises d'autorité de ce type.

Écrit par : anne kling | 10/05/2012

a) c'est peut-être aussi une auto-censure de la direction du média pour complaire d'avance au futur président qui n'aurait rien demandé. Cela s'set vu fréquemment.

b) Il est vrai que c'est une journal qui tvouitte et facebooke à tour de bras comme c'est la mode actuellement.

Dans ce cas il faut en accepter les inconvénients.

c) Valérie Massonneau la compagne / concubine de François Hollande ne peut pas être désignée même en poussant loin les choses comme "première dame" ou "première concubine" car elle est encore mariée, bien qu'en procédure de divorce et juridiquement est toujours "épouse Trierweiler"

Écrit par : BB92 | 10/05/2012

Hollande n a rien à voir dans cette décision
c est le boss de RTL , radio privée , qui a voulu faire du zèle
en meme temps ce que journaliste a dit est très bete
Hollande n était pas en position de force quand ils se sont rencontrés ni meme favori ni meme envisagé , donc à moins d avoir des talents extra lucides

Écrit par : choupi | 10/05/2012

Voilà ce qui se passe quand le journalisme couche avec la politique... ou plutôt UNE journaliste avec UN politique ! Comme par hasard, ces "journalistes" (Sinclair, Ockrent, Pulvar, Rotweiller, d'autres sans doute) sont DEUGÔCHE, tout comme leurs concubins ou réguliers respectifs... Il est vrai que les journalistes sont DEUGÔCHE à 90%. Mathématiquement, nous allons donc devoir attendre d'assister à 86 concubinages journalisme/politique DE PLUS avant de voir ENFIN se pointer dans les magazines pipeules (MARANNE, LÈCHE-PRESSE, LE NOUVEAU SNOBSERVATEUR, LABERRATION) ce que nous attendons tous avec impatience : un couple de la cuisse droite ou gauche (peu importe : on est moderne !) entre une journaliste de DROÂTE (ou plutôt de droite courbe) et un politique de DROÂTE (idem). Et vous savez ce qui serait MODERNE ? Ce serait un couple entre UNE politique de droâte et UN journaliste deugôche : faut secouer un peu les GENRES, non ?

Écrit par : Martial | 10/05/2012

Il est vrai comme le remarque Zemmour, qu'il y a un ghetto politico-médiatique dans leur monde, où tout le monde se connait, se fréquente et sort ensemble. J'ajoute, je ne vois que des femmes journalistes avec un homme politique et pas l'inverse, bizarrement. Ah oui, j'imagine DSK dans le passé.

Comme le dit Alain Soral, un journaliste honnête c'est un chômeur, un journaliste qui travaille c'est une pute ( au sens que la personne se prostitue intellectuellement ), sauf que voilà, Salviac a tapé juste sur une vérité qui n'a pas trop plu donnant une réaction par abus de pouvoir de le virer.

Écrit par : Olivier V | 10/05/2012

Les mêmes s'offusquent ensuite que des "opposants" (comprennez homosexuels de gauche antichrétiens, drogués et acquis aux Banksters) soient arrêtés en Russie dans le cadre de manifs non autorisées (ce qui est le cas dans tous les pays du monde, y compris en France).

Quand on n'est pas d'accord, il est à la rigueur possible de contre-argumenter, de répondre par les mêmes voies, avec les mêmes proportions.

Mais grattez le socialo (tout homme politique FM et républicain en fait) et vous trouverez le Kompol'.

Écrit par : Tchetnik | 12/05/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.