Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2012

ISRAËL SE BUNKERISE DE PLUS EN PLUS

 

imagesCACVY3DC.jpg

 

La paranoïa de ses dirigeants atteint des paliers inédits sans que cela ne trouble outre-mesure les bien-pensants et autres professionnels de la tolérance que l’on entendrait beugler si le quart de la moitié de ces mesures étaient seulement envisagées en France. Mais Israël a tous les droits.

 

Il est exact que depuis quelques années, des clandestins venus d’Afrique, essentiellement d’Erythrée et du Soudan, tentent leur chance du côté de l’Etat hébreu. Ils y sont fort mal accueillis et survivent dans des conditions indignes. Difficile d’évaluer leur nombre exact, les statistiques officielles les situant entre 30 000 et 70 000. Mais ils sont sans doute bien davantage. Comme chez nous.

 

Le 9 janvier dernier, la Knesset a approuvé une «loi sur la prévention de l’infiltration» autorisant police, gardes-frontière et services de sécurité à incarcérer pendant trois ans tout demandeur d’asile interpellé. Carrément. Sans passer en jugement. Par simple décision administrative. Et attention, ce n’est pas tout : si l’infiltré est originaire d’un pays « hostile à Israël », il croupira en détention jusqu’à ce que mort s’ensuive. La loi le permet.

Suite à cette loi, le plus grand centre de détention du monde va être construit à Ketziot, en plein désert du Néguev. Ce lieu hospitalier a déjà abrité des milliers de Palestiniens. Mais cette fois, on voit grand : il s’agira de faire jaillir du sable un énorme complexe concentrationnaire s’étendant sur 100 hectares, destiné à « accueillir » tous les infiltrés qui se feront prendre.

Mais humain, hein, attention ! D’ailleurs, ce sont Netanyahou et Barak qui l’ont promis-juré. Ce devrait même être une prison « modèle ». En tout cas sur le papier et dans les discours.

 

Démocratie, ouverture à l’autre, assistance au prochain en difficulté ? Tss, ces bêtises, tout juste bonnes pour les occidentaux, sont balayées d’un revers par le ministre de l’Intérieur, Elie Yshaï, leader du parti ultraorthodoxe Shass, pour qui seul compte le caractère juif du pays. Et pour qui ces étrangers constituent une « menace existentielle ».

 

D’énormes sommes ont été débloquées pour s’en débarrasser à tout prix et les charters expulsent d’ores et déjà fort discrètement de pleines cargaisons d’indésirables.

 

Mais ce n’est pas tout. Dans leur obsession sécuritaire, les dirigeants israéliens sont en train:

 

- de consolider la « ligne bleue » séparant Israël du Liban

 

- d’installer une clôture de 8 mètres de haut sur le plateau du Golan, en face de la Syrie. Et une autre, semblable, en face de la Jordanie

- de construire une barrière de sécurité avec l’Egypte. 100 km sont déjà effectifs : une double rangée de barbelés dotés de capteurs, séparée par une route de patrouille réservée aux militaires. Et agrémentée de postes d’observation bétonnés installés sur des collines artificielles.

Pour encore plus de sécurité, cette barrière sera doublée par une autre, virtuelle : une muraille composée de radars installés sur de hauts pylônes. Un matériel high-tech classé «secret défense».

Toutes ces dispositions n'empêchent nullement Israël de se proclamer la démocratie phare de cette région du monde. Une "démocratie" qui commence à faire froid dans le dos.

Commentaires

La différence entre Israel et la France, c'est qu'en Israel, ce n'est pas le gouvernement qui fait venir les immigrés africains, et il n'est pas question de leur distribuer des allocations familiales, des logements gratuits et des indemnités chômage. L'idée de les incarcérer pour trois ans est complètement absurde, il suffit de les expulser. Si les menaces judiciaires peuvent être utiles, ça serait plutôt envers ceux qui leur donnent du travail.

** le plus grand centre de détention du monde va être construit à Ketziot **

Ça n'a aucun sens. À moins qu'en réalité, ce soit prévu pour les Palestiniens.

Écrit par : Nominoé | 04/05/2012

Les commentaires sont fermés.