Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2012

FAUDRAIT SAVOIR ….

 

Oui, jour après jour, je lis que les Français sont d’affreux antisémites, que le pouvoir est à la botte des arabes, que les médias n’en pincent que pour les Palestiniens. Bref, qu’Israël est le grand mal aimé de la République, on se demande pourquoi.

 

 

amiis1.jpg

 

Or, se tiendra demain un congrès pour « redire l'amitié entre la France et Israël, deux démocraties aux mêmes valeurs, et replacer la politique internationale de la France au cœur du débat de la présidentielle. Avec, d'ores et déjà, le soutien de nombreux parlementaires qui ont signé le Pacte d'Amitié avec Israël ».

 

Les gentils organisateurs de ce raout en faveur d’Israël veulent remédier à une triste constatation : le pays hébreu n’occupe pas dans la campagne présidentielle la place qu’il mérite de droit. Et ils ont raison : tout ce qui ne tourne pas autour d’Israël, tout ce qui ne se ramène pas à Israël, ne mérite même pas qu’on s’y arrête. Seul compte Israël, partout et en tous lieux. Nous verrons tout à l’heure qui sont ces GO, mais en attendant, écoutons-les clamer :

« Après le massacre de Toulouse, mobilisons-nous contre la haine des juifs, d'Israël et de la République.

Tous au meeting des amis d'Israël

Messieurs Sarkozy, Hollande, Bayrou, les responsables politiques, intellectuels, artistes, personnalités de la société civile seront invités à signer le Pacte des Amis d’Israël.

Au cœur de la présidentielle, pour Israël, je m'engage !

Plus d'infos sur www.lesamisdisrael.net

Signez et faites signer en ligne la Charte des amis d'Israël

JE SUIS UN AMI D’ISRAËL

Au-delà de mes engagements politiques, de mes convictions spirituelles ou religieuses, au nom de la France et de son Histoire, de l’idéal républicain et des valeurs démocratiques :

JE SUIS UN AMI D’ISRAËL

Parce qu’en tant que français(e), je suis attaché(e) aux valeurs fondamentales de Liberté, de Justice, d’Egalité de Paix et de Dignité. Parce que je défends les Droits de l’Homme en général, celui des femmes lorsqu’il est bafoué et celui des minorités lorsqu’elles sont opprimées. Parce que j’estime que la défense de ces principes essentiels est un vecteur d’émancipation individuelle et collective.

JE SUIS UN AMI D’ISRAËL

Parce que l’Etat d’Israël, comme la France, porte la promesse d’une égalité des droits sociaux et politiques entre tous ses citoyens, sans distinction aucune. Parce que l’Etat d’Israël, comme la France, garantit le pluralisme des opinions, la pleine liberté de conscience et de culte. Parce que l’Etat d’Israël défend la sauvegarde et l'inviolabilité des lieux saints et des sanctuaires de toutes les religions.

JE SUIS UN AMI D’ISRAËL

Parce qu’Israël figure parmi les premières nations au monde à manifester sa solidarité lors de la survenue de catastrophes humanitaires, quelque soit le lieu et en toutes circonstances. Parce que la mise en œuvre de ce principe de solidarité élémentaire favorise la coopération de peuple à peuple, de société à société et la défense, au-delà des frontières, de l’égale dignité de chaque homme.

JE SUIS UN AMI D’ISRAËL

Parce qu’il est de l’intérêt de la France d’entretenir une relation de confiance avec une nation de progrès dont le niveau d’éducation et les performances économiques sont parmi les plus élevés au monde. Parce qu’il est de l’intérêt de la France de développer des partenariats avec un pays doté d’une grande capacité d’innovation et de centres de recherche d’excellence dans tous les domaines : scientifiques, technologiques, environnementaux, littéraires, culturels ou artistiques.

JE SUIS UN AMI D’ISRAËL

Parce que je suis convaincu(e) que développer une relation stratégique durable et devenir un partenaire actif de ce pays représente un défi et un atout pour les générations futures. Parce que, par-delà les contingences historiques et politiques, les liens qui unissent la France et Israël sont profonds et indissolubles. »

 

Alors, c’est qui, ces gentils organisateurs ? De sacrés amis d’Israël, en tout cas :

 

« Au nom de l'idéal républicain, pour la Démocratie, la Justice, la Liberté et la Paix...je suis un ami d'Israël ». Tel est le credo des « Amis d'Israël », mouvement initié par deux parlementaires, Claude Goasguen, ancien ministre, élu UMP et Jean- Pierre Plancade, sénateur appartenant au RDSE – Rassemblement démocratique et social européen.

 

Respectivement président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale et au Sénat, ils ont initié ce 1er Congrès avec la participation du CRIF, de la Fondation France-Israël et de l'Association France-Israël et ont déjà obtenu la signature de près de 70 élus pour le Pacte politique d'Amitié avec Israël. D'autres signatures sont attendues. L'Association France-Israël appelle également à participer au Congrès auquel JCall ne participera pas. »

 

Bien sûr, vous aurez compris que la date a été soigneusement choisie pour peser autant que possible sur les futurs engagements en matière de  politique étrangère. Car le « pacte d’amitié en 5 points » présenté aux candidats ressemble furieusement à autant de diktats qu’ils n’auront pas  intérêt à négliger :

« Légitimité d'Israël sur tous les plans, sécurité d'Israël, avec un sens, paix et ses conditions, engagement contre toutes formes de boycott, désengagement et sanctions à l'encontre d'Israël et enfin renforcement des relations entre deux pays modernes, aux valeurs communes. », voilà le programme. 

 

Sont invités au raout les candidats à la présidentielle sauf les Verts, l'extrême gauche de Jean-Luc Mélanchon et … le Front National.

 

Eh oui, même le FN newlook n’est pas persona grata. C’était bien la peine de faire tant de courbettes et de génuflexions !

 

 

 

Source : http://www.crif.org/fr/agenda/premier-congr%C3%A8s-des-amis-d%E2%80%99isra%C3%ABl-en-france/30518

 

http://www.crif.org/fr/tribune/1er-congr%C3%A8s-des-amis-disra%C3%ABl-en-france-un-engagement-fort-%C3%A0-la-veille-de-la-pr%C3%A9sidentielle/30635

Commentaires

Cela ne ferait il pas penser à du communautarisme voir de l'ingérence?

Écrit par : Yves | 03/04/2012

Le CRIF fait complètement double emploi avec la représentation officielle d'Israël qui est l'ambassade et les consulats.

Pourquoi ne font-ils pas les choses comme tout le monde ?

Écrit par : le défenseur de Claude L-S | 07/04/2012

Les commentaires sont fermés.