Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2012

ISRAËL, PALESTINIENS ET DROITS DE L’HOMME

Pendant que tout le monde se lamente à qui mieux mieux sur l’étonnante (pour qui ?) affaire de Toulouse, et pleurniche à la seule évocation de ces éternels innocents victimes de la méchanceté planétaire, il se passe d’autres choses de par le monde. Où l’on retrouve Israël, inévitablement, puisqu’il n’y a pas moyen de ne pas tomber dessus d’une manière ou d’une autre.

Moi, quand je veux avoir des nouvelles correctes, je vais sur le site de l’agence russe Ria Novosti. C’est là que j’ai trouvé l’info qui suit.

J’ai également trouvé, sur la même info, le son de cloche des sionistes. Edifiant. Vous trouverez cette seconde version sous la première. Vous y verrez noir sur blanc comment, systématiquement, ces gens culpabilisent une cible. Qui peut être soit les médias, soit les de souche, soit les politiques, etc, etc. En fait, c’est toujours de la faute des autres, les ennuis qui arrivent. Eux qui sont pourtant si gentils, si sympas avec tout le monde, toujours prêts à tendre l’autre joue. Comme ci-dessous :

 

rian.gif

 

« Colonisation: Israël refuse de coopérer avec le Conseil des droits de l'homme

 

Israël n'autorisera aucune commission à mener une enquête sur son territoire pour établir si les colonies juives en Cisjordanie lèsent les droits des Palestiniens, a annoncé vendredi le service de presse du vice-ministre israélien des Affaires étrangères Danny Ayalon.

 

"Une telle commission est incompétente sur le plan moral et juridique, et nous ne lui permettrons pas d'agir chez nous", a déclaré M. Ayalon.

 

Il a souligné que la décision du Conseil des droits de l'homme (CDH) de l'Onu de créer une commission d'enquête sur les colonies juives en Cisjordanie montrait que "les Palestiniens n'étaient pas disposés à rechercher un compromis historique et la paix, mais un conflit et la confrontation".

 

Selon lui, la mise en place de cette commission "poursuit la pression politique et diplomatique initiée ces derniers mois par les Palestiniens".

 

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a pour sa part qualifié de "honteuse" la décision du Conseil des droits de l'homme.

 

Le CDH a adopté jeudi une résolution réglementant la création d'une commission spéciale chargée d'établir si les colonies implantées par Israël en Cisjordanie portent atteinte aux droits des Palestiniens. Trente-six pays membres du Conseil ont voté pour la résolution et dix se sont abstenus. Seuls les Etats-Unis se sont opposés à cette initiative, soulignant qu'ils étaient "sérieusement préoccupés par l'engagement du Conseil contre Israël". »

 

 

Source : http://fr.rian.ru/world/20120323/194021925.html

 

 

Sur « Jerusalemplustv » (sous-titrée "la lutte contre la désinformation")

 

« Alors que la stigmatisation systématique d'Israël dans les médias et par les politiques a abouti à la fusillade de Toulouse (4 victimes juives), le Conseil des droits de l'homme de l'Onu est venu apporter de l'eau au moulin de l'antisionisme en ordonnant une enquête sur ''l'influence des implantations de Judée-Samarie sur les Palestiniens''. Une enquête à laquelle Israël refuse catégoriquement de participer, niant la ''légitimité'' de cette institution.

 

'Tout comme Goldstone a regretté les conclusions de son rapport, ce sera la même chose cette fois aussi'', a indiqué un haut responsable israélien à Jérusalem. La commission dirigée par le juge Goldstone, avait aussi été mandatée par le même Conseil des droits de l'homme de l'Onu pour enquêter sur l'opération Plomb durci à Gaza, et avait accusé Israël de crimes de guerre. Le juge Goldstone avait par la suite ''regretté'' d'avoir tiré ces conclusions erronées.

 

Mais le mal était fait. Le Conseil de Genève a condamné la construction annoncée par Israël de nouveaux logements pour les habitants juifs en Judée-Samarie et à Jérusalem orientale, y voyant une entrave au processus de paix et une menace pour la solution à deux Etats et la création d'un Etat palestinien indépendant. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a dénoncé une initiative "hypocrite", ajoutant que le Conseil des droits de l'homme avait une "majorité automatique contre Israël". »

 

 

Source : http://www.jerusalemplus.tv/index.php?option=com_content&task=view&id=12620&Itemid=131&Itemid=62

Commentaires

Chère Anne, bonjour,

je suis désolé de ne pas m'être manifesté davantage depuis nos échanges qui remontent, il y a près de 15 mois... Que le temps passe vite...
J'ai beaucoup aimé votre intervention lors d'une conférence de "Terre et peuple" (je viens seulement de découvrir la vidéo !), bien que n'étant pas d'accord sur un point : le CRIF et la Licra n'ont jamais défendu, ni aidé les musulmans à s'établir en France. C'est reprendre leur propagande que de l'affirmer.
Enfin, passons... et positivons...
Je vous invite à lire mes articles consacrés à "l'imposture antiraciste", voir mon blog.
Par delà nos divergences possibles ou certaines, je souhaiterais que nous, nous associons CONTRE les polices de la pensée. Un de mes Amis a rédigé un document argumenté soulignant l'inconstitutionnalité de la loi Gayssot, hélas, il n'est pas disponible pour le moment, pour effectuer le même travail au sujet des lois dîtes "antiracistes". Je suis l'un des rares, pour ne pas dire le seul, à ma connaissance, à avoir développé le sujet et je serais très heureux que quelqu'un m'aide à rédiger un document juridique sur l'inconstitutionnalité des lois dîtes "antiracistes".

Avec tous mes remerciements.

Daniel Milan

Contact : 0621543225

MES DERNIERS DOSSIERS susceptibles de vous intéresser : http://lejournaldessurvivants.centerblog.net/370-egalite-que-je-defends-actualite-me-donne-raison
http://lejournaldessurvivants.centerblog.net/371-imposture-antiraciste-devoilee
http://lejournaldessurvivants.centerblog.net/368-france-politique-sioniste-de-criminalisation-de-la-pensee

Écrit par : Daniel Milan | 25/03/2012

je persiste et je signe: la LICRA et le CRIF ont fait tout ce qu'ils ont pu pour faire entrer le maximum de musulmans en France. relisez La France LICRAtisée si vous n'en êtes pas persuadé. il est rempli de faits, pas d'idées ou d'opinions plus ou moins subjectives.

Écrit par : anne kling | 25/03/2012

" le CRIF et la Licra n'ont jamais défendu, ni aidé les musulmans à s'établir en France. "

---
Vous rigolez ?

Ajoutez le PC (actuel Front de Gauche), la LCR (actuel parti Anti-capitaliste), le MRAP, SOS Racisme, RESF, le DAL, mouvement fondés et dirigés par des juifs (athées), presque toutes les personnalités juives du PS, une multitude de journalistes juifs comme Jean Daniel, qui ont tous milité avec acharnement pour l'immigration de masse d'arabo-musulmans en France, la suppression des frontières, l'entrée de la Turquie dans l'UE, la régularisation des prétendus sans-papiers, l'instauration de la double-nationalité et du droit du sol, en comparant les immigrés faisant l'objet d'une reconduite à la frontière aux Juifs déportés dans les années 40 (les "rafles de la police",..), en terrorisant sous le qualificatif de racistes, de néo-nazis, d'antisémites, de fascistes, tous ceux qui ont essayé de s'y opposer et d'alerter sur les conséquences funestes, y compris des Juifs comme Éric Zémour.

Les conséquences sont maintenant funestes pour les Français de confession israélites, qu'attendez vous pour militer contre l'immigration, pour un rétablissement du contrôle aux frontières, pour la dénaturalisation des naturalisés qui sont des délinquants et des criminels multi-récidivistes, pour imposer au CFCM une charte dans laquelle les musulmans s'interdisent de faire prévaloir des lois religieuses sur des lois ou des usages officiellement consacrés en France (comme Napoléon l'avait fait lors de la création du Consistoire central, pacte que le CRIF a tout fait pour faire oublier depuis sa fondation pour remplacer l'appartenance israélite comme confession, et promouvoir une communauté juive athée se définissant par l'appartenance à une race et le projet d'un messianisme révolutionnaire socialiste universel)?

Renseignez-vous, faites la liste de toutes les associations immigrationnistes créées en France depuis 1960, regardez qui les a créées, qui les a inspirées, qui les a dirigées, et soyez honnêtes. Certes, elles ne sont pas absolument toutes juives, mais même dans les protestantes comme la CIMADE, les Juifs sont influents.

Il est temps que l'on revienne à la conception républicaine qui considère qu'il n'existe pas en France de Juifs et d'associations Juifs, en dehors de la confession israélite, et pas d'autre institution ou association représentative que le Consistoire central (qui pourrait avoir plusieurs communions comme les protestants) et l'ambassade d'Israël.

Il est temps que les Juifs patriotes dénoncent leurs congénères qui militent pour l'immigration, comme il est temps que les musulmans modérés dénoncent ouvertement et efficacement l'islamisme radical ou politique.

Écrit par : le défenseur de Claude L-S | 26/03/2012

En voilà qui connait bien son sujet et qui, je l'espère, nous mettra d’accord tant sa démonstration est limpide et ne souffre aucune réplique :

Par Hervé Ryssen : Les Espérances planétariennes
Interview parue dans le Libre Journal du 24 septembre 2005.

Extraits:
-LLJ : Que vouliez-vous démontrer ?
-- HR : Je voulais démontrer que la société multiculturelle n’est pas tant un phénomène naturel que le résultat d’un discours idéologique inlassablement ressassé depuis des décennies.

-- HR: .....toutes nos têtes pensantes, communistes ou démocrates, s’accordent à penser que le gouvernement mondial est un idéal à atteindre. Ainsi, les années 90 ont vu une exceptionnelle floraison de produits culturels affichant un cosmopolitisme débridé. Les ouvrages de Jacques Attali, Alain Minc, Alain Finkielkraut, Marek Halter, Guy Sorman, Pierre Bourdieu, Jacques Derrida, Edgar Morin, Albert Jacquard, BHL, Guy Konopnicki, pour n’en citer que quelques-uns, sont particulièrement éloquents à cet égard. On y appelle très clairement au métissage généralisé et à la dissolution des nations. Un exemple assez amusant : Prenez le livre de Jacques Attali intitulé : Le Dictionnaire du XXIe siècle, et sélectionnez les passages nous engageant dans cette voie planétarienne ; mettez tout ça dans l’ordre, et vous obtiendrez un résultat assez comparable à un texte sulfureux imprimé en Russie au début du XXe siècle. C’est très étonnant, mais le résultat est encore beaucoup plus fort lorsque l’on se rend compte que le discours est similaire chez les dizaines d’auteurs que j’ai pu décortiquer, qu’ils soient de nationalité française, russe ou américaine, ou encore chez les auteurs allemands ou viennois du début du siècle (Einstein, Hannah Arendt, Freud, Stefan Zweig, Joseph Roth, etc.). Les concepts, la mentalité, les pirouettes intellectuelles, les contorsions idéologiques sont exactement les mêmes d’un auteur à l’autre " .

Lire l'interview sur : http://herveryssen.over-blog.com/pages/les-esperances-planetariennes-4080273.html

Écrit par : Jean AYMAR | 28/03/2012

Rajoutons-en une couche avec Pierre Hillard. Lui aussi connaît son sujet :

http://www.mecanopolis.org/?p=25111#_ftn4

Écrit par : Martial | 28/03/2012

Les commentaires sont fermés.