Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2012

QUAND LE CRIF RECULE …

Mais oui, mais oui, ça arrive… Finalement, les poursuites judiciaires, c’est embêtant pour tout le monde, même pour un commissaire politique du CRIF. J’ai reçu l’info suivante, que je me fais un plaisir et un devoir de relayer :

« Marc Knobel, du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de
France), menacé de poursuites par le Pr Faurisson qu'il avait accusé d'avoir reçu 120.000 euros des mains du président iranien, s'aplatit ! Mais, au moment même où, cherchant à réparer, il affirme qu'il "ne tient pas" à "dire une chose qui n'est pas exacte", il omet un détail que nous verrons plus loin.

http://www.crif.org/fr/tribune/précision-concernant-un-article-sur-robert-faurisson/30410

« Précision concernant un article sur Robert Faurisson
Par Marc Knobel - 21 mars 2012


MARCKNOBEL2.jpgLe 15 février 2012, j’ai publié sur le site Internet du CRIF un article intitulé : "Faurisson et Ahmadinejad : le couple infernal (1)". J'ai rapporté dans cet article que, le 2 février 2012, Robert Faurisson venait de recevoir des mains de Mahmoud Ahmadinejad, le premier prix dit du "courage, de la résistance et de la combativité", en marge du 30e Festival International du Film de Téhéran. Il est d’ailleurs photographié avec le Président iranien.

Le 22 février, je suis revenu sur ce sujet, publiant un nouvel article intitulé cette fois: "Extrême-droite et Iran : le grand amour (2)". Dans cet article, j’ai ajouté que Faurisson avait reçu un chèque de 120.000 euros d’Ahmadinejad, lors de ce festival. Or, l’information qui m’avait été communiquée peu avant la rédaction de cet article était fausse.

Si Robert Faurisson a bien reçu ce premier prix, il n’a pas reçu d'argent, avant, durant ou après ce festival, selon de nouvelles informations qui m’ont été transmises longtemps après la rédaction de cet article. Je tiens donc à rétablir les faits. Il n’est pas nécessaire -fut-ce même pour combattre le négationnisme et Robert Faurisson- de dire une chose qui n’est pas exacte et je ne tiens pas à le faire.

Cependant, si Faurisson n’a donc pas reçu d’argent (dont acte), il est bien retourné en Iran et il a reçu une fois encore cette consécration que le régime des Mollahs et [sic] le seul régime au monde à lui accorder.

Notes :
1) http://www.crif.org/fr/tribune/faurisson-et-ahmadinejad-l...
2) http://www.crif.org/fr/tribune/extr%C3%AAme-droite-et-ira...

Le mensonge par omission, le voici: M. Marc Knobel passe complètement sous silence le fait que le 15 mars il avait récidivé (n/message intitulé "Le livre de Valérie Igounet sur le Pr Faurisson") et déclaré: "Comment s’étonner, dans ces conditions, qu’au début du mois de février 2012, Ahmadinejad ait remis, à Téhéran et en personne, un chèque de 120000 euros à Faurisson?"

 

Commentaires

Bravissima!
Merci pour ce beau soutien à la cause qui compte et qui fait mal aux maléfiques.

Écrit par : Guillaume Nichols | 23/03/2012

Qui peut se vanter d'avoir fait reculer la plus puissante et la plus écoutée des organisations politiques et confessionnelles de France ?

Cette nouvelle petite affaire Faurisson, qui ne sera pas allée jusqu'au procès (heureusement, pour les criffards) ni n'aura atteint les pages de la "grande presse", est sans doute unique en son genre.

Écrit par : Nichols | 25/03/2012

Les commentaires sont fermés.