Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2012

NE ME RETENEZ PAS, JE VAIS FAIRE UN MALHEUR !

Les dirigeants israéliens sont de fous furieux va-t-en guerre. Ce n’est pas nouveau, mais leur parano atteint des sommets. On aimerait bien entendre l’un ou l’autre candidat à la présidentielle s’exprimer sur ce sujet essentiel qui menace tout simplement la paix mondiale.

 

 

imagesCAKNELUI.jpg

La dernière trouvaille de l’Etat hébreu pour bien jeter de l’huile sur le feu et bien embraser les esprits, est la suivante : «l'Iran sera en mesure d'attaquer les Etats-Unis avant trois ans». Carrément. C’est le ministre israélien des Finances, Yuval Steinitz, qui vient ainsi ajouter son  grain de TNT à la mayonnaise, nouvel argument censé décider enfin les USA à faire ce qu’eux-mêmes, Israéliens, hésitent quand même à faire tous seuls.

 

Donc, idée : "L'Iran dépense des milliards de dollars afin de produire des missiles intercontinentaux balistiques et nucléaires dans le but de menacer l'Europe et les Etats-Unis". En bonne logique israélienne, les USA et l’Europe reconnaissants devraient séance tenante déclarer la guerre à un pays aussi belliqueux.

 

 

Libermanh.jpg

Et pour le cas où ce ne serait quand même pas le cas, le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, prévenait le même jour qu'Israël ne s'inclinera pas devant les pressions russes et américaines concernant une éventuelle attaque contre l'Iran.

 

Quel empressement à vouloir à tout prix attaquer l’Iran ! Pourquoi ne parle-t-on jamais des autres pays disposant de l’arme atomique tout autour de l’Iran : l’Inde, le Pakistan ou … Israël. Ils ne sont pas dangereux, ceux-là ? Ils n’ont pas envie d’attaquer les Etats-Unis ?

 

En voilà, des sujets intéressants pour une campagne électorale…

 

Commentaires

L'avez vous remarqué sur la photo ci-dessus ? Même le drapeau US Stars and stripes devient le Star of David ! Ce n'est plus Stars and stripes for ever (l'hymne national US) mais le Star of David for ever.

Comme dirait "l'Oncle Ben's" d'Obama : les Israéliens sont chez nous, chez eux. Yes, they can !

Écrit par : Jean AYMAR | 23/02/2012

Ce qui est désespérant depuis plus de trente ans, c'est que la gauche, toute la gauche qui a défilée autrefois contre la guerre du Vietnam et qui était pacifiste, contre la guerre, contre toutes les guerres, et c'était tout à leur honneur, se retrouve aujourd'hui belliciste acharnée. Paradoxalement c'est maintenant la droite, dure, qui se redtouve à condamner ces guerres dites humanitaires ou préventives comme s'il était venu à l'esprit des nationaliste que les deux derbières qu'ils ont faites avaient été elles aussi de funestes attrapes couillons. Ce doit être ça plus qu'autre chose, ces pauvres nationalistes, sincères, qui ont eu la chance de survivre, se rende compte qu'ils ont eux aussi été les dindons de la farce de sinistres comédies. Quand à la sincérité de la gauche pacifiste, pour certains oui, comme Rassinier, pour beaucoup non, les buts de ces guerres ne leur plaisaient pas,tout simplement, ainsi le pacifisme des communiste et de beaucoup de socialistes disparu comme par miracle en 1941. Faire la guerre pour la Patrie c'est aujourd'hui très mal vu, faire la guerre contre le "mal" et pour la démocratie, ça vous vaut toute la reconnaissance des honnètes gens. Dans le fond, nous sommes devenu d'une moralité exemplaire et il faut que tout le monde le devienne, de gré ou de force. Tartuffe!

Écrit par : NYH | 23/02/2012

Ce qui est étonnant aussi est de constater que les "autorités morales" qui furent les plus "pacifistes" au sujet de Kosovo ou de l'Ossétie du Sud sont aussi celles qui justifient le plus la guerre dans le cas de la Lybie, de l'Iran...

Bien, le rappel de la gauche caviar pacifiste. Qui critiquait la guerre du Viet-Nam pour établir une amnésie courtoise sur les crimes du Viet-minh pendant cette même guerre, les camps de prisonniers, les centaines d'enterrés vivants de l'ancienne capitale impériale...

Manifestations "contre la guerre" qui se faisaient par ces bourgeois sous les drapeaux rouges de pays ayant les services militaires les plus longs du monde.

Écrit par : Tchetnik | 24/02/2012

Lea "gauche pacifiste", c'était à la "bonne " époque ou l'URSS existait encore. Croyez pas que tous ces gens-là manifastaient tous les dimanches pendant des années gratuitement...

Écrit par : Fred | 01/03/2012

Les commentaires sont fermés.