Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2012

SI MEME LES AGRAFEUSES DE BUREAU….

Je reçois à nouveau sur ma messagerie le long texte suivant qui, après une grossièreté que je préfère pieusement oublier, me rappelle tout ce que le monde doit aux juifs et dont il devrait leur être éternellement redevable.

 

Dans sa liste des bienfaits qui « ont contribué à faire spirituellement et matériellement de notre monde, un monde meilleur » - elle a chaussé ses lunettes roses – ma correspondante omet cependant, sans doute par modestie, la promotion du communisme en son temps. Et celle aujourd’hui du mondialisme à tous crins, destructeur d’identités. Celle des autres, bien sûr. Les autres, qui n’ont jamais rien inventé ni créé, tout le monde le sait.

 

Ce type de liste absurde où l’on braque un mince faisceau lumineux sur quelques points en laissant le reste de la scène dans l’ombre, en dit long en tout cas sur l’obsession de certains de se vouloir systématiquement différents – et supérieurs - au reste de l’humanité. N’en perçoivent-ils donc pas le danger ? Le font-il exprès ?

 

Et quand à la référence obligée à Einstein, relativisons, relativisons, si je puis me permettre. Qu’on veuille bien, pour en savoir un peu plus long, se référer à la note parue  le 8/4/07 (archives du blog).

 

« Comment les juifs ont transformé le monde

 

Depuis toujours, les juifs ont été des chercheurs et des curieux. De tout temps, les peuples d’Israël (la terre sainte) ont été des pionniers, des précurseurs, et des initiateurs. Au fil des ans, et en particulier depuis l’origine de la révolution industrielle de ces deux derniers siècles, les juifs ont puisé dans la sagesse qui les a toujours caractérisés pour se distinguer, en particulier dans le domaine scientifique. Ainsi en début de ce mois, le professeur israélien Dan Schechtman a reçu des mains du roi Gustave de Suède, le prestigieux Prix Nobel de chimie 2011 pour son impressionnante découverte des quasi-cristaux.


Ce que l’on a moins remarqué, c’est que pas moins de cinq autres lauréats des différents Prix Nobel décernés cette année étaient également juifs. Ainsi le Canadien Ralph Steinmann, le Français Jules Hoffman et l’Américain Bruce Beutler, tous trois, Prix Nobel de médecine, sont juifs ou d’origine juive. Idem pour les professeurs Saul Pelmuter et Adam G. Ross, lauréats américains du Prix Nobel de physique 2011. Lorsque l’on parcourt les annales du Prix Nobel, on découvre que 21% des lauréats sont juifs.


Ainsi, les chercheurs juifs se sont vu décernés au moins 49 Prix Nobel de médecine, 45 Prix Nobel de Physique, 29 Prix Nobel de Chimie, 24 Prix Nobel d’économie, 12 Prix Nobel de littérature et 8 Prix Nobel de la paix. « Bien évidemment, il m’est impossible ici de vous citer toutes les inventions et découvertes juives », nous confie Dan Ylan, notre source d’information.


Des inventions juives qui ont changé le visage du monde Toutefois, il nous cite les grands noms qui vont de pair avec des découvertes cruciales pour l’histoire des hommes. Comme Albert Einstein, auteur de la théorie de relativité. Karl Landsteiner, un médecin juif qui a découvert les groupes sanguins. C’est un autre juif, Gustave Bucky, qui a inventé en 1913 la radiologie, tandis que son concitoyen Robert Rines est le père de l’échographie. Willem Einthoven est l’inventeur de l’électrocardiogramme et Charles Kelman, le pionnier de la chirurgie de la cataracte. Ceux qui ont constamment mal à la tête seront heureux de savoir que ce sont deux chercheurs juifs, Charles Gerhard et Arthur Eichengrun qui ont découvert l’aspirine.


Alors que qu’Ernst Chain isolait la pénicilline et Taddeuz Reichstein, la cortisone. Carl Koller a inventé l’anesthésie locale et Jules Hess a mis en place l’incubateur pour bébés prématurés. Irving Millman a trouvé le vaccin contre l’hépatite B et Sidney Farber est le père de la chimiothérapie anticancéreuse… Mais, la sagesse juive va au-delà du secteur médical. Plusieurs autres découvertes sont à l’actif des juifs dans le domaine des mathématiques, de la physique, de l’économie et de physiologie, sans parler des nouvelles technologies.


En 1975, Lee Felsenstein imagine le premier ordinateur portable. En 1987, les juifs Joël Engel et Richard Frenkiel inventent les téléphones cellulaires. En 1990, un autre juif, Philippe Kahn, leur ajoute la caméra. Paul Baran est le pionnier de l’Internet. Ce sont deux Juifs, Sergey Brin et Larry Page, qui sont les fondateurs du célèbre moteur de recherche Google. Il y a des centaines voire des milliers d’objets que l’on utilise au quotidien aux quatre coins du monde et qui sont le fruit de l’imagination et du travail de Juifs ingénieux.


Ainsi, l’on doit l’agrafeuse de bureau au Juif Morris Abrams, la télécommande à Robert Adler, le stylo à bille à Laslo Biro. Le chariot du supermarché est une invention du Juif Sylvan Goldman. Quand Aron Herman, Juif polonais a inventé le compteur électrique en 1884. C’est un autre Juif, Casimir Funk, qui a découvert en 1912 les vitamines. Et Abel Wolman est l’auteur de l’eau potable. Le ‘’Hanouka’’, fête des lumières juive, existe à juste titre en Israël depuis des lustres, pour rendre hommage à tous ceux qui ont contribué à faire spirituellement et matériellement de notre monde, un monde meilleur.

 

Israël est devenu la Silicon Valley de l'humanité ne t'en déplaise, et ce n'est qu'un début !!!!!!

 

AM  ISRAËL  HAÏ

 

J. A.”

 

Commentaires

Le médiocre qui s' auto-proclame supérieur à l' autre et si il reste dans l' ombre, peut faire illusion un certain temps, même en s' appropriant ce qui n'est pas à lui. Mais ce temps là est terminé et ils ne le comprennent pas...
Ne cherchez pas à convaincre des menteurs pathologiques mais seulement à éclairer les naïfs. Vous le faîtes déjà très bien.

Écrit par : Templar | 02/02/2012

Décidément votre blog (ce qui prouve qu'il est beaucoup lu) attire les sommaires ! Encore une pointure dans le genre ! Il faut absolument lui recommander la lecture de votre ouvrage "Les révolutionaires juifs" avec sa belle brochettte de tortionnaires et d'exterminateurs (dont l'inventeur de la première chambre à gaz...mobile) et/ou celui d'Hervé Ryssen "la Mafia juive" fort bien documenté sur les princes du crime en kippa. On fera remarquer à J.A qu'il aurait pu s'étendre sur ce que le monde doit en horreurs à Marx et à Lev Davidovitch Bronstein dit Léon Trotsky ou encore sur les myriades de déphasés du ciboulot engendrés par les théorie de Freud...Pour le reste, je crains qu'il ne soit pas possible de faire comprendre à un illuminé de ce genre qu'il appartient à un Peuple qui a donné des illustres dans une sur-immense majorité d'anonymes, des bons et des mauvais, des salauds et des miséricordieux, des tueurs et des victimes et qu'il est un Peuple...comme les autres!

Écrit par : YD | 02/02/2012

Il suffit de lire la lettre de protestation de Jan Biro de l'Institut Karolinska de Stockholm, et Kevin MacDonald, de l'Université de Californie pour se rendre compte que l'attribution des Prix Nobel est trafiquée en faveur des Juifs.
Leur lettre, de 13 pages, s'intitule ""The Jewish bias of the Nobel Prize", en Français ça donne: le parti pris juif du prix Nobel.

L'influence juive dans nos sociétés était quasi nulle avant 1946, les Juifs vivent aujourd'hui leur age d'or mais je suis désolé, l'Occident s'en est très bien sorti sans eux avant cette date: nous n'avons pas besoin d'eux, surtout quand ils reprennent à leur compte les travaux de chercheurs blancs. Et concernant le cas Einstein, on est en train de se rendre compte qu'il s'est trompé sur toute la ligne: si, on peut aller plus vite que la lumière.

Oui, les Juifs d'aujourd'hui sont plus intelligents mais la raison est simple: exterminés depuis 3000 ans partout où ils sont (mais c'est toujours de la faute des autres) seul les plus forts issus de la sélection naturelle ont survécu.

Non, le Juif n'est pas curieux, mais il a compris que sa survie résidait dans le savoir.

Écrit par : Mur du Sion | 02/02/2012

Bonjour Anne,

Décidément, on poursuit la série des collectors craignos !

Ce suprémaciste-raciste juif n'est pas mal, dans le genre délirant....

Comment ose t-il affirmer qu'il existerait des races supérieures ? Car c'est bien le sens très appuyé de sa diatribe échevelée.... Ne sait-il pas que de tels propos sont sévèrement punis par les lois de la République ? A moins qu'il ne soit plus égal que d'autres ( ceux du genre goy,par exemple,) et qu'il ne bénéficie d'un traitement exonératoire, dû à sa condition d'Elu supérieur, qui le différencie les animaux que nous sommes...

Pour en revenir à sa liste, Einstein est un imposteur qui a pillé les travaux du mathématicien Henri Poincaré.

Personnellement, je considère qu'il y a trois inventions qui ont véritablement changé et révolutionné la face de l'Humanité :

- l'invention de l'écriture : GUTENBERG.

- celle des fusées stratosphériques : Hemann OBERTH (puis Wernher von BRAUN)

- la découverte de la fission de l'Atome : Otto HAHN.

Aucun n'appartenait au peuple soit disant Elu.

Ce qui n'enlève pas les qualités intellectuelles certaines dudit peuple, mais les Japonais, les Chinois ou les Germains font aussi bien, voire mieux !

Écrit par : elsassland | 02/02/2012

Si les Juifs étaient des imbéciles, on hésiterait à trop les critiquer. Mais là ça va, on ne craint pas de leur filer des complexes.

De toute façon :
Sans la liberté de blâmer,
il n'est pas d'éloge flatteur.

Écrit par : Nominoé | 02/02/2012

À propos d'Einstein et de Poincaré :

http://www.polemia.com/article.php?id=1017

Où l'on voit qu'un Juif (forcément génial) est AUSSI capable de pomper sur un goy (forcément inférieur), affirmant ainsi sa supériorité en matière de plagiat ÉGALEMENT... Trop forts, décidément !

Écrit par : Martial | 02/02/2012

Chère Anne,
L'ennui avec les listes exhaustives, c'est quà chacune, il en existe une autre : la liste complémentaire!
Ainsi, dans cette liste complémentaire (les contributeurs NON-juifs de l'Humanité) on trouve des esprits simplets comme Galilée, Newton, Mozart, Bach, Shakespeare ou Molière.
Mais disons-le bien fort à votre correspondante : sa liste des contributeurs juifs est incomplète. Elle a ainsi oublié des esprits généreux comme Léon Trotsky, le charitable ou Kaganovitch et ses 9 millions de morts ukrainiens. Elle a oublié Stavisky et Madoff. Elle a oublié les généreux armateurs juifs qui ont financé et organisé la traite négrière. Ou encore le phare de l'Univers moral Strauss-avec-Khan et sa dame à principes. And on, and on ...
Pour finir, ce n'est pas l'émergence de l'ère industrielle qui a donné aux juifs leur visibilité mais son pendant glauque : le Capitalisme.
Un souvenir m'échappe : comment s'appelait ce type diabolique comme on dit en boucle à la télé qui a osé dire qu'il y avait une race supérieure ? Un juif, non ? Allemand, certes. Mais pas rouquin !

Écrit par : abenaton | 03/02/2012

J'oubliais, Anne....

Il faudra réparer cette tragique omission.

A quand un Prix Nobel pour les inventeurs d'agrafeuses (non Goys) ????

Écrit par : elsassland | 03/02/2012

Soyons honnêtes !!
Ils sont plus forts dans l'auto-promotion, l'indifférence totale à l'égard ce qui n'est pas eux et le piston communautaire.
Intelligents ? pour ma part, ceux que j'ai connus , par force, ne brillaient pas par leur vivacité et finesse d'esprit , mais connaissaient des ascensions professionnelles surprenantes.

Écrit par : anonyme | 04/02/2012

La supériorité intellectuelle juive est vérifiable par tous. Ils sont hyper-présent dans les médias et notamment en France à la télévision. On peut mesurer le haut niveau de leur propre culture qu' ils dispensent "généreusement" aux goys... et la générosité n' est pourtant pas un de leur point fort.

Écrit par : bertrand | 04/02/2012

Ils se tirent une belle balle dans le pied en attribuant aux Juifs des inventions qui n'auraient jamais vu le jour sans le contexte de la civilisation Européenne Chrétienne.

À ce stade, selon ces mêmes critères d'"élection", les japonais ont inventé alors bien plus que les Juifs...Tenno Heika-Banzai!

A noter d'ailleurs qu'en 2000 ans de ladite civilisation (celle qui apporta au monde 90 pour cent des bienfaits dont elle jouit actuellement, pour ne pas dire 95 pour cent...), les Juifs n'ont guère brillé dans l'ensemble des domaines scientifiques, artistiques, littéraires...Hormis quelques disciplines spéculatives comme la philo. Ce qui est logique, l'interdiction de représenter le vivant ne prédisposant pas à la créativité artistique ni à la recherche scientifique.

A part Maimonide (et encore), peu d'esprits Juifs furent reconnus comme ayant eu un apport universel à la culture et à la dignité humaine.

Écrit par : Tchetnik | 04/02/2012

Hannoukah commémore la victoire des Maccabées sur les Syriens hellénisés dans les livres du même nom, livres non reconnus par les talmudistes au concile de Jamnia en 90 après Jésus-Christ, ceci dit en passant.

Avec le miracle du chandelier resté allumé huit jours alors qu'il n'avait d'huile que pour un. (d'où la tradition de l'allumage de la Hannoukiah).

Rien à voir avec un quelconque hommage "universaliste" donc.

Rayon autopromo, ils sont forts.

Écrit par : Tchetnik | 04/02/2012

À propos du dernier message de Tchetnik sur les Maccabées : Pour ceux qui l'ignoreraient encore et que ceci intéresserait, Mel Gibson - qui s'était déjà fait beaucoup d'ennemis dans la "Communauté" avec son film "La Passion du Christ" - est sur le point d'en remettre une couche, puisqu'il s'apprête à tourner un film sur la victoire en question. On peut déjà entendre - paraît-il - les glapissement de haine PRÉVENTIVE des harpies de l'Anti-Defamation League et autres officines communautaires, qui ne pourront qu'aller crescendo, vu le pedigree de ces bestiaux ! Tous comptes faits, c'est un bruit qui me chatouille agréablement les oreilles ! :o)))))

Écrit par : Martial | 05/02/2012

Curieux.

Jusqu'en 1900 (année de création des Prix Nobels), les Juifs n'avaient strictement rien apporté au monde, rien si ce n'est une religion absurde de chameliers ignares, et étaient uniquement connus pour avoir avec le monothéisme introduit le fanatisme dans le monde.

À partir de 1900 tout change, avec les Nobels, les juifs sortent des "génies" à la chaîne.

"Alors que qu’Ernst Chain isolait la pénicilline"

Je croyais que c'était Fleming, mais tant qu'à s'attribuer tout ce qui passe... :)

Hasard?

Sachant que la holding des Wallenberg chapeaute toute l'économie suédoise, et sachant qui détient un poids décisif dans le financement de la holding.

Pour le reste, comme on sait Einstein a essentiellement profité de son poste à l'Office des Brevets pour s'attribuer indûment les découvertes de Poincaré sur la relativité. Sa formule E=MC2 n'étant d'ailleurs qu'une extrapolation de l'équation de Lorenz.
Pour ce qui est du plan Manhattan, la fission de l'atome a été découverte par Otto Hahn et la pile atomique par Fermi (dont la femme était juive , certes) et Compton.

Je passe (pour ne pas trom m'allonger) sur tout le reste, qui est passablement risible et fait penser aux listes d'"inventeurs" blaques.

On sait que les Juifs sont spécialisés aux postes clés aux divers office des brevets (on a cité l'exemple d'Einstein), ce qui leur permet de breveter à tour de bras n'importe quoi. Personne ne se demande comment il se fait que le Japon par exemple, qui brevète presque dix fois moins, touche plus du triple de royalties?

Écrit par : Fred | 06/02/2012

Pour mémoire, Barthélémy Timonnier, par exemple, s'est vu filouter le brevet de la machine à coudre par Singer.

Autre exemple, le brevet de Levi Strauss pour le rivetage de pièces de toiles était "emprunté" aux costumes mexicains ("charros")

Pour ce qui est des agrafeuses de bureau, là je me marre. J'invite notre comique à se pencher un peu sur l'INNOMBRABLE quantité de brevets d'agrafeuses de bureau, pour déterminer que cette "invention" appartient à un tel ou à un tel.

Idem pour l'eau potable (lol), inutile de se pencher sur le nombre de brevets d'appareils de filtrage ou de désalinisation...

Idem pour l'aspirine, issue des travaux de Löwig Kolbe et Hoffman...

"En 1975, Lee Felsenstein imagine le premier ordinateur portable. En 1987, les juifs Joël Engel et Richard Frenkiel inventent les téléphones cellulaires. En 1990, un autre juif, Philippe Kahn, leur ajoute la caméra. Paul Baran est le pionnier de l’Internet. Ce sont deux Juifs, Sergey Brin et Larry Page, qui sont les fondateurs du célèbre moteur de recherche Google. Il y a des centaines voire des milliers d’objets que l’on utilise au quotidien aux quatre coins du monde et qui sont le fruit de l’imagination et du travail de Juifs ingénieux.


Ainsi, l’on doit l’agrafeuse de bureau au Juif Morris Abrams, la télécommande à Robert Adler, le stylo à bille à Laslo Biro. Le chariot du supermarché est une invention du Juif Sylvan Goldman. Quand Aron Herman, Juif polonais a inventé le compteur électrique en 1884."

En réalité, AUCUNE de ces "inventions" n'en est réellement une. Elles ne sont que des applications techniques généralement mises au point par les divers ministères de la défense de différents pays et dont le Secretariat d'Etat à la Défense américain (le plus souvent) attribue généreusement le brevet à tel ou tel juif travaillant à la section recherche de la Défense (généralement à l'un des offices de brevetage du Département)

Mais toutes ces divagations ne nous disent pas pourquoi, si les juifs sont si géniaux, ils ont végété dans la crasse, l'ignorance et la misère jusqu'au 19ème siècle (...) ?

Pourquoi la colonisation agricole d'Israël a été un fiasco jusqu'après 1945, date à laquelle l'aide américaine commença à affluer massivement?

Pourquoi l'économie israélienne a été dans son ensemble un fiasco jusqu'aux années '80, et ce malgré une aide massive des USA et d'autres pays, ainsi que des réparations allemandes? Au début des années '80, l'inflation était galopante, de l'ordre de 450%, et le shekel, tellement dévalué (on le reconnaissait aisément à sa légèreté et à sa couverture de laiton) qu'on envisageait très sérieusement de le remplacer par le dollar).

L'économie israélienne n'a décollé que dans les années '80, avec la libéralisation des marchés financiers, c'est-à -dire avec toutes les facilités données à l'arnaque, à l'escroquerie, aux ententes illicites, aux délits d'initiés etc.

Écrit par : Fred | 06/02/2012

Pour mémoire, l'Université de Berlin trustait les Nobels avant la guerre. Après la guerre, c'est quasiment le puits sec. Cela voudrait dire que les Allemands sont devenus cons? Allons donc...

Écrit par : Fred | 07/02/2012

Citation: "En 1990, un autre juif, Philippe Kahn, leur ajoute la caméra."

Non! La camera (mot latin pour chambre) a été inventée par des propagandistes juifs des années quarante, mais est attribuée aux "nazis"!

Vous voyez? Ils sont parfois généreux avec leurs idées.

Écrit par : Pietro | 15/02/2012

Les commentaires sont fermés.