Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2012

HEUREUX SURTOUT LES SIMPLES D’ESPRIT

C’est ce qui me vient irrésistiblement à l’esprit à la lecture du commentaire ci-après qu’un correspondant m’a adressé sur ma messagerie. Je n’essaierai même pas de répondre, à quoi bon ? Laissons à chacun ses illusions, ses chimères et ses certitudes si bien bétonnées. Sans lesdites certitudes, qui dispensent de toute réflexion personnelle, tout le bonhomme s’écroulerait...

 

Comme je suis bonne quand même, malgré les apparences, et que je connais mes oiseaux – en général courageux mais pas téméraires – je me suis bornée à ses initiales en fin de diatribe. Et pas au nom entier.

 

Et moi non plus je ne le salue pas, il est décidément trop bête.

 

 

“Heureux ceux qui ont faim et soif de justice...”Mathieu 5

Chère madame...Mais du moins pourquoi devrais-je mentir en m’efforçant – par pure politesse – de vous honorer de “chère” Madame.

En effet, au grés de quelques recherches,  j’ai pu découvrir votre site. Et là, comment décrire  ma tristesse devant tant de vilénies, de haine meurtrière parce que raciste et xénophobe, de condamnations (reflet certain,  hélas,  de votre cœur).


Votre thèse défendue, que je me propose d’étudier, vos prises de positions, toutes politiques soient-elles, me plongent dans un profond désarroi et une indescriptible crainte.


Non madame, le danger ne vient pas de “l’étranger” qu’il vous plait de stigmatiser, mais plus sûrement de votre esprit, de vos conceptions qui annihilent et excluent de vos dires  tout sentiment de générosité, d’amour, de fraternité.


Certes, nous aurions pu sans doute nous comprendre quand, sur un champ purement psychanalytique, Freud évoque cette “inquiétante étrangeté”...Mais vous même avez-vous pu entendre parler d’altérité...L’empathie résonne -t-elle à votre cœur?


L’Histoire s’est fondée - et se fondera toujours – ne vous en déplaise, sur l’acculturation, dont  l’accueil de nos différences est le fruit le plus beau, car porteur de promesses.


Quid de notre mémoire altérée et d’une fierté nationale qui repose sur ces milliers d’africains des tranchées de 14-18, sacrifiés comme chair à canon? Quid de leur descendance dont vous  flétrissez jusqu' au  nom et l’ existence?
Non, madame, vos thèses ne sont pas recevables. Et votre relecture négationniste  et révisionniste de l’histoire fait injure à un petit fils d offi cier  gaulliste , résistant du Vercors, décoré de la légion d’honneur, de ses compagnons dont vous trahissez la mémoire ainsi que de ces six millions de sacrifiés sur l’autel de la Shoah.


De là à vous trouver déchue de votre mandat et de vos fonctions, il n’y aurait  qu’un pas que je ne saurais, pourtant, franchir.
Qu’avez-vous vécu madame pour en être là?
Enfin, avec l’esprit des Béatitudes que je vous laisse, vous comprendrez mon affiliation chrétienne. Sachez qu’à ce titre il existe une autre justice, celle -ci plus élevée, plus exigeante, plus cruciale que la vôtre et celle de vos pairs et que nulle religiosité ou conscience propre ne pourrait  s’y dérober ni s’y soustraire.



Alors non , madame,  je ne vous salue pas.



R.C.

P.s. Pour votre propre gouverne sachez que je n’ai aucune accointance politicarde ou ethnique, mais que j’ai appris durant plus de 30 ans , en tant qu’éducateur,  le respect,  la tolérance, la bienveillance auprès des plus démunis.

 

Commentaires

Non, ce n'est pas possible.

Vous avez dû l'inventer....

Ou alors, il faut appeler le Guinness, vous tenez un record.

Autant de stéréotypes et de lieux communs, d'extrapolations, de fantaisies en aussi peu de lignes. Une quintessence. Affirmée, mais bien entendu non prouvée.

Dommage pour ce monsieur que certains défenseurs de cette réalité des faits aient aussi une certaine expérience des choses, autant par leur vie (à l'étranger par exemple) que par leurs études.

Dommage aussi que ce monsieur ne sache pas que certains de ses interlocuteurs sont, rayon "multiculturalisme conjugal", largement bien équipés. Sans doute plus que lui, d'ailleurs.

Il ferait mieux d'apprendre (vraiment) à lire et à reconnaitre que les faits historiques, les évenements et personnages ici exposés sont largement réels, sourcés et prouvés.

Écrit par : Tchetnik | 30/01/2012

Au fait, le gars peut aussi nous parler de Jasenovac ou de Deir-es-Zor. Ou de Musa Dagh, s'il veut fair honneur à la France (et aux fusilliers de la Sainte-Jeanne-d'Arc).

Plein de procès d'intention en plus, car, j'ai beau parcourir ce blog, je ne trouve guère de trace d'éventuels Africains (qui ont existé en 14, mais qui n'ont pas été majoritaires, il s'en faut de beaucoup quand-même).

Écrit par : Tchetnik | 30/01/2012

Vous avez eu raison de publier ce commentaire.
Ce genre de commentaire suscitait auparavant colère et désespoir de ma part, maintenant il me fait rire aux larmes, et je pense que mon cas n'est pas isolé !

Écrit par : anonyme | 30/01/2012

"Enfin, avec l’esprit des Béatitudes que je vous laisse, vous comprendrez mon affiliation chrétienne. "
Ha, ha,ha, je ne peux résister
Un" affilié chrétien", descendant de gaulliste, résistant et DECORE DE LA LEGION D'HONNEUR !

Écrit par : anonyme | 30/01/2012

Le spécimen est magnifique en effet...
Est ce bien charitable ?

Écrit par : Templar | 30/01/2012

http://membres.fdesouche.com/248623-quartiers-sensibles-les-problemes-dimmigration-sont-des-vues-de-lesprit-cnrs

à mon avis, je crois que cette personne voulait vous dire que vous avez un problème des vues de l'esprit, comme le dit le CNRS ci-joint au dessus. C'est exactement le m^me topo mais à leur sauce. Avec des individus pareils dans une logique que je qualifie irrationnelle dans la structure de leur raisonnement, sont des gens qui se sont flingués eux-même ou bien totalement lobotomisés à leur faible esprit.

J'en connaisais un autre mais j'ai pas retrouvé l'article, c'était un bobo expatrié en Chine et qu'il écrivait son journal de son expérience, en comparant à l'occident, il ne comprenait pas pourquoi les chinois était peu ouvert et peu mélangé et peu d'étranger dans leur pays, qu'ils étaient patriote, une identité homogène, ect ... En fait, il n'était plus conscient de son identité, donc un déraciné, un dégénéré ... Si je le retrouve, je vous le posterai, c'est un autre style dans ses références mais plus hallucinant à le lire.

Écrit par : Olivier V | 30/01/2012

Il fait partie de ces grands donneurs de leçon catholiques qui ont tranquillement applaudi à la trahison de nos combattants d'après guerre, puis à la trahison de leur propre religion par Vatican d'Eux, enfin à la trahison de leurs racines mêmes par leur promotion du vivrensemble au nom de principes chrétiens dévoyés. Ce sont les pires de nos ennemis, car ils sont au cœur de notre nation qu'ils envoient au suicide.

Écrit par : Jack Brabham | 30/01/2012

j'ai réussi à le retrouver ce champion

il est sur ce blog http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/non-les-francais-ne-sont-pas-les-54765

OU sur fdesouche en tapant moteur de recherche La pensée bisounoursique du jour


Non, les Français ne sont pas les propriétaires de la France
Protectionnisme ne rime pas avec nationalisme, mais avec ouverture et échange. Plus de nationalisme n’apporterait que moins de protections réelles.
Donc je suis à Pékin – c’est mon 5ème séjour – et tout à coup, une évidence m’apparaît : l’absence de métissage, ou plus précisément l’absence ou la quasi-absence de personnes venant hors de la Chine. Quel contraste avec nos villes occidentales : Paris, Londres, Berlin, New-York ou Los-Angeles sont devenus des villes cosmopolites où toutes les origines se télescopent.
Là à Pékin, rien de tel. Je repense aussi à mes marches à Dakar, Delhi. Là-bas non plus, il n’y a pas le brassage de nos villes.
Je ressens notre métissage non pas comme un risque, mais comme une richesse et une porte ouverte vers de nouvelles intelligences et de nouvelles possibilités issues de ces mélanges. Notre force en Europe ou aux États-Unis vient de ce mélange. Une des grandes faiblesses de la Chine est sa « fermeture » relative qui limite sa créativité et sa capacité à évoluer dans le futur.
Mais, notre métissage ne sera porteur que si nous ne cantonnons pas « ceux qui viennent d’ailleurs » au ramassage de nos ordures, à la plonge ou à l’épluchage des légumes dans nos restaurants ou les travaux de force dans le bâtiment. Il ne sera pas non plus porteur si chaque communauté s’enferme dans des Chinatown, Little Italy ou « Ici 100% Français ».
Finalement, notre société, nos sociétés sont des corps vivants qui grandissent, évoluent et changent d’horizon.
Pour un être humain, le premier horizon n’est que celui du sein de sa mère et de la chaleur du regard de sa famille immédiate. Puis progressivement par étape, il va élargir son cercle initial et, à l’âge adulte, pouvoir s’hybrider avec le dehors.
Il en est de même pour nos sociétés. Elles sont nées dans des cavernes, ont ensuite grandi dans des villes et des nations. Elles doivent aujourd’hui s’émanciper, s’hybrider pour atteindre un nouveau stade d’intelligence collective.
Ce n’est pas parce que nous sommes nés en France que la France nous appartient. En tant que « Français d’origine », nous sommes porteurs d’une culture, d’un point de vue sur le monde et d’une histoire. Notre responsabilité est d’avoir le courage de nous ouvrir pour les hybrider avec celle des autres

Écrit par : Olivier V | 30/01/2012

Il est trop beau, celui-là ! On dirait une parodie ! Il a vraiment tout pour lui : chrétien deugôche (pardon pour cet oxymore très tendance), éducateur sociââl, fils de gaulliste, amoureux des noirs tués dans les tranchées en 14-18... Mais au fait, quid des harkis que son Charlot bien-aimé a laissés se faire couper en rondelles par ses copains du FLN ?... Ah oui, j'oubliais : pour ce probable porteur de valises, c'étaient sans doute des "collabos"... Et lui, que croit-il être, avec sa défense aveuglément systématique de l'"altérité" ?...

Au fait, il a oublié d'invoquer le "partâââge" et le "vivre-ensemble", ces deux notions si chères aux évêques-imams qu'il doit porter aux nues.

L'espèce n'est pas en voie de raréfaction, au contraire : sa multiplication annonce le dépassement définitif de la masse critique de connerie, c'est-à-dire l'explosion de ce qu'il reste de civilisation chrétienne. La vraie, celle des croisés et des moines soldats, pas celle des mémères conciliaires adeptes du "partâââge", du "vivre-ensemble" et autres sinistres couillonnades pour COALLAHBOS et autres idiots utiles.

Écrit par : Martial | 30/01/2012

Ce crétin nombriliste et atrocement egoiste devrait être condamné à vivre dans une cité "sensible", obligé de se terrer pour ne pas être tabassé, obligé de se coucher avec un casque pour espérer dormir, obligé de sauter pour éviter les immondices dans les parties communes de l'immeuble.
Catholique de papier....qui se place sous la protection de Dieu pour adresser un commentaire menaçant.
Il a omis "judéo-chrétien" et "c'est nauséabond "
Enfin il va se rattraper car après avoir vu "les intouchables", il va voir "la vérité si je mens", comme il est le lui est ordonné par les officines qui font de la sortie de ce film un évènement national.

Écrit par : anonyme | 31/01/2012

C'est un parangon dans le genre "indig'niais" idiot utile du mondialisme et du métissage généralisé, il aurait sa place dans un bocal à Sèvres près du mètre-étalon...et pour continuer à plagier Michel Audiard : il y a toutes sortes de c...mais là c''est une synthèse !

Écrit par : Yves | 31/01/2012

Bonsoir Anne,

Effectivement, celui-là, il est collector !!!!!

Comme espèce d'abruti, nous avons affaire là, à une synthèse intégrale !

Il est la vivante illustration de la phrase d'Audiard : "les cons ça ose tout; c'est même à ça qu'on les reconnaît !

Je m'interroge cependant... Oui une question me taraude....
Comment n'est-il pas venu, à cet esprit épais (ou à ce qui lui en reste) de ce citoyen du monde, l'idée de partir aider ses "frères" exotiques de tout poil et de tout ramage, sous des cieux lointains : Haïti ou le Mali par exemple ?

Cet estimable individu "qui n'a aucune accointance politicarde ou ethnique, et qui a appris (Oui ! Il a appris... à prendre des coups de pieds dans le.. ) durant plus de 30 ans (ouie, ouie, ouie !!!) , en tant qu’éducateur, le respect, la tolérance, la bienveillance auprès des plus démunis....Bla, bla, bla.... pourrait alors enfin mettre ses in-con -testables talents en oeuvre, très loin des miasmes nauséabonds des supposés racisteux et antisémitheux...qui lui rappellent les heures les plus sombres......Zzzzzzzzzzzz

Écrit par : elsassland | 31/01/2012

Les commentaires sont fermés.