Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2011

SUITE DE L’OFERGATE (MAIS SÛREMENT PAS FIN)

Nous parlions récemment de l’affaire Ofer, mettant en cause les deux frères et le père, et leurs rapports avec l’Iran. Première victime : le père Sammy Ofer vient de mourir très brusquement.

 

ofer2.jpg

Lu sur le site d’Israël Valley :

 

"OFERGATE, ESPIONNAGE ET CORRUPTION : LES INGREDIENTS DU SCANDALE. LA MORT DANS LA TOUR AKIROV DE SAMMY OFER, L'HOMME LE PLUS RICHE D'ISRAËL".

 

"Ce matin la presse israélienne explique que Sammy Ofer est mort dans son appartment de la luxueuse Tour Akirov en raison “d’une grave maladie”. Cette explication ne tient pas la route. Tout le monde sait que sa mort est bien liée au scandale Iran-Israël. Israël va donc vivre dans les prochains jours son “affaire DSK” d’un ordre tout à fait différent.

 

Cette mort brutale va entraîner des conséquences directes sur le management des biens du multimilliardaire. Impossible dans le contexte israélien de ne pas retrouver à un moment où un autre la marque de ce groupe tentaculaire.

 

Un problème essentiel lié à la mort du magnat : la relation fusionnelle entre les très riches et très puissants et le monde politique israélien. Sammy Ofer avait une sorte d’impunité en Israël. Le nombre de politiciens qui dépendent de lui et de sa famille sont nombreux. Ofer a été finalement mis au banc des accusés par la justice américaine qui a compris qu’elle devait faire le “sale boulot” pour le compte d’Israël."

 

JACQUES BENDELAC D’ISRAELVALLEY

"La fortune de la famille Ofer est estimée à 10 milliards de dollars, soit la première d’Israël, loin devant les familles Wertheimer et Harisson. Selon le Forbes, la famille Ofer est classée au 79e rang mondial pour sa fortune. Le groupe Ofer possède de nombreuses entreprises ainsi que de multiples participations dans les différents secteurs de l’économie israélienne, comme l’industrie, la banque, etc.

 

La famille Ofer (le père Sammy et les fils Eyal et Idan) est à la tête d’Israel Corp., le plus grand consortium israélien qui étend ses ramifications comme la banque (Mizrahi), la chimie (Israel Chemicals), l’énergie (Raffineries de Pétrole), les transports maritimes (Zim), les ressources naturelles (les Entreprises de la Mer morte), le high tech (Tower Semiconductor).

 

Le groupe Ofer est aussi présent dans l’immobilier, le tourisme, le commerce de détail, etc. Sammy Ofer, qui vient de décéder, faisait aussi partie des plus grands donateurs israéliens; sa générosité a bénéficié notamment aux hôpitaux Rambam (Haifa) et Ihilov (Tel Aviv).

 

L’influence qu’exerce la famille Ofer sur l’économie israélienne et les soupçons qui viennent de lui être adressés (commerce illégale avec l’Iran) inquiètent la Banque d’Israël. Dans un communiqué exceptionnel publié en fin de semaine, le Contrôleur des banques indique suivre de près l’évolution de l’activité du groupe Ofer, tout en exerçant son contrôle sur les actionnaires des banques israéliennes. Ce que la banque centrale a omis de préciser, c’est que la famille Ofer détient 19,75% du capital de la Banque Mizrahi, la quatrième banque du pays, et que tout ce qui concerne la famille, concerne aussi le secteur bancaire israélien."

 

Source : http://www.israelvalley.com/news/2011/06/03/31980/israelvalley-ofergate-espionnage-et-corruption-les-ingredients-du-scandale-la-mort-dans-la-tour-akirov-de-sammy-offer-l-h

Commentaires

Un autre "parrain" qui disparait brutalement : Serge Partouche, PDG du Casino "Lyon Vert", ce samedi 4 juin, à l'âge de 61 ans.

Écrit par : Sonny | 06/06/2011

Les commentaires sont fermés.