Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2011

LE COUPLE FOUREST /VENNER CONTRE MARINE LE PEN

nouvelobs.jpg

Je lis à l’instant une interview parue dans L’Express (rien à voir avec la photo ci-dessus) présentant avec beaucoup de bienveillance, naturellement, le livre que viennent de sortir Caroline Fourest et sa compagne Fiammetta Venner. Il s’intitule sobrement Marine Le Pen.

 

Ceux qui lisent ce blog savent que Marine Le Pen n’est vraiment pas ma tasse de thé, mais, vous l’auriez deviné, pas du tout pour les mêmes raisons que les dames mentionnées ci-dessus.

 

Vous lirez l’article de L’Express, mais ici je relèverai simplement sous la plume du mortel duo que le reproche principal adressé à la fille de JMLP est celui-ci : elle ne serait pas du tout moderne ! Quand je considère ce que Fourest/Venner entendent par « moderne », j’aurais tendance à la féliciter de ne pas l’être. Elles finiraient même par me la rendre sympathique, c’est tout dire !

Car suivant leurs critères, en matière de modernité, moi j’en suis carrément restée au précambrien. Mais je vous rassure : ça m’en touche une sans faire bouger l’autre, comme disait finement Jacquot au temps de sa splendeur. J’assume totalement.

 

Voilà en gros pourquoi Marine Le Pen n’est pas moderne :

 

« …Elle a déclaré vouloir dérembourser l'interruption volontaire de grossesse et mener une politique pour "réinsuffler chez les femmes le caractère sacré de la vie". En clair: elle propose de développer une politique nataliste. Quitte à saborder le travail de prévention du Planning familial... »

Horreur et putréfaction ! Vous vous rendez compte : « réinsuffler chez les femmes le caractère sacré de la vie » C’est d’une obscénité rare!!!

 

« Elle veut enlever le voile, mais ne touche pas aux croix, qu'elle considère comme partie prenante de l'identité nationale. La laïcité de Marine Le Pen est, quoi qu'elle en dise, une laïcité avec une tête chercheuse: elle ne vise que l'islam. »

 

« Bien qu'elle ne soit pas spécialement pratiquante, elle a tout de même fait baptiser ses enfants à Saint-Nicolas-du-Chardonnet, à Paris, qui est une église occupée par les intégristes »

 

« Elle s'oppose à ce que les associations féministes ou antiracistes interviennent dans les écoles, considérant qu'elles sont des agences de propagande antinationales. »

Alors que ce n’est pas du tout le cas, nous le savons pertinemment bien. Quelle idée incroyable !

 

«  (…) La conception monoculturaliste, incarnée par le FN et toutes les droites populistes anti-islam, qui perçoit le métissage culturel comme un danger pour l'identité nationale. »

 

 

Je n’ai pas lu le bouquin, j’ignorais même son existence jusqu’à ce matin, mais moi, j’aimerais bien savoir si ces dames ont également abordé des sujets autrement plus intéressants, mais plus délicats, du genre : quelle est la position de Marine Le Pen par rapport à l’influence énorme de certaines communautés en France, leur implication quotidienne dans la vie du pays et les pressions qui vont avec, notamment en matière de justice et d’éducation dite nationale. Ses vues sur les lois liberticides, etc, etc.

 

Mais laissons pour le moment la présidente du FN nouveau et intéressons-nous aux dames qui ont écrit l’ouvrage : je pense que si je précise qu’elles sont des obsessionnelles de « l’extrême-droite », elles considéreront cela comme un compliment. Donc, faisons-leur ce compliment : ce sont carrément des obsessionnelles de la bébête immonde qui monte, qui monte.

Car elles, vous l’aurez deviné, sont dans l’Axe du Bien (et du Moderne) : lesbiennes militantes et à gauche toute, en sus. Le Bien Complet et Intégral, quoi. Rien à voir avec le Mal incarné, le populisme et tous les fantasmes répugnants qui vont avec.

Entraînées par leur croisade, elles ne craignent même pas de délationner un peu de temps en temps, mais comme c’est pour le bon motif, hein, on ne va chicaner. Ainsi, en 1998, elles ont pondu un bouquin recensant les entreprises qui finançaient le Front national, Le Guide des sponsors du FN. Carrément. Et apparemment, tout le monde a trouvé ça normal. C’est vrai que nous sommes dans une démocratie pas ordinaire.

D’ailleurs, la preuve que ce qu’elles écrivent est Bien et Important, c’est qu’elles reçoivent des prix. Naturellement. C’est normal. Ainsi, en 2005, elles ont reçu le Prix national de la laïcité, remis par le Comité Laïcité République, les récompensant « pour leurs actions contre tous les fondamentalismes religieux et leurs avatars liberticides, ainsi que pour leur engagement face à l’extrême-droite ». Et en 2006, La Tentation obscurantiste a obtenu le Prix du livre politique 2006 de l'Assemblée nationale.

 

Ah, on a quand même des intellectuel(le)s de haut niveau en France, on a un peu trop tendance à l’oublier.

Commentaires

J'ai une horreur viscérale des lesbiennes (à d'autres, la prétendue collusion lgbt) et de cette Fourest en particulier. Une catastrophe pour la France, ni plus ni moins ! Et qu'en effet, de grace, qu'elles ne fassent pas de gosses, même à la pipette. Quant à Marine, vous savez là , très chère Anne, que sur ce sujet, nous sommes en désaccord. La position de MLP vis-à-vis du Crif est très claire et saine.

Écrit par : LG | 03/06/2011

Au sujet des ces deux pauvres créatures, la vidéo suivante est riche d’enseignements. Qu’on en juge :

http://www.dailymotion.com/video/x8izco_fantasme-laicard-republicain_webcam

Elle nous apprend, en effet, que dans les écoles « hors contrat » – c’est-à-dire les écoles catholiques intégristes –-, il se passe aujourd’hui encore, en ce début de vingt et unième siècle, des choses à faire dresser les cheveux sur la tête. Qu’on en juge : il y est conseillé à l’encadrement de battre plusieurs fois par jour les élèves à coups de bâton, et il y est interdit aux enfants d’avoir des contacts visuels avec leurs parties intimes, d’où la nécessité pour les internes de se laver tout habillés. Quant aux relations entre les femmes et les hommes, elles y sont enseignées d’une manière hallucinante, qui n’est pas précisée, mais dont chacun pourra imaginer le caractère infiniment rétrograde.

Pourtant, disons-le tout net : cette salutaire dénonciation d’aussi abominables traitements, qui relèvent à la fois du sado-masochisme non consenti, d’une pudibonderie moyenâgeuse et d’une conception néandertalienne des relations entre les sexes, reste malheureusement très en-deçà de la sinistre réalité, car selon des personnes apparemment mieux informées que son auteur, il y a bien pire encore, et force est de déplorer qu’une aussi éminente experte l’ait ignoré ou ait préféré le passer sous silence.

Ainsi, l’hiver (selon des sources sûres), les enfants récalcitrants (par exemple, ceux qui ont regardé subrepticement leurs parties intimes) sont contraints à ramper en slip dans la neige une heure durant, après quoi on les plonge dans un bain d’eau bouillante additionnée de soude caustique. L’été, pendant des heures entières, on les attache en plein soleil et dans la même tenue, couchés par terre et liés à quatre piquets, après quoi on les enferme toute une nuit dans la chambre froide de l’établissement. Parfois aussi – histoire de se montrer « clément » – on les oblige à manger des araignées et des cafards vivants ou à se tenir à genoux pendant toute l’heure de cours sur une règle en fer à section carrée, à moins qu’on ne les suspende par les pouces à un portique. Mais le comble de l’horreur est atteint lorsqu’on enfonce des bambous enflammés sous les ongles des plus rétifs. Et encore ne sont-ce là que quelques exemples des supplices et humiliations sans nombre que de répugnants tortionnaires infligent à leurs jeunes victimes avec l’approbation enthousiaste de parents fanatisés par les curés intégristes.

On aura compris (je l’espère) que les « faits » monstrueux évoqués au paragraphe précédent sont fantaisistes, mais compte tenu de l’argument d’autorité, allez donc savoir si des esprits non avertis n’ajouteraient pas foi à de telles élucubrations proférées par des « experts ». Quant au premier paragraphe, on a pu constater de visu et auditu qu’il exposait une dénonciation bien réelle, laquelle est fort capable d’emporter l’adhésion du plus grand nombre, quand bien même on pourrait aussi croire à un canular tant le bouchon est envoyé à une aussi ridicule distance.

Examinons à présent l’intéressante personnalité de l’« experte » qui tient de tels propos et remettons-nous-en, pour cela, à Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fiammetta_Venner

Joli pedigree pas vrai ? Et tellement tendance, avec ça ! Cette passionaria n’est-elle pas la « compagne » de Caroline Fourest (bien sûr) et une collaboratrice de Charlie Hebdo (évidemment) ? Autrement dit, plus à gauche de l’extrême gauche de l’ultra-gauche, il n’y a pas. Plus antifrançaise, anticléricale, antichrétienne et anticatholique écumante, il n’y a pas. Plus LGBT (*), il n’y a pas. Plus chienne de garde enragée, il n’y a pas. Ses seules relations avec le torchon en question (dont le rédacteur en chef est désormais à la tête de Rance Inter !…) suffiraient à la cataloguer. Charlie Hebdo est en effet le spécialiste incontesté du ricanement le plus révolutionnaire, de l’insulte la plus gratuite, de l’injure la plus grossière, du blasphème le plus immonde, bref de la haine la plus manifestement satanique. Et c’est là, bien entendu, son titre de gloire ! Qu’une telle « sociologue » dispense ses lumières à un tel « journal » en dit long, par conséquent, sur la sûreté de ses sources, son irréprochable objectivité journalistique et sa parfaite connaissance de la religion catholique ainsi que de ce qu’est une école authentiquement catholique. Songez, par exemple, que la donzelle présente Benoît XVI comme un dangereux fondamentaliste catholique… Défense de se rouler par terre en faisant pipi partout : ça ruinerait la moquette.

L’islamophobie dont ces Untermenschen font profession n’a rien à voir avec la profonde méfiance de l’islam qui devrait caractériser tout occidental, et singulièrement tout chrétien. Elle ne tient, en effet, qu’à la peur panique (et justifiée) de voir triompher bientôt une « religion » qui aurait pour premier réflexe d’en finir (dans l’excès grotesque et imbécile, certes !) avec toute « liberté sexuelle », auquel cas les bacchanales de la « fierté LGBT » auraient du plomb dans l’aile, entre autres manifestations de la toute-puissance actuelle du lobby en question. « Ah, si seulement l’islam n’était pas aussi rétrograde sur le plan sexuel, quel tapis rouge ne déroulerions-nous pas sous ses pieds conquérants, sachant combien il ne manquera pas, un jour, de persécuter ces fumiers de cathos, acharnés à brider les légitimes élans de nos culs plébéiens ! »… Oui, mais voilà, il ne faut taper sur Charybde que si l’on tape également sur Scylla. Alors, bien sûr, on fait mine de brocarder équitablement Mahomet et Jésus, mais comme le chien retourne toujours à son vomi, on en revient au final à la haine absolue du catholicisme, seule véritable cible du laïcisme et de l’athéisme néo-jacobins, puisqu’il est la seule Religion vraie. On a favorisé l’immigration à outrance, honni et persécuté le Front National, et l’on se retrouve maintenant avec des barbus et des mosquées un peu partout ! Mince alors, que faire ?… Tiens, on va se payer la fiole de Mahomet en publiant les dessins humoristiques danois ! Oui, mais c’est ballot : voilà-t-y pas que nos amis musulmans nous font maintenant la gueule !… Quel dilemme !… Eureka !!! Recommençons à cogner comme des sourds sur cet increvable punching ball que sont le christianisme, ses œuvres et ses pompes ! Là, au moins, les barbus seront de notre côté, et ça pourra servir un jour, ne serait-ce que quand il s’agira de se liguer avec eux pour liquider physiquement les derniers cathos. Après ça, on verra bien…

Il faudrait un miracle de la Grâce divine pour redresser des esprits aussi tordus, pour sauver des âmes aussi malades. Miracle toujours possible, cela va de soi.

(*) lesbiennes-gay-bisexuels-transsexuels (rien que du beau monde!)

.

Écrit par : Martial | 03/06/2011

Je constate que les liens joints à mon premier envoi étaient inutilisables. À tous hasards, les revoici :

http://www.dailymotion.com/video/x8izco_fantasme-laicard-republicain_webcam

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fiammetta_Venner

Écrit par : Martial | 03/06/2011

"Ah, on a quand même des intellectuel(le)s de haut niveau en France, on a un peu trop tendance à l’oublier.
"
On s'en félicite tous les jours c'est bien vrai ça. Des gens qui ont tout compris et pas sectaires en plus.

Écrit par : Paul-Emic | 03/06/2011

On frémit à l'idée atroce que les propres mamans de ces deux là, à quelques années près, auraient pu leur faire subir l'IVG chirurgical par curetage ou par aspiration ! Quelle perte irréparable pour la bonne Conscience universelle !

Concrètement, ces deux-là, sont dans leur rôle d'idiotes utiles du Système qui utilise chacun selon son idéal ou sa compétence. Bien que "l'Europe blanche" se dirige lentement vers un suicide collectif, terrible vérité que les médias-Pravda n'arrivent plus à occulter, les "humanistes" de cette acabit poursuivent implacablement une politique mortifère jusqu'au délire. "Tout fout le camp" !, comme le chantait le franco-kabyle Mouloudji !

Écrit par : Jean AYMAR | 04/06/2011

Chère madame
Mon plaisir de vous lire régulièrement vient très malheureusement de se voir gâché par votre censure qui frappe mon commentaire relatif à ces deux égéries. Ala poubelle !

Je suis d'autant plus agacé que je ne saurai rien des raisons qui vous motivent ! Mais, on dit bien que : "maître charbionner ....", n'est-ce pas?

Il est regrettable que cette intelligentsia qui se dit "persécutée" par les cellules de la police de la pensée, en vienne à son tour faire sienne ces mêmes méthodes qu'elles dénonce ! On ne sait plus à quel saint se vouer !

Cordialement vôtre.

Écrit par : Jean AYMAR | 05/06/2011

Ces deux femmes qui, avec Sekulovitch et quelques autres, passent leur temps à dénoncer l'intégrisme religieux, ne voient pas deux évidences:

1°) Leur idéologie laïcarde, universaliste, antiraciste, anticléricale, athéiste, hédoniste, relativiste, messianiste, moderniste, antisexistes, cosmopolitiste, raciste et communautariste a toutes les caractéristique d'une religion, c'est une religion dont le Dieu est l'individu, le principe de réalité: "tout ce qui m'est utile est vrai", et dont l'économie du salut est "la plus grande quantité de plaisir pour la moindre peine".

2°) Elles sont beaucoup beaucoup plus sectaires et intolérantes que les pires intégristes qu'elles dénoncent.

Ces militants de la laïcité sont en réalité tous les militants d'une autre religion qu'ils cherchent à imposer en persécutant les autres religions.

Écrit par : le défenseur de Claude L-S | 05/06/2011

à Jean Aymar:
ma parole, vous tirez plus vite que votre ombre, vous! figurez-vous que je ne passe pas forcément mon temps derrière mon ordi à guetter les commentaires généralement pertinents de mes correspondants. parfois, je pars en week-end, non mais!
voilà, justement je reviens à l'instant de la Forêt Noire, puisque vous voulez tout savoir, et je m'occupe des messages arrivés depuis mon départ, hier.
est-ce une explication suffisante? c'est promis, la prochaine fois, je vous préviendrai.
d'ailleurs, à ce propos, deux choses:

1) je préviens mes honorables correspondants que je m'absente à nouveau de mardi à samedi prochain. je sais, j'abuse, mais il faut bien que jeunesse se passe ...

2) et oui, il m'arrive de censurer. c'est rare mais je le fais en cas de messages confus, longs comme un jour sans pain, et/ou qui contiennent des mots défendus

Écrit par : anne kling | 05/06/2011

Et pan!, sur le bec.

Bigre!, j'ai réussi à vous mettre en pétard ! Mea culpa mais, entre nous, secrètement je me réjouis de vous lire : un vrai feu d'artifice ! Cela nous change tellement des demi-mondaines d'idiotes utiles médiatisées, trop dindes, trop tartes qui servent la soupe à leurs maîtres.

Mais, il faut vous dire Madame, c’eût été un vrai cœur de vous perdre tant mon estime à votre égard n'a d'égal que le vif intérêt que je porte aux fruits de vos recherches et à vos remarquables analyses.

Que "jeunesse se passe" donc, en Forêt noire ou autre lieu, et vos fidèles lecteurs sauront vous attendre.

Très cordialement vôtre.

Écrit par : Jean AYMAR | 05/06/2011

Les commentaires sont fermés.