Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2011

UNE GRANDE AMIE D’ISRAËL DISPARAÎT

222.jpgElizabeth Taylor, qui est décédée hier à l'âge de 79 ans, avait eu sept maris. Deux d’entre eux étaient juifs : Mike Todd, de son véritable nom Avrom Goldbogenet, était le petit-fils d’un rabbin. Elle l’épousa en 1957 et il mourut l’année suivante dans un accident. Et Eddie Fisher qu’elle épousa en 1959. C’est cette même année qu’elle se convertit elle-même au judaïsme et prit le nom hébreu d’Elisheba Rachel.

 

"La souffrance des Juifs pendant la guerre m'a profondément affectée. J'ai été attirée par leur culture. Je suppose que mon identification avec eux provient du fait de l'oppression dont ils ont été victimes", a-t-elle un jour déclaré.

 

Elle était une grande amie d’Ariel Sharon, à qui elle a rendu visite en l’une ou l’autre occasion en Israël.



Commentaires

Dans "Ivanhoé", elle jouait le rôle d'une jeune Juive injustement condamnée par des antisémites médiévaux à être brûlée vive comme sorcière, mais sauvée in extremis par Zor... le chevalier susnommé. Dans ce film, on montrait les financiers juifs contribuant dans une large mesure - avec leur or - à payer la rançon de Richard Coeur de Lion, retenu prisonnier en Autriche (haut lieu nazi, comme chacun sait). Ah, les braves gens désintéressés que voilà !

(Bien que ceci n'ait rien à voir, le duel final de ce film est sans doute le plus violent et le mieux chorégraphié que j'aie jamais vu : pas de longueurs, la cogne tout le temps, pas de musique, rien d'autre que les chocs de ferraille contre ferraille. Et on ne dirait pas que les acteurs font semblant !)

Écrit par : Martial | 24/03/2011

C'est vrai que la castagne était bien jouée.
Bon rappel, le coup des Juifs payant la rançon de Richard.

Ceci dit, on peut voir le film -qui n'est pas mal fait- en faisant abstraction de la propagande victimiste juive fourguée en contrebande par Hollywood.

Écrit par : Fred | 25/03/2011

Durant le règne de Richard I, les juifs n'étaient pas en "odeur de sainteté" si je puis dire... Ils furent d'ailleurs massacrés à plusieurs reprises. Quand Richard fut fait prisonnier, les juifs, harcelés par Guillaume de Longchamp, durent donner 5000 marks sur les 100.000 demandés.

La scène du film où le gentil juif donne, au pas gentil chrétien, les économies de la communauté est donc une pure affabulation.

Les juifs finirent par être virés d'Angleterre en 1290, des Balkans vers 1350, de France en 1394, etc, etc,...

Écrit par : Mur du Sion | 25/03/2011

Les commentaires sont fermés.