Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2011

ENCORE PLEIN DE MALHEURS POUR CE PAUVRE GUILLAUME PEPY !

uu.jpgVous savez, le président de la SNCF. Nous l’avions laissé fin janvier errant seul et misérable parmi les baraquements d’Auschwitz (mais à son retour, son service de presse nous avait affranchis, quand même). Il avait donc fait de gros efforts, sans parler des « lieux de mémoire » payés par le contribuable et autres exercices obligatoires de repentance.

Eh bien, tout ceci n’a pas suffi. Ce qui n’a absolument rien d’étonnant, car lorsqu’on a le malheur de mettre le bout du doigt dans cet engrenage diabolique, tout le reste y passe.

 

Vous vous souvenez que ses malheurs avaient en fait commencé aux States où des élus juifs voulaient voir la SNCF se mettre à plat ventre en s’accusant de tous les maux de la déportation. Pépy s’était excusé, pourtant.

 

Ce qui n’empêche à présent le dépôt dans les deux chambres du Congrès américain d’un projet de loi visant à autoriser des poursuites contre la SNCF, toujours pour le même et éternel motif : elle a convoyé des juifs vers les camps.

"Rien n'effacera jamais les atrocités commises par l'Allemagne nazie et ses collaborateurs", a déclaré la représentante démocrate Carolyn Maloney qui soutient le projet de loi.

Si la loi est adoptée, eh bien, il ne restera plus aux survivants et à leurs héritiers qu’à passer à la caisse. Ce n’est pas bien grave, ce n’est pas Pépy qui paiera, naturellement, mais les Français. Comme d’habitude.

Car le contrat en vue pour la SNCF : 2,6 milliards de dollars pour relier Orlando et Tampa en Floride, sans compter d’autres qui pourraient s’ajouter, mérite sûrement ces quelques sacrifices.

On peut d'ailleurs se demander si c'est tellement la vocation de la société "nationale" d'aller construire des lignes aux USA. Le réseau français devrait suffisamment l'occuper. Ce ne sont pas les améliorations à apporter qui manquent. Puisque les Américains sont si sourcilleux sur la morale, qu'ils construisent donc leurs lignes eux-mêmes.

http://www.juif.org/societe-israel/147454,usa-projet-de-l...

 

Commentaires

Exigeons que le prix de ces "réparations" figure sur le ticket, pour que les Français aient conscience d'être solidaires.

Écrit par : Fred | 21/03/2011

Les commentaires sont fermés.