Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2011

C’EST GRAVE, DOCTEUR ?

Oui, je m’inquiète car Sarkozy a jugé bon de « consulter » M. Lévy. Qui est une autorité en matière de politique étrangère, comme chacun sait. Il a tant de cordes à son arc, cet homme … Un philosophe que le monde entier nous envie.

 

Finalement, il pourrait très bien remplacer à lui tout seul un ministère des affaires étrangères dont on se demande s’il est encore bien utile.

 

 

« Libye : Bernard-Henri Lévy reçu à l'Elysée pour rendre compte

 

L'écrivain et philosophe a été reçu lundi dernier à l'Elysée. Nicolas Sarkozy voulait consulter Bernard-Henri Lévy, après le reportage qu’il a publié dimanche dans Le Journal du Dimanche, sur la révolution libyenne. Le président français doit rencontrer jeudi les représentants du gouvernement provisoire de la "nouvelle Libye". »

 

Source: http://www.guysen.com/news_Libye-Bernard-Henri-Levy-recu-...

Commentaires

Si on en croit les médias (et il faut rester prudent), Sarko se retrouve absolument seul, ce jeudi soir, pour préconiser qu'on fasse quelque chose contre Khadafi... qui est en train d'écrabouiller les rebelles. Après moult gesticulations déclaratoires et militaires, Obama s'écrase. La mère Kel joue les circonspectes. L'Union européenne affirme un peu plus son inexistence. Et voici le nain de l'Élysée qui tente - tout seul, comme un grand - de faire oublier ses couacs retentissants sur la Tunisie et l'Égypte en roulant des mécaniques qu'il ne peut pas faire jouer, notamment parce qu'elles sont gaspillées en Afghanistan !... Ce type est un dangereux impulsif... qui se trouve avoir le doigt sur le bouton de la force de frappe. Pourrons-nous jamais trouver encore pire que lui ? C'est à voir. Il mérite son conseiller, et son conseiller le mérite. Et d'ailleurs - OH, SURPRISE !!! - tous deux appartiennent à la même communauté : quel hasard !!

Écrit par : Martial | 10/03/2011

Mazette,! déjà qu'on l'a échappé belle en 2007 lorsque Sarkoléon et le Kouch-nerfs avaient menacé de bombarder l'Iran ! Paroles ou pétrole?

On sentait aussi que cela le démangeait d'en découdre avec le Gbagbo ! Chocolat show. Avec ou sans cacao ?

Son cornac en "pacification" des foules, le Bauer lui, a un oeil sur Tunis et l'autre sur Manama. C'est naturel chez lui.

Et maintenant, v'la qu'il veut traquer le feneck du désert. N'est pas Rommel qui veut.

"Ensemble tout est possible". Surtout l'impossible, ouais!

"Nous irons ensemble vers le NWO" qu'il dit. Non merci, vraiment !, vas-y tout seul ! Et refais nous le coup du "restore hope" USholywoodien en Somalie, tant que tu y es !

Écrit par : chapi-chapo | 11/03/2011

Les commentaires sont fermés.