Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2011

MARINE LE PEN ADOUBEE PAR LA COMMUNAUTE JUIVE

Ca n’aura pas traîné. Le système avait déjà ouvert une voie royale à la fille de Le Pen qui avait pris soin de donner les gages nécessaires en se démarquant à plusieurs reprises des propos de papa. Et en laissant tomber assez lamentablement Gollnisch lors de ses ennuis à Lyon. Moyennant quoi, les colonnes des journaux et magazines, les radios, télés, etc, s’étaient ouvertes toutes grandes et avaient largement contribué à sa pub, et partant, à sa victoire. Puisque pour gagner, il paraît que c’est la forme qui compte, et plus le fond.

Se rendra-t-elle bientôt à Yad Vashem ?. Je vous rassure, c’est en bonne voie. En très bonne voie, même : elle est invitée dimanche prochain 13 mars à la radio communautaire Radio J. Comme le dit justement Le Monde : « Cette invitation est pour Marine Le Pen une très grosse étape dans la stratégie dite de “dédiabolisation”. Cela signifie en clair que pour Radio J, le FN de Marine Le Pen n’est plus perçu comme antisémite. ».

« Le FN de Marine Le Pen n’est plus perçu comme antisémite ». Cette phrase mérite qu’on s’y arrête et qu’on s’interroge une fois de plus sur le sens de ce mot, « antisémite », actuellement parmi les plus usités de la langue française.

Est « antisémite » celui qui s’interroge sur le sionisme, critique l’arrogance d’Israël, et se demande, - à la manière des juifs qui ne considèrent un événement que sous l’angle « Est-ce que c’est bon pour les juifs ? » - donc, se demande: « Est-ce que c’est bon pour les Français » ? Autrement dit, le soutien inconditionnel à Israël et ses corollaires obligés, notamment la repentance effrénée, coûteuse, et à tout jamais inextinguible face à la shoah, est-ce une bonne chose pour notre pays ?

Il s’agit là de questions éminemment politiques et à ce titre, elles doivent être évoquées durant la campagne. Plus qu’évoquées même, puisqu’elles finissent par occuper une place centrale dans la politique extérieure et intérieure du pays. Les candidats doivent se positionner clairement là-dessus.

De la même façon que le FN n’était pas à l’origine de la « diabolisation », il ne l’est pas davantage de la « dédiabolisation ». Ce n’est en rien une « stratégie » de sa part. Car ces mots d’ordre ne sont tributaires que des intérêts de ceux qui manipulent ce parti comme ils l’ont toujours fait depuis trente ans. Ce n’est pas nouveau.

Avant, l’intérêt de la gauche – et de la « communauté », laquelle était alors massivement à gauche – consistait à diaboliser à mort le FN pour arriver au pouvoir en neutralisant ses voix. Puisqu’il était interdit à la droite – pour les raisons hautement morales que l’on connaît – de s’entendre d’aucune façon avec le FN.

Aujourd’hui, les choses ont changé. Gauche, droite, c’est devenu du pareil au même. Les deux faces du même système de fric et d’oppression. On « dédiabolise » donc parce que le FN nouvelle version peut rendre encore bien des services : baptisé « voix de l’alternance », il va offrir une sacrée bonne soupape de sécurité en permettant aux gogos mécontents de déverser leur hargne en s’imaginant nuire aux intérêts en place. Le FN light est donc autorisé à parader dans les médias pour y déblatérer tout son soûl contre l’islam et les musulmans. Avant, c’était strictement interdit, mais maintenant c’est permis. Et même recommandé.

En fait de « voix de l’alternance », Marine Le Pen est juste La Voix de son Maître. Elle est autorisée à causer tant qu’elle veut et à montrer sa bobine partout à la télé à une seule condition, mais impérative, celle-là : surtout pas de questionnements gênants ni de remise en cause des vaches sacrées du système.

Elle a son périmètre, elle doit y rester. Les musulmans, tant qu’elle veut. Mais c’est tout, hein ! Il ne faut pas déborder, ni chercher du côté des pourquoi et des comment d'une situation qui a été délibérément voulue. C’est à ce prix qu’on lui permettra de grimper dans les sondages. Car si elle grimpe, n'oublions pas que c'est essentiellement par la grâce du système, qui l'invite dans ses médias matin, midi et soir.

Et qui considère qu'il sera toujours temps, une fois que la soupape de sécurité aura rempli son office, de recadrer les choses.

(J'ajoute à l'intention des naïfs qui imaginent déjà la fille de Le Pen à l'Elysée, hypothèse parfaitement surréaliste, qu'elle en serait la première bien embêtée: le FN light l'est dans tous les sens du terme. Il n'est guère plus aujourd'hui qu'une coquille quasi vide, il n'y a plus de cadres de valeur, plus beaucoup d'élus, très peu de relais. Le Pen père a parfaitement cassé l'outil. Après lui, le déluge ... il le disait, d'ailleurs. Le système connaît parfaitement cette situation et sait bien qu'il n'y a pas grand risque. Si un appareil puissant se profilait derrière, là, ce serait différent. Il y regarderait à deux fois avant de jouer à se faire peur.)

 

excellent dessin issu du site

http://www.lorgane.com/index.php

 

marine_dessin.jpg

12:13 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : m

Commentaires

L'antisémitisme vu par Olivier Jay :

http://www.dailymotion.com/video/xhe88g_antisemite-plus-grave-que-raciste-y_news#from=embed

Tout le monde sait que certaines personnes font partie du peuple élu et d'autres pas. Ce qui fait que l'antisémitisme est plus grave que le racisme ! Dixit Olivier Jay ! (Il fallait avoir le culot de le dire).

Bref, même l'animateur breton s'en trouve gêné" :

L'affaire Guerlain c'était des broutilles (un noir) par contre Galiano là c'est un crime contre l'humanité. Et la nièce Dior c'est quoi ?

http://www.lespolemiques.fr/2011/03/04/dior-francoise-dior-membre-dun-parti-neo-nazi-anglais-video/

Cet Olivier Jay ne mérite pas sa place de journaliste !
on croirait entendre Attali ou BHVL...

Écrit par : tarci | 08/03/2011

Si Marine Le Pen fait partie d’une association juive au Parlement Européen, si le sondage qui la met en tête est de Jean Daniel Levy (responsable de Harris Interactive), si elle est invitée dimanche prochain 13 mars à la radio communautaire Radio J, c’est que son parti a un besoin très pressant d’argent.

Il se trouve qu’un huissier s'est présenté la semaine dernière au nouveau siège du Front national, rue des Suisses, à Nanterre. Motif : le parti de Marine Le Pen doit 200 000 euros de cotisations Urssaf. Contacté par Le Point, Me Wallerand de Saint-Just, avocat et trésorier du FN, confirme l'information avec cette précision : "L'huissier doit revenir le 10 avril, nous nous acquitterons alors d'une partie des 200 000 euros réclamés. Le FN tient à régler sa dette sociale." Dans le cas contraire, les biens du parti seront saisis. En fait, c'est la cinquième fois qu'un huissier toque à la porte du FN. Les ennuis financiers ont commencé en 2007, après la désastreuse campagne des législatives.

http://www.lepoint.fr/societe/un-huissier-au-front-national-08-03-2011-1304038_23.php

Écrit par : tarci | 09/03/2011

A Tarci

Votre exemple devrait être donné à Badinter !

Que dit-il ? Que "des millions de français (6 millions de musulmans) sont isolés et stigmatisés, c'est révoltant, insupportable!"

Et il se souvient de l'époque où on lui sortait qu'il était d'origine juive.....

Mais pourquoi donc ne s'aperçoit-il pas que si dans les medias on ne représente pas beaucoup ces 6 millions de musulmans français c'est peut être que justement, une très faible minorité souvent ayant double-passeport (600 000) prend leur place !

http://www.youtube.com/watch?v=DfwJQq2FmIA&feature=player_embedded

Comme la dernière émission de Franz Olivier Giesbert “semaine critique”

http://rutube.ru/tracks/4173594.html?v=8f343bfd1109358f8e2fe5d77474a82c&autoStart=true&bmstart=1000

Le sujet abordé « l’affaire Zemmour » par Franz Olivier Giesbert pouvait mal tourné. Mais Finkelkraut a bien su répondre : « Jusqu’à quel point avons-nous le droit de voir ce que nous voyons… Si le dire nous conduit aux tribunaux c’est très embêtant ». Puis nous avons eu Alain Minc, Élisabeth Lévy, Alain Minkowsky, Rony Brauman, David Abiker ….

Puisque Finkelkraut nous l’accorde, osons poser cette question : Dans cette émission, pourquoi donc n’y avait-il que des gens de la même ethnie ?

L’audiovisuel français ne doit-il pas faire participer tous les français ? Giesbert serait-il raciste ? Il risque comme Zemmour de se retrouver devant un tribunal !

http://www.pluzz.fr/semaine-critique-2011-03-04-23h00.html

Les medias sont les premiers responsables de cet isolement. surtout quand ils ne sanctionnent pas des journalistes tels qu'Olivier Jay ou des députés tels qu' Eric Raoult :

http://www.dailymotion.com/video/xe0rjn_propos-scandaleux-deric-raoult_news

Ce dernier clamant fort qu('il préfère en tant qu'élu s'occuper d'un pays étranger (Israël) plutôt que de la retraite de ses administrés....

Écrit par : tien | 10/03/2011

Les commentaires sont fermés.