Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2011

A PART CA, ILS VEULENT VRAIMENT LA PAIX

J’aurais assez l’impression que l’étau se resserre autour d’Israël, malgré  que le courageux petit Etat en butte à l’hostilité inexplicable du restant de la planète freine des quatre fers à l’idée d’une véritable avancée du processus de paix. Car qui dit paix dit inévitablement concessions. D’un autre côté, l’exaspération semble monter chez les occidentaux devant ce mauvais vouloir manifeste. Et l’on devine que les USA sont nettement moins aux petits soins qu’avant …

Voici juste un résumé succinct des derniers développements qui illustrent cette tendance lourde :

 

 

« Pas de représentant israélien à la réunion du Quartet

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a confirmé qu'il refusait d'envoyer un représentant israélien à la réunion du Quartet* qui doit avoir lieu à Bruxelles. Ce sont les représentants du Quartet qui se rendront donc en Israël la semaine suivante.

(…) M. Netanyahou craignait que son envoyé soit soumis à une pression internationale intense et qu'il soit forcé d'accepter certaines conditions pour la reprise des pourparlers.

Le Premier ministre avait précisé qu'il ne souhaitait envoyer M. Molcho qu'à la condition qu'il ait un entretien particulier avec le négociateur palestinien; proposition qui a été refusée par les Palestiniens.

Les fonctionnaires du Bureau du Premier ministre ont précisé que M. Netanyahou avait été en contact avec l'administration américaine afin d'essayer de trouver le but précis de la réunion de Bruxelles et ses réels objectifs, mais l'administration de M. Obama n'a donné aucune réponse à ses questions.

Alors que Benyamin Netanyahou s'apprêtait à annoncer publiquement qu'il boycotterait complètement ces réunions, les deux parties sont arrivées à un compromis. Ainsi la semaine prochaine les fonctionnaires du Quartet arriveront à Jérusalem et rencontreront M. Molcho.

(…) Dans deux semaines aura lieu une réunion entre les ministres des Affaires étrangères du Quartet à Paris, où des solutions aux obstacles essentiels à la paix seront discutées. Le ministre russe des Affaires étrangères a précisé que le but de la réunion serait de définir les frontières d'un futur Etat palestinien ainsi que les garanties de sécurité qu'Israël exige ».

*USA, Nations Unies, Russie, Union européenne

 

http://www.guysen.com/article_Washington-deploie-ses-forc...

Les commentaires sont fermés.