Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2011

AVIS DE RECHERCHE

L’un ou l’autre de mes distingués lecteurs étant peut-être dans ce cas de figure, je me fais un devoir de transmettre l’appel. C’est que sous le nom des plus ésotériques de cette Fondation se cachent … des sous ! des sous ! toujours des sous !

Encore que depuis 1936 … ce qui nous fait la bagatelle de 75 années de passées, j’ose espérer que les survivants n’ont pas attendu ce pactole pour vivre. Mais suis-je bête! Quand on aime, est-ce qu’on compte ?

 

 

« Fondation CASIP-COJASOR

 

La Fondation Casip-Cojasor vous informe de l'existence d'un programme d'assistance de la « Claims Conference », destiné aux victimes autrichiennes du nazisme. Ce fonds AHSEAP, s'adresse à toute Personne juive, d'origine autrichienne ou ayant vécue en Autriche, et qui a dû fuir les persécutions nazies à partir de juillet 1936.

 

Ce programme fournit des aides financières dans les domaines de la santé et de l'habitat. La Fondation Casip-Cojasor vous rappelle également que son bureau Claims est à votre disposition pour vous apporter toute aide et assistance nécessaires à la constitution de dossiers d'indemnisation Claims Conference « Article 2 » et « Hardship Fund »- destinés aux personnes juives ayont subi des persécutions durant la guerre 39-45 - et vous accompagne pour toute démarche relative à ces dossiers. »

 

Fondation Casip-Cojasor

Service des Survivants de la Shoah

47 Bd de Belleville

75011 Paris

 

Source : http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...

Commentaires

Encore une officine de la Shoa Business.
A ce train là, il va falloir écrire un tome 2 de l'industrie de l'holocauste de Norman G. Finkelstein.
Livre très intéressant sur les organisations et les personnalités juives (notamment le Congrès juif mondial ou Elie Wiesel) qui selon lui instrumentaliseraient la Shoah dans un but politique (soutenir la politique israélienne) ou mercantile (obtenir des réparations financières de la part de l'Allemagne et de la Suisse).

Écrit par : Degarantie | 26/02/2011

Les commentaires sont fermés.