Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2011

FREMISSEMENTS AMERICAINS ?

A suivre, en tout cas. Une chose est sûre: en parler est déjà briser un tabou. Rand Paul, nouveau sénateur du Kentucky, est le fils de Ron Paul, dont le parcours, à la marge du système, est intéressant et réserve peut-être des surprises pour l’avenir, malgré son âge

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Ron_Paul).

« USA - Un sénateur républicain propose d'interrompre l'aide américaine à Israël »

44.jpg« Rand Paul, sénateur républicain issu du mouvement du Tea Party, proche de Sara Palin, vient de proposer l'arrêt de l'aide américaine à Israël.

C'est au cours d'une interview sur CNN que le nouveau sénateur a
lancé : " 71% des Américains sont d'accord avec moi pour dire que quand on est juste au niveau financier, quand on ne peut pas payer ce dont on a besoin dans notre pays, on ne devrait sûrement pas envoyer notre argent de l'autre coté de l'océan ".

Et tout en reconnaissant sa " sympathie " et son " respect " pour Israël " en tant que nation démocratique ", il a déclaré vouloir mettre fin au versement annuel de 3 milliards de dollars des États-Unis à l'État hébreu (l'Égypte reçoit une aide à peu près équivalente).

Le lobby juif de tendance démocrate, J Street s'est dit " alarmé " de ces déclarations, le National Jewish Democratic Council a qualifié la proposition de Paul de " négligente, manquant de vision sur le long terme, et simplement complètement fausse ", tandis que coté républicain, le Republican Jewish Coalition a déclaré :
" Nous partageons l'engagement du sénateur Paul à restreindre la croissance des dépenses fédérales, mais nous rejetons cette proposition erronée de mettre fin à l'aide américaine à notre allié, Israël ". »

http://www.israel-infos.net/USA--Un-senateur-republicain-...

 

 

« USA - Campus universitaire interdit aux étudiants juifs »

« La police du campus de l'Université d'Etat de Rutgers, dans le News Jersey, a bloqué l'entrée de 400 étudiants juifs et de survivants de la Shoah.

Ils venaient porter la contradiction à un meeting antisioniste organisé par "l'alliance internationale juive contre le sionisme, les américains pour les musulmans en Palestine, et l'alliance pour les enfants du Moyen-Orient.

Quand il s'est avéré que les étudiants juifs étaient aussi nombreux au regard de l'assistance du meeting, la police a reçu l'ordre de leur barrer l'entrée, alors que ces réunions les meetings sont traditionnellement largement ouvertes.

Les appels aux autorités universitaires pour faire respecter la démocratie sur le campus sont restés vains. »

http://www.israel-infos.net/USA--Campus-universitaire-int...

Commentaires

Etonnant : la principale récrimination des "anti-anti" de Rutgers concerne... le prix d'entrée à la conférence :

http://www.jta.org/news/article/2011/01/31/2742762/rutgers-jewish-students-turned-away-from-anti-zionist-event

Écrit par : Noot | 01/02/2011

Les commentaires sont fermés.