Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2011

SANS COMMENTAIRE

« Luc Chatel signe une convention cadre avec Éric de Rothschild, président du Mémorial de la Shoah » 

 

« À la veille de la Journée de mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité, Luc Chatel, ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, a signé, mercredi 26 janvier 2011, au Mémorial de la Shoah, une convention-cadre avec Éric de Rothschild, président du Mémorial de la Shoah.

 

Après avoir visité l’exposition temporaire consacrée à Irène Némirovsky et rencontré des lycéens, le ministre a échangé avec trois anciens déportés sur les enjeux de l’enseignement de l’histoire de la Shoah et, en particulier, sur le rôle des témoignages et des voyages à Auschwitz.

 

Le ministre a également rappelé l’engagement constant et inébranlable de l’ensemble de l’éducation nationale pour que l’histoire de la Shoah soit enseignée à chaque élève et à tous les niveaux de la scolarité, comme le prévoient les programmes nationaux. Puis, Luc Chatel a signé avec Éric de Rothschild une convention-cadre qui pérennise et amplifie le partenariat avec le Mémorial de la Shoah. Cette convention porte, en particulier, sur l’accueil des scolaires au Mémorial de la Shoah, les voyages sur les lieux de la Shoah, les formations destinées aux enseignants et la mise à disposition de ressources pédagogiques. 

 

 

Enfin, Luc Chatel et Éric de Rothschild ont annoncé la création d’un portail pédagogique destiné aux enseignants. À compter de la rentrée prochaine, ce site, le premier du genre, leur permettra de disposer de l’ensemble des textes officiels et des ressources pertinentes, ainsi que d’une aide à la préparation des visites de musées, des principaux lieux de l’internement et de la persécution en France et des sites de l’extermination des Juifs en Europe. »

 

 

Source : http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...

Commentaires

Éric de Rothschild ?

Qu'est-ce qu'ils faisaient les Rotshild français pendant l'invasion, puis l'occupation de la France ? En quoi, et comment se sont-ils opposés à la Shoah ? Comment la autorités nazies les ont-elles traités ?

Même question pour les Rotshild autrichiens.

C'est passionnant l'histoire de la Shoah, il y a même un chapitre sur les Rotshild.

Écrit par : le défenseur de Claude L-S | 27/01/2011

On attend impatiemment la condamnation de Marine Le Pen, elle qui est contre les obsédés de la shoah.

Écrit par : eris | 27/01/2011

Comment Chatel concilie-t-il enseignement de la "shoa" et lois de la physique et de la chimie, enseignées également par ailleurs ?

Écrit par : Europelibre | 27/01/2011

• Sous Jospin (ministre de l'éducation), c'était "l'enfant au centre du système éducatif" (sous-entendu: la priorité n'est pas à la connaissance elle-même, mais à l'enfant qui construit son propre savoir, et cetera, et cetera).

• Sous Chatel et Sarkozy, c'est la shoah au coeur de l'univers.

Sarkozy avait renoncé à son projet de jumelage de nos enfants avec des enfants juifs morts pendant la guerre, mais ils ont visiblement de la suite dans les idées.

Si les activistes juifs sont capables de faire la révolution un peu partout dans le monde au nom des exploités, et s'ils sont capables de mettre la shoah au centre du système éducatif, je suspecte qu'ils ont aussi été les principaux responsables de la gauchisation de l'école, au nom des pauvres élèves opprimés par les profs. D'ailleurs, dans les écoles, les ministères de l'éducation, les syndicats d'enseignants, et chez les éditeurs de manuels, le gauchisme a commencé à faire les pires ravages juste après 1968.

La plupart des gens en sont encore à se demander d'où ça vient. Comment se fait-il que subitement, tout le monde soit devenu fou ? La réponse n'est pas sur le site de SOS-Education, mais sur les sites judéo-critiques. Je connais plein de gauchistes, et aucun Juif, mais s'il n'y avait pas les meneurs juifs pour orienter la lutte, organiser les révolutionnaires, et financer le mouvement, je soupçonne que nos baba-cools et nos nihilistes détraqués ne seraient pas allés bien loin.

Écrit par : Nominoé | 27/01/2011

@ Nominoé

Pas besoin de chercher beaucoup: il y a 2 ou 3 nids de cafards comme celui-là :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wieviorka

Sylvie mariée avec Alain Geismar (principal comparse de Cohn-Bendit en 68, devenu inspecteur général de l'Éducation nationale)

Ce sont des nullités scientifiques, mais des monomaniaques opiniâtres qui contrôlent tout.

Écrit par : le défenseur de Claude L-S | 27/01/2011

A quand un mémorial et un pèlerinage par les transports "noublionsjamais" pour les 6 millions de victimes des juifs Trotsky,Kamenev,Zinoviev,Radek,Zagonski,avec la tcheka : Khaikina,Rivkine,Routenberg etc etc ...)?
Crimes de guerres perpétrés par les juifs de 1917 (mars) aux premières purges staliniennes.

Source : 2 siècles ensemble A.soljénitsyne
+ coupures de journaux d'époque.

Écrit par : Degarantie | 29/01/2011

Les commentaires sont fermés.