Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2011

AH LA, LA, DIFFICILE DE CONTENTER TOUT LE MONDE …

C’est vrai, ça. Il y en a qui ne sont jamais contents. En ce moment, la SNCF – et son président - ont quand même des choses infiniment plus importantes à faire qu’à s’occuper bêtement de tarifs ou d’horaires de trains. Tsss… les priorités d’abord, les accessoires ensuite. Et si on n’augmente pas les tarifs, où trouvera-t-on l’argent pour financer les « lieux de mémoire » de la shoah qui ont été promis par le président Pepy, hein, je vous le demande ?

 

1)   « Près de soixante-dix ans après la Shoah, la SNCF s'excuse publiquement

 

pres-de-soixante-dix-ans-apres-la-shoah-910669.jpg«En ces jours de malheur, la SNCF avait tous les visages de la France»

 

En cédant à la ville de Bobigny un terrain de la gare d'où sont partis plus de 20000 Juifs vers la mort en 1943 et 1944, le président de la SNCF Guillaume Pepy a reconnu les responsabilités de l'entreprise, qui fut « un rouage de la machine nazie d'extermination ». « Contrainte, certes, notre entreprise a acheminé ces trains jusqu'à la frontière. Elle l'a fait », a-t-il reconnu en présence de Simone Veil, présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

 

« En ces jours de malheur, notre entreprise avait tous les visages de la France », a encore relevé le patron de la SNCF, rappelant que « les cheminots résistants ont été l'honneur de l'entreprise et de la France ». Une « démarche de mémoire » va d'ailleurs être lancée sur les 2000 cheminots fusillés ou morts en déportation. »

 

 

2)   « Protestation contre la hausse des tarifs TGV

 

p.jpgDes associations d'usagers s'élèvent contre l'augmentation du prix moyen des tarifs TGV, Teoz et Lunea, de 2,85% à partir du 8 février, annoncée par la SNCF.

Dans un communiqué publié mercredi, l'association "SNCF ras-le-bol !" et l'Association des voyageurs-usagers des chemins de fer (Avuc) jugent cette hausse "indécente" compte tenu de la dégradation du service ces derniers mois.

"Cette annonce ne peut que renforcer notre détermination quant au maintien de la grève nationale de présentation du billet sur le réseau TER" des trains régionaux, écrivent-elles.

Cette grève, lancée lundi dernier, touche actuellement l'ensemble de la France, selon les organisateurs.

Dans un communiqué, la SNCF dit avoir reçu "l'accord des pouvoirs publics" pour cette augmentation, qui ne concerne pas le prix des cartes commerciales afin de "maintenir l'accessibilité du TGV au plus grand nombre".

L'entreprise justifie la hausse par des investissements destinés à rénover les matériels.

Après plusieurs mouvements de protestation d'abonnés, la SNCF s'est engagée à geler en 2011 le tarif des forfaits TGV pour les utilisateurs au quotidien. Elle a également réagi en dévoilant un plan de rénovation de douze "lignes malades".

Selon des données internes publiées mercredi par Les Echos, la ponctualité des trains s'est dégradée en 2010, et ce sur tous les types de trains (TGV, TER, Transilien, Corail intercités). 

Certains événements au cours de l'année 2010 ont perturbé le trafic ferroviaire, comme les intempéries en décembre ainsi que les grèves d'avril et d'octobre. Mais en les excluant, les chiffres évoluent toujours à la baisse, selon le quotidien. »

Sources : http://fr.news.yahoo.com/4/20110126/tts-france-sncf-tarif...

 

http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...

Commentaires

" Des associations d'usagers s'élèvent contre l'augmentation du prix moyen des tarifs TGV, Teoz et Lunea, de 2,85% ... "

Ce sont donc des associations anti-sémites, puisqu'elles utilisent ce prétexte pour empêcher sournoisement la construction d'un mémorial de la Shoah.

Merci, Chère Anne de nous faire comprendre les choses.

D'ailleurs, tous les syndicats d'employés qui luttent pour faire augmenter leurs salaires sont antisémites. Car ce qu'ils se gardent bien d'avouer, c'est que cette augmentation ne peut se faire qu'au détriment des profits financiers.

Écrit par : e défenseur de Claude L-S | 26/01/2011

Taratata, les 2000 cheminots morts victimes de leur devoir de patriotes, n'excusent pas la SNCF, s'ils avaient démissionner au lieu de continuer à travailler pour une entreprise qui collaborait avec l'ennemi, les trains de la mort ne seraient jamais partis.

Écrit par : NYH | 26/01/2011

Les dirigeants de la SNCF, Guillaume PEPY en tête, seraient-ils en train (c'est le cas de le dire!) de devenir fous ???

Ben oui....Les usagers se plaignent partout des fermetures de gares, où il y a plein de monde....Et PEPY et consorts sont en train (oui, en train !!!) de rouvrir des gares fermées depuis des dizaines d'années, où aucun train ne s'arrête plus depuis des lustres !!!

C'est peut-être pour justifier le slogan :"Avec la SNCF, c'est possible" !!!

En tout cas, l'usager que je suis, n'y comprend plus rien !!!!

Écrit par : elsassland | 27/01/2011

"..si ils avaient démissionné au lieu de continuer à travailler pour une entreprise qui collaborait avec l'ennemi, les trains de la mort ne seraient jamais partis.
Écrit par : NYH | 26.01.2011 "

Certes, les SS leur donnaient le choix entre continuer à être conducteur du train, ou devenir passager avec toute leur famille. Il n'y avait pas de troisième possibilité.

Leur lâcheté mérite d'être signalée.

D'ailleurs, tous les Juifs qui vivaient en France et qui n'ont pas décidé de s'allonger en travers des rails pour empêcher les trains de circuler ont aussi été complices par leur passivité et leur manque de sens du sacrifice. D'une certaine façon, on peut dire qu'ils ont tous adhéré à l'entreprise d'extermination.

Et puis il y a beaucoup de prisonniers qui sont revenus vivants des camps de la mort parce qu'ils ont accepté de collaborer au fonctionnement des camps, ou de faire ce qu'on leur disait.

Nous autres, nous savons que si nous avions vécu à cette époque, nous n'aurions pas eu peur d'affronter tout seul une division de SS et les services de la gestapo. Nous aurions sacrifié sans hésiter notre vie et celle de notre famille, et accépté les plus horribles souffrances, pour retarder de quelques minutes l'un de ces horribles convois.

Écrit par : le défenseur de Claude L.S | 27/01/2011

Il serait intéressant de faire figurer sur le ticket SNCF du pékin moyen la part de sa cotisation qui sert à payer les indemnités à la Communauté.

Écrit par : Fred | 02/02/2011

Les commentaires sont fermés.