Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2011

DE L’ARGENT PUBLIC JUDICIEUSEMENT EMPLOYE

On a les moyens à Orléans : 1 430 000 € d’argent public ont servi à ce qui suit. Mais c’est pour la meilleure des causes, et dans ce cas, comment compter ? Toutes les collectivités locales, régionales et même nationales (ministères de la culture et de la défense) ont craché au bassinet sans rechigner. Le moyen de faire autrement sans se faire traiter d’antisémites ? Et ne me dites pas qu’il y aurait d’autres priorités. IL NE PEUT Y AVOIR D’AUTRES PRIORITES, C’EST TOUT SIMPLEMENT IMPENSABLE. Comment occuperait-on les scolaires, sinon ?

 

D’ailleurs, le grand homme derrière ce musée-mémorial, c’est, vous l’aurez deviné, Serge Klarsfeld soi-même. Comment résister à ses arguments, hein, je vous demande un peu ? Suffit de demander, et le résultat dégringole tout seul. Encore que ce soit un peu mesquin : juste Orléans, ça fait riquiqui. Il y en aura combien sur le territoire, de ces « musées-mémoriaux », dans disons, dix ans ? Les paris sont ouverts.

 

 

« Ouverture à Orléans du musée-mémorial des enfants du Vel d’Hiv

 

 

Le 27 janvier 2011, Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de la Shoah et date symbolique anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, sera inauguré à Orléans un musée–mémorial des enfants du Vel d’Hiv, ouvert au public, composé d’une exposition permanente, d’un centre de ressources, d’une salle d’archives, d’une salle pédagogique et d’expositions temporaires.

 

Des journées portes ouvertes pour le grand public sont organisées le vendredi 28, le samedi 29 janvier de 14 h à 20 h et le dimanche 30 janvier de 14 h à 18 h 30. »

 

Tous les détails de l'opération sur :

 

http://www1.alliancefr.com/ouverture-a-orleans-du-musee-m...  

18:16 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je propose qu'il soit construit un Lieu de Mémoire dans chaque commune. On trouvera bien suffisamment de thèmes.
Si on est à court d'idées, il n'y a qu'à solliciter Elie Wiesel, Marek Halter, Samuel Pisar ou Misha Da Fonseca. Ce sont des reconstructeurs de la Mémoire (l'expresion est d'Elie Wiesel himself). Le père Desbons est pas mal aussi, mais lui, il est plutôt spécialisé dans la traque des souvenirs et les recherches forestières...

Pourquoi réaliser de tels travaux pharaoniques ? (je demande pardon par avance, pour l'allusion au Pharaon, mais c'est une image usuelle).

D'abord, ça donnerait du boulot aux chômeurs; les Autoroutes étant déjà bien avancées.

Ensuite, ça éviterait les déplacements; chacun aurait son "Memory Place" à portée de main. Et donc, c'est une action importante dans le domaine des économies d'énergie et dans la lutte implacable à mener contre...
le réchauffement climatique. Chacun aurait son Memory Place à portée de main. Comme dit Evelyne DHELIAT : "C'est bon pour la Planète !!!!"

Écrit par : elsassland | 21/01/2011

Mais pourquoi les Français ne bougent-ils pas?

C'est pire que l'URSS .

Écrit par : ANONYME | 22/01/2011

Les commentaires sont fermés.