Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2010

CES SALES NATIONALISTES

Quelle engeance, ces Iraniens ! Voilà qu’ils seraient fiers de voir leur pays accéder au rang de puissance nucléaire ! Il paraît que c’est du « nationalisme exacerbé ». Exacerbé parce qu’ils sont Iraniens, naturellement. S’ils étaient Israéliens, ce ne serait pas exacerbé, et ce ne serait du reste même pas du nationalisme. D’ailleurs, je parie qu’aucun sondage n’existe sur la question puisque tout le monde sait bien qu’Israël ne possède pas le moindre début d’arsenal nucléaire. Les Israéliens ne peuvent donc pas se livrer aux joies suspectes du « nationalisme exacerbé ».

 

S’agissant de la conclusion, elle était franchement facile à prévoir. Ca, c’est vraiment de la psychologie élémentaire, mon cher Watson.

 

 

55.jpg« Encore une réalité iranienne à ne pas sous estimer…

 

Plus de deux Iraniens sur trois – 71% exactement – veulent que leur pays possède l’arme nucléaire, selon un sondage réalisé par un institut américain fin août et début septembre 2010 depuis Istanbul. Seuls 21% y sont opposés rapporte le Figaro du 10 décembre 2010.

 

Cette adhésion aux ambitions nucléaires de la République islamique illustre une fois encore le nationalisme exacerbé des Iraniens. Ce sondage, effectué par Charney Research pour le compte de l’Institut international pour la paix basé à New York, montre également que les pressions occidentales contre Téhéran ne fassent que renforcer le camp des pro-nucléaires en Iran : ils n’étaient que 52% en 2007. »

 

 

Source : http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...5

Commentaires

"Plus de deux Iraniens sur trois – 71% exactement – veulent que leur pays possède l’arme nucléaire, ".....

Mais non !, mais non !

Plus de deux Iraniens sur trois-71%exactement - ( pile poil ! ) veulent que leur pays possède l'énergie nucléaire civile . Leur grand Manitou n'en finit pas de crier haut et fort que son pays, pour des raisons religieuses et intellectuelles, n'en veut pas du champignon atomique. Le "45 tours" enturbanné dit aussi que le minuscule Hezbo n'avait pas eu besoin de çà pour stopper et faire reculer l'IDF israélien.

Écrit par : Jean | 13/12/2010

Ils ont raison de vouloir posséder une force de dissuasion, si ils veulent ne pas subir le sort de l'Irak.

Écrit par : le défenseur de Claude L-S | 14/12/2010

Les commentaires sont fermés.