Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2010

LA FRANCE PLUS CORROMPUE EN 2010 QU’EN 2007

 

 

L'ONG de lutte contre la corruption Transparency International (TI) vient de publier son rapport 2010 qui établit un classement des pays selon le degré d’intégrité de leur vie politique et économique. Son indice de corruption (13 paramètres pris en compte) se base sur des enquêtes d’opinion menées auprès d’hommes d’affaires, d’entreprises et d’experts et va de 10 pour les pays « propres » à 0 pour ceux qui sont gangrénés par la corruption. 178 pays ont ainsi été passés au crible. Près de ¾ d’entre eux se situent sous la note 5, ce qui démontre un très sérieux problème de corruption à l’échelon planétaire. La plupart étant des pays considérés comme pauvres. Mais pas seulement.

 

Les premiers de la classe, qui l’étaient déjà l’an passé : Danemark, Nouvelle-Zélande, Singapour : 9,3. Viennent ensuite Finlande et Suède avec 9,2. Puis Canada, Pays-Bas, Australie, Suisse, Norvège, Islande, Luxembourg, Hong Kong, Irlande, Autriche, Allemagne, Barbade (eh oui), Japon, Qatar (parfaitement) et Royaume-Uni.

 

Voilà les 20 premiers, les vertueux, parmi lesquels ne figure même pas la première puissance mondiale (ou du moins présumée telle) : les Etats-Unis, pourtant longtemps une référence dans ce domaine. La France ne vient qu’ensuite : 25e avec 6,8, derrière le Chili, 21e, les USA, 22e, et l’Uruguay, 24e. Oui, la France est derrière l’Uruguay. Les Etats-Unis perdent 3 places depuis l’an dernier en raison des scandales financiers qui ont mis à nu la connivence entre milieux d’affaires et politiques. Quant à la France, elle a perdu 6 places depuis 2007. Cela ne devrait pas étonner les cons de base.

 

Israël est 30e, l’Iran 146e et la Russie … 154!

Parmi les cancres de la classe mondiale figurent la Birmanie, l’Afghanistan, le Soudan, le Tchad, le Burundi. La Somalie ferme la marche, au 178e rang avec une note de 1,1.

 

« Transparency International est la principale organisation de la société civile qui se consacre à la transparence. TI sensibilise l’opinion publique aux effets dévastateurs de la corruption et travaille de concert avec les gouvernements, le secteur privé et la société civile afin de développer et mettre en œuvre des mesures visant à la combattre.

TI, qui fédère plus d’une centaine de sections et points de contacts nationaux affiliés présents sur tous les continents (cf. Carte des sections de TI dans le monde), a son secrétariat international basé à Berlin en Allemagne. Créée en 1993 par un ancien directeur de la Banque mondiale, l’allemand Peter Eigen, TI est présidée depuis 2005 par la canadienne Huguette Labelle, chancelière de l’Université d’Ottawa et ancienne présidente de l’agence canadienne de développement. »

 

Source : http://www.transparency.org/policy_research/surveys_indic...

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.