Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2010

"Shoah Business : (re) Veld'Hiv au cinéma !"

 

 Excellent article d'Yves Darchicourt :

« Nouvelle avalanche de dithyrambes dans les médias ! On pensait avoir atteint des sommets dans le genre avec l'encensement quasi extatique de La Rafle, on vient de nous en remettre une couche tout aussi épaisse avec Elle s'appelait Sarah ! 

Sorti hier dans 325 salles d'un coup, ce film de Gilles Paquet-Brenner est donc le deuxième de l' année 2010 consacré à la fameuse rafle du Vel'd'Hiv, l'événement tragique du Paris de 1942 qui devrait obligatoirement peser en permanence sur nos consciences d' enfants, petits-enfants et même arrières petits-enfants de ces Français d' alors, qui ont fait ou laissé faire l' innommable !

C'était bien le moins, l' actrice principale, Kristin Scott Thomas, interrogée sur RTL hier soir," n'est pas sortie indemne du rôle." Quant au film, s'il n' a pas été pas voulu aussi lacrymogène que La Rafle, il entend bien (quand même) émouvoir et faire réfléchir sur la responsabilité imputable à la France. Pour l'AFP d' ailleurs, il a toute sa place " dans la liste des oeuvres ayant évoqué la solution finale, ici dans sa sinistre version française "

On l'aura compris, il s'agit, une fois de plus, de culpabiliser le Français, de l'amener à l' acceptation de la repentance perpétuelle et de son corollaire obligé, la juste dette qu'il conviendra de rembourser. Une sortie sur les écrans qui tombe à pic, juste après la miraculeuse invention du document incriminant directement le Maréchal Pétain dans le durcissement des lois antisémites promulguées par l'Etat Français.

Pour celles et ceux qui souhaitent aller au cinéma sans avoir à se couvrir la tête de cendres, mieux vaut aller voir le Robin des Bois de Ridley Scott par exemple ! Et on ne fera pas la quête à la sortie! »

 Source : http://blogdemariepauledarchicourt.hautetfort.com/

salauds2.jpg

Les commentaires sont fermés.