Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2010

REVOILA LE GENE JUIF

Vous vous souvenez des mésaventures de Thilo Sarrazin, contraint à la démission de son poste de membre du directoire de la Bundesbank en septembre dernier pour avoir notamment déclaré que tous les juifs avaient un gène particulier en commun.

 

Il paraît que c’était odieusement raciste. Et antisémite par-dessus le marché, ce qui est infiniment pire. Thilo Sarrazin n’avait pas compris que si les juifs ont parfaitement le droit de revendiquer un gène commun, les goyim n’ont pas la permission d’en parler. C’est bizarre, mais c’est comme ça.

 

Et pourtant, voyez plutôt ce que nous apprend un site juif :

 

« Les origines du peuple juif confirmées par la génétique

 

Des chercheurs de huit pays différents ont analysé plus de 600.000 caractéristiques du génome humain sur des individus de 14 communautés de la diaspora juive, ainsi que sur un ensemble de 69 populations non-juives à travers le monde entier. Les conclusions de cette étude montrent que la majorité de la communauté juive a pour origine la région du Levant (actuellement le Liban, la Syrie, Israël, les territoires palestiniens et la Jordanie).

Le professeur Karl Skorecki et Gennady Yudkowsky de la faculté de médecine Rappaport du Technion ont participé à cette étude publiée récemment dans la revue Nature, ainsi que Doron Behar du centre médical Rambam à Haïfa. Ce dernier explique que : "le peuple juif est constitué d'un ensemble de communautés dont les membres, où qu'ils soient dans le monde, s'identifient par une tradition religieuse, une histoire et une culture commune. Des faits historiques suggèrent une origine commune au Moyen-Orient, suivie par de multiples migrations qui ont conduit aux différentes communautés juives d'Europe, d'Afrique et d'Asie; ce qui est appelé la Diaspora juive. Des études précédentes avaient montré une origine génétique commune, sans toutefois situer celle-ci au sein de la population mondiale."


Ce travail a permis de clarifier la structure génétique de l'ensemble des populations au Moyen-Orient, mais plus particulièrement, de remarquer que la plupart des juifs partageaient une structure génétique proche et qui présente de forte similarités avec celle des druzes et des chypriotes. Cependant, celle-ci reste assez éloignée des populations des autres pays du Levant et des populations autochtones des pays où la Diaspora s'est établie. Les seules exceptions étant les communautés juives d'Inde et d'Ethiopie, qui bien que génétiquement apparentées aux pays du Levant, présentent de fortes similarités génétiques avec les populations autochtones.

Ainsi, cette analyse du génome a permis de confirmer les origines historiques de la communauté juive dans les pays du Levant. »

 

Et donc d’apporter un démenti « éclatant » aux assertions d’un traître comme Shlomo Sand qui a osé remettre en  question les mythes fondateurs d’Israël, basés sur le droit imprescriptible du peuple hébreu sur la Terre promise. Que Dieu lui-même lui a donnée. Alors, hein …

 

Source : http://www.juif.org/go-news-139048.php

Les commentaires sont fermés.