Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2010

LA MONDIALISATION DE LA SHOAH SE DEVELOPPE

 

Une vingtaine d’enseignants chinois sont en train de plancher au mémorial de Yad Vashem en Israël sur un sujet d’une brûlante actualité : la shoah. Pas de raison que la Chine soit tenue à l’écart du pensum universel et obligatoire. Ce séminaire a débuté le 4 octobre et doit se poursuivre jusqu’à la fin de cette semaine.

C’est le premier du genre (pour les Chinois) et il réunit des gens de Chine, Hong Kong et Macao. Après ces deux semaines d’études poussées et de contacts, ils sauront tout ce qu’il est essentiel et urgent d’enseigner ensuite à leurs ouailles. Vous pensez d’un marché qui s’ouvre !

Pour les non-chinois, c’est la routine habituelle à Yad Vashem, qui supervise tous les programmes d’ « éducation » à destination des publics de jeunes un peu partout dans le monde. Grâce à son institut  spécialisé, le Yad Vashem’s International School for Holocaust Studies.

Voyez plutôt le programme de cet établissement juste pour ce mois-ci :

Seminar for Teachers from Lithuania  October 5 - 15, 2010

Seminar for Teachers from North Rhine-Westphalia October 9 - 22, 2010

Seminar for Educators from Poland  October 10 - 22, 2010

Seminar for Educators from the Czech Republic  October 12 - 22, 2010

Seminar for Educators from Denmark  October 17 - 27, 2010

European Student Leaders Conference October 17 - 24, 2010

Seminar for Teacher and Educators from France, October 24 - November 2, 2010

Seminar for Educators from Sweden October 29 - November 6, 2010

Seminar for Educators and Scholars from Malines October 30 - November 5, 2010

Seminar for Teachers Association from South-West Germany October 30 - November 6, 2010

Et ça continue sur le même rythme les mois suivants ….

http://www1.yadvashem.org/yv/en/education/seminars/index....

Commentaires

Avant de revenir sur des vieilles lunes sans cesse ressassées à coups de matraque mémorielle, les Chinois feraient peut-être bien de commencer par stigmatiser les millions d'assassinats commis par leur Grand Timonier et ses sinistres gugusses, que ce soit dans le Laogaï ou dans les rues, au moment de la Révolution dite culturelle.

Vous ne la trouvez pas troublante, cette convergence entre ceux qui vouent toujours une adoration à leur "Grand Timonier" et ceux qui n'ont pas encore fait repentance pour les autres millions d'assassinats commis ou ordonnés en Russie par leurs coreligionnaires à partir de 1917 ?... Détail amusant : le mot "Shoah" vous aurait presque comme une sonorité chinoise !

Écrit par : Martial | 16/10/2010

Ils veulent donner des idées aux Chinois? C'est pas sûr que la chambre à gaz soit plus efficace que le lao-gai.

Écrit par : Fred | 21/10/2010

Les commentaires sont fermés.