Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2010

FIFILLE CHEZ LES SIONISTES

Il paraîtrait que ce petit article était hier incompréhensible en l'état. Je n'ai pas l'impression, mais je vais tout préciser, pour les distraits:

un correspondant m'a adressé un commentaire à la suite du n° 5 de la série "Lobbys pro-israéliens en Europe". Ce commentaire figure à sa place dans la colonne de droite du blog, mais vous le trouverez également ci-dessous, ainsi que ma réponse.

Voilà, c'est clair comme ça?

 

«  "Le groupe d’amitié France-Israël de l’Assemblée nationale, que nous examinerons en son temps".

 

Examinerez-vous également celui du parlement européen ? (celui que les anti marinistes aiment à citer comme ayant compris cette dernière parmi ses membres - Visiblement elle n'en fait plus partie) »

 

Je lui réponds ceci: pourquoi pas ? Mais en attendant, je vous invite à lire l’intéressant article en lien, qui s’appelle Marine, Israël & le sionisme et qui vous donnera déjà pas mal d’éléments d’information et de réflexion. Il a paru le 13 septembre dernier sur le site Médialibre.

 

 

http://www.medialibre.eu/3788/marine-israel-le-sionisme

Commentaires

Marine Le Pen est inscrite au groupe des Amitiés France - Israël, mais qu'est-ce que ça peut faire ?

Ca lui permettra d'avoir des billets moins cher pour faire un voyage en Terre-Sainte: on peut être prêt de ses sous sans être juif.

Celas lui permet de rencontrer des gens importants et influents, de pouvoir discuter avec eux et mieux les comprendre, de leur montrer qu'elle ne fait pas d'antisémitisme primaire; Ca ne mange pas de pain.

C'est une non-information, je n'ose dire un détail.

Écrit par : e défenseur de Claude L-S | 12/10/2010

Libre à vous de penser cela. Moi, je crois au contraire que lorsqu'on aspire à diriger le Front national, s'intégrer à ce type de lobby est pour le moins curieux. Voire déplacé. Car il s'agit bien d'un lobby en faveur d'Israël.
Ces gens-là font bien autre chose que grappiller des billets à prix réduit.

Si je vous suis bien, pour ne pas démontrer son "antisémitisme primaire", il faut se précipiter avec tous les idiots utiles du système et faire comme eux?
Ce n'est pas vraiment ma conception de la politique. Surtout pour ceux qui se veulent "anti-système".

Écrit par : anne kling | 13/10/2010

En ce qui la concerne, être député européen, c'est aussi être dans le système. On ne peut pas vouloir agir sur le monde, en évitant les contact et en ne voulant prendre de responsabilités nulle part. Nigel Farage aurait pu tenir le même raisonnement, et rester tranquillement dans son cottage à pester contre le système de l'UE. Le problème est de ne pas être compromis dans le système. Elle le serait si elle relayait des intérêts israéliens (ou n'importe quels autres) au détriment de ceux des Français.

En ce qui concerne l'UE, étant donné que ce n'est qu'une énorme machine internationale à lobbying (contrairement à l'assemblée nationale française qui n'a aucune vocation à s'occuper d'international), il est logique qu'Israël y ait une association ou un groupe qui la représente. Et il n'y a rien d'abusif pour un pays de créer des associations qui essaient de pousser et de défendre ses intérêts auprès d'institutions qui sont faites pour ça. Des représentation qui sont officielles sont toujours légitimes.

Personnellement, je pense (comme vous) que ce système de lobbying est exactement le contraire du principe d'ordre public et d'intérêt général sur lequel la France s'est constituée: il tend systématiquement à faire prévaloir les intérêts privés sur l'intérêt public, le fort sur le faible, etc. Je suppose que Marine Le Pen pense la même chose.

Je n'ai pas dit qu'elle devait montrer qu'elle ne faisait pas d'antisémitisme primaire, mais qu'elle n'avait pas de raison d'en faire vraiment: les Israëliens, quelque soient les reproches qu'on peut leur faire, ne sont pas des gens infréquentables. Il n'y a pas de gens infréquentables, ni en politique intérieure, ni en politique extérieure, en dehors des criminels avérés. Même les pays et les partis qui sont des adversaires ou des ennemis, doivent être fréquentés si on veut les combattre, les changer ou les réduire. Il faut afronter ses adversaires, et pour cela les connaître et donc les fréquenter.

Au demeurant, beaucoup d'Israéliens sont nationalistes, parce qu'ils ont un État-nation. Je trouve que c'est une bonne évolution, même si je sais comme tout le monde leur cause est mauvaise relativement à la Palestine qu'ils envahissent et martyrisent.

Rien n'interdit de penser que Marine Le Pen ne soit pas aussi inscrite au groupes de l'Iran, à celui de la Russie et à celui des USA. À moins de considérer que l'un de ces pays est lui aussi infréquentable.

----
Le véritable ennemi est là :

http://www.youtube.com/watch?v=9kPCYcBm-C8&feature=player_embedded

Écrit par : le défenseur de C L-S et de M L-P | 14/10/2010

aucun député du FN dans les groupes Iran et USA. Le Pen père est inscrit au groupe Russie. Le Pen fille est suppléante au groupe Canada

Écrit par : anne kling | 15/10/2010

Les commentaires sont fermés.