Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2010

PLUS FORT QUE FORT !

77.jpgPile le jour anniversaire du 30e anniversaire de l’attentat de la rue Copernic à Paris, voilà que Serge Klarsfeld, le personnage historique dont la rigoureuse impartialité ne saurait être mise en doute par quiconque, « a annoncé une découverte tardive mais "fondamentale" pour le sens de l'histoire : le document original de l'Etat français de Vichy établissant le nouveau statut des Juifs en 1940 qui a été annoté puis durci de la main même du maréchal Philippe Pétain ».

 

Stupéfiant, non ? Vous vous demandez sans doute pourquoi je l’ai qualifié de « personnage historique ». C’est tout simplement, si je puis dire, que François Fillon lui-même lui a décerné ce titre le 7 juillet dernier en lui remettant sa Légion d’honneur :

« Vous êtes devenu, Serge Klarsfeld, un personnage historique : je veux dire par là que votre parole dépasse désormais votre personne, et les circonstances où elle se fait entendre; que vos avertissements portent de Téhéran à Palé; que votre réflexion tranche des conflits actuels comme elle a tranché de celui d’hier. » Jamais en retard d’une obséquiosité, Fillon.

 

Le CRIF se gargarise évidemment – et il n’est pas le seul – de cette « découverte » étonnante, quoique légèrement tardive. Mais quoi, mieux vaut tard que jamais.

 

Avant de vous laisser en compagnie de cette littérature – deux articles du CRIF pour la même journée, et ce n’est qu’un début à mon avis – je me pose néanmoins quelques questions que vous vous poserez sans doute également, mais auxquelles le « personnage historique » n’a pas jugé utile de répondre:

 

-         où ce document a-t-il été déniché et dans quelles circonstances?

-         par qui son authenticité a-t-elle été établie?

-         est-il daté ?

-         combien d’analyses graphologiques ont-elles été faites, et par qui ?

-         comment se fait-il que ce soit justement Klarsfeld et non pas un chercheur indépendant qui ait « miraculeusement » mis la main dessus ?

 

 

« Pétain : le masque est tombé !

La découverte d’un exemplaire authentifié du projet infâme de statut des Juifs du 3 octobre 1940 portant annotations de la main même de Philippe Pétain qui en durcissent le texte, est fondamentale, estime le CRIF. Ces annotations démontrent que Pétain a participé à sa rédaction en élargissant considérablement le champ d’exclusion des juifs, Français ou nés à l’étranger.

 

Ceux qui pensaient encore que Pétain aurait fait don à la France de sa personne, qu’il aurait protégé les juifs français ou qu’il était un vieillard inerte et manipulé par l’occupant, devront reconsidérer leur position. Le statut des Juifs est un crime contre l’humanité et contre les valeurs de la République. Il manifeste de la part de Pétain sa duplicité particulière contre ceux des Juifs qui se croyaient ses amis comme Jacques Heilbronner, président du Consistoire central qui fut déporté à Auschwitz, où il fut ensuite gazé avec toute sa famille. »

 


« 
Pétain avait bien durci le statut des Juifs, par Marc Knobel

Ce dimanche 3 octobre 2010, l'avocat Serge Klarsfeld a annoncé une découverte tardive mais "fondamentale" pour le sens de l'histoire : le document original de l'Etat français de Vichy établissant le nouveau statut des Juifs en 1940 qui a été annoté puis durci de la main même du maréchal Philippe Pétain. Retour sur cette découverte "fondamentale".

 

Ce document a été remis par un donateur anonyme au Mémorial de la Shoah à Paris, avant d'être authentifié, a précisé l'avocat. Dans le détail, la découverte porte sur les annotations faite au crayon par le maréchal à même le "projet de loi". Celles-ci « remanient profondément sa nature, déjà extrêmement antisémite. Une fois réécrit, il le devient encore davantage », affirment à la presse d'une même voix l'avocat et son fils Arno Klarsfeld. C'est d'ailleurs ce dernier qui a comparé la graphie des annotations avec celle d'autres textes manuscrits de Pétain, et il ne fait selon lui « aucun doute » qu'elles sont bien du chef de l'Etat français. Le document initial prévoyait en effet d'épargner les descendants de Juifs nés français ou naturalisés avant 1860. Une mention rayée par Philippe Pétain. « Le statut des Juifs est une mesure spécifiquement française, spontanée. Les Allemands n'avaient pas demandé à la France de Vichy de prendre ce statut. Mais il y a eu une concurrence entre l'antisémitisme français et l'antisémitisme allemand », résume le juriste. »

 

Etc, etc, etc. La suite de la saga est en lien.

 

Sources : http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...

 

http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detai...

 

Commentaires

Article très intéressant ds le dernier Rivarol.
J'en ai appris pas mal sur l'attentat rue Copernic.
Pour cette affaire, seul Serge Klarsfeld a eu ledit doc pour l'instant remis "par un donateur anonyme au mémorial de la Shoah".

Ça promet.

Écrit par : cosaque | 11/10/2010

Les commentaires sont fermés.