Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2010

BRAVO LES SUISSES !

Le World Economic Forum, ou Forum de Davos, vient de rendre public son rapport 2010/2011 sur la compétitivité mondiale et il n’est pas inintéressant de se pencher sur les résultats. Allez savoir pourquoi, on n’en a pas énormément entendu parler dans notre pays. Evidemment, s’il avait été premier de la classe …. on aurait entendu jusqu’au fond du cosmos les cocoricos. Seulement voilà, le premier de la classe, c’est … la Suisse ! Horreur et funérailles ! Ces xénophobes, islamophobes, minaréphobes !! Il n’y a pas de justice en ce bas monde.

 

Eh oui, c’est bien la Suisse qui ouvre le bal. Il faut dire que jusqu’à ces dernières années, les USA trônaient au sommet du classement et personne n’aurait seulement songé à les en déloger. Mais l’année dernière, coup de théâtre, voilà qu’ils passent au 2e rang, derrière la Suisse, déjà. Cette année, c’est pire encore: les States, décidément en petite forme, se retrouvent au 4e rang, derrière, outre la Suisse, la Suède et Singapour. Cette rétrogradation est plus éclairante que bien des discours.

 

Bon, continuons notre tour d’horizon. Je vous sens trépigner, mais il faudra vous armer de patience. Viennent ensuite l’Allemagne, le Japon, la Finlande, les Pays-Bas, le Danemark et le Canada. Voilà pour les 10 premiers.

 

Nous avons ensuite Hong Kong, le Royaume-Uni, Taïwan, la Norvège et enfin …. la France. Ouf, elle arrive quand même au 15e rang. Israël est 24e.

 

139 pays sont concernés par ce classement. La Tunisie fait un bond sensible depuis l’an passé et occupe une bonne 32e place, qui la situe loin devant tous les autres pays d’Afrique et du Maghreb, puisque le second derrière elle pour cette zone est l’Afrique du Sud, 54e. Elle est même loin devant certains pays de l’Union Européenne, comme l’Espagne (42e), le Portugal (46e), l’Italie (48e), sans parler de la Grèce qui se traîne au 83e rang.

 

Le classement est fondé sur 12 paramètres principaux: institutions, infrastructure, environnement macroéconomique, santé et éducation de base, éducation supérieure et formation, efficacité du marché des biens, efficacité du marché du travail, développement du marché financier, développement technologique, taille du marché, sophistication des activités commerciales et innovation.

 

Bien évidemment, certains grincheux, au premier rang desquels des Français, ce qui ne vous étonnera pas, relativisent ce hit-parade. Certes, certes. Il n’en demeure pas moins un indicateur intéressant. A mettre en parallèle avec l’indice de développement humain des Nations Unies  (http://fr.wikipedia.org/wiki/Classement_IDH_des_pays ).

 

Les Suisses ont droit à toute notre admiration. Bravo les Suisses ! Surtout, un bon conseil : n’intégrez jamais l’Union Européenne !!! Ce n’est nullement obligatoire pour bien s’en sortir. Au contraire.

 

Source : http://www.weforum.org/en/initiatives/gcp/Global%20Compet...

Les commentaires sont fermés.