Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2010

VIRAGE A 180°

Je vous laisse apprécier vous-mêmes et commenter vous-mêmes les informations suivantes. Elles suggèrent que devant l’ampleur du désastre – l’image très dégradée d’Israël et les oppositions au système américaniste-sioniste, lui-même en déconfiture, qui se multiplient - il faut à tout prix chercher de nouveaux soutiens. Partout et en tout lieu, y compris chez ceux sur lesquels on crachait il n’y a pas si longtemps. Dans ce registre, on apprenait il y a quelques jours que les juifs de France n’avaient vraiment pas à se plaindre et aujourd'hui on dirait que c’est au tour du Vatican d’être appelé à la rescousse.

Il paraît même que Pie XII, tout compte fait, n’était pas si mauvais bougre que ça. Incroyable, mais vrai ! Quant au pape actuel, il est prié de s’enrôler toutes affaires cessantes sous la bannière étoilée du sionisme. Et d’y enrôler toute la chrétienté. Il y a même, tenez-vous bien, l’AJCI qui se crée afin d’appuyer le mouvement. Qu’est-ce que l’AJCI ? Un peu de patience que diable, lisez d’abord ce premier texte, vous le saurez ensuite:

« Les amitiés chrétiennes devraient davantage s’impliquer dans la lutte contre l’antisionisme !

En dépit d’un lourd et persistant contentieux théologique entre Juifs et Chrétiens, il tombe sous l’évidence que, l’urgence du moment, devrait amener les responsables et les militants chrétiens du rapprochement entre les deux traditions, à un plus grand discernement dans les priorités d’action. En effet, la diabolisation croissante de l’Etat d’Israël sous les coups de butoir d’un antisionisme qui dissimule très mal les rictus grimaçants d’un antisémitisme renaissant, devrait amener les tenants du rapprochement judéo chrétien à ne pas perdre de vue, cette fois ci, les primautés qui imposent, pour l’heure, de privilégier l’action à toute autre forme d’intervention, de discours notamment.

 

En effet, moins parler et plus agir, montrerait le souci de la prééminence du pragmatisme, confirmerait la nature et l’étendue des risques que nos amis sont prêts à courir pour la cause juive et permettrait de prendre la mesure de leur engagement historique aux côtés d’Israël, confronté désormais à une des formes les plus originales et pernicieuses de l’antisémitisme : l’antisionisme.  

 

En cela, la présence tutélaire de Pie XII, qui sut condamner le nazisme quand il le fallut, (Meïn Kampf en 1929 ; les encycliques « Mit brenender sorge en 1937, summi pontificatus en 1939) tout en arrachant à la déportation et à la mort des milliers de Juifs pendant la Shoah, reste un exemple qui devrait inspirer bien des militants du rapprochement judéo chrétien.    En effet, lorsque le discours aurait été de nature à compromettre le sauvetage de milliers de Juifs, Pie XII sut se taire, et son héroïsme fut d’autant plus efficace qu’il fut possible, grâce à l’effacement de sa parole.  

 

Aujourd’hui, confronté de nouveau à l’imminence des périls directs, Hezbollah, Syrie, Hamas, ainsi qu’au risque atomique que fait peser sur la région, et, par extension inévitable sur le monde, l’Iran, l’amitié chrétienne, si elle ambitionne une place dans la protection et la sauvegarde d’Israël, doit privilégier l’action contre cette volonté malveillante d’ôter sa légitimité à l’Etat d’Israël. Elle doit rappeler et désigner l’antisionisme comme la matrice de tous les fléaux.   Assez de symposiums, de congrès où l’on se congratule, se reconnaît comme frères, en minimisant, plus que la vérité ne le permet, les lourdes divergences théologiques que Benoît XVI, n’a pas contribué à dissiper, pour autant.

 

Assez de faire semblant de ne pas voir que la légitimité d’Israël étant remise en question par un chœur de plus en plus imposant, l’image de l’Etat Juif dans le monde est de plus en plus ternie. Assez de ne pas prendre suffisamment en compte les menaces d’anéantissement que profère Téhéran, dès que son Chef prend la parole en public.  

 

Il ne serait pas déraisonnable d’imaginer, que pour tenter de pallier à ces dangers, le Saint Siège donnât pour mission à tous les responsables du rapprochement judéo chrétien, l’instruction de montrer que le sionisme est indissociable de l’identité juive, à plus forte raison de la religiosité juive. Une telle initiative permettrait de dénoncer, confondre et démasquer les mensonges diffamatoires de l’antisionisme. Elle aurait, entre autres, pour, conséquence bénéfique, de venir à bout des ultimes résistances encore tenaces dans certains milieux Juifs, sur la sincérité de l’amitié des Eglises chrétiennes.

 

Source : http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=18616

 

Nous en arrivons à l’AJCI piloté par une vieille connaissance. Vous noterez que vu le contexte, on ne fera pas la fine bouche : athées et agnostiques seront également admis dans cette alliance judéo-chrétienne. A CONDITION QU’ILS SOUTIENNENT ISRAEL, naturellement :

« Création de l'Alliance judéo-chrétienne pour Israël

Par Michel Garroté  Jeudi 20 mai 2010 ? 7 Sivan 5770

« Le blog drzz.info vous annonce la création de l'Alliance judéo-chrétienne pour Israël (AJCI). Les membres fondateurs de l'AJCI sont : Madame Bat Ye'or, historienne britannique d'origine juive égyptienne. Le Pasteur François Célier, journaliste écrivain. Le Père Alain René Arbez, Responsable des relations avec le Judaïsme. Et moi-même, journaliste essayiste et rédacteur en chef du blog drzz.info.

Le blog drzz.info saisit l'occasion pour vous informer que désormais Bat Ye'or, le Pasteur François Célier et le Père Alain René Arbez font partie de l'Equipe rédactionnelle de drzz.info. Concernant plus particulièrement l'Alliance judéo-chrétienne pour Israël (AJCI), son objectif initial était et demeure de rassembler, dans une seule et même alliance, une personnalité juive (Bat Ye'or), un Pasteur protestant (François Célier), un Prêtre catholique (le Père Alain René Arbez) et un coordinateur (moi-même).

L'objectif de l'AJCI à court, moyen et long terme est de rassembler des Juifs et des Chrétiens, ainsi que des athées et des agnostiques, qui se reconnaissent, d'une part, dans le concept de société libre de culture judéo-chrétienne ; et d'autre part, dans l'amitié indéfectible et le soutient concret au peuple israélien, et donc, aussi, à Israël, en sa qualité d'Etat hébreu, dans des frontières réellement défendables.

Les membres fondateurs de l'Alliance judéo-chrétienne pour Israël publieront, sur drzz.info, outre leurs articles habituels, des articles qui se réfèrent spécifiquement aux valeurs défendues par l'AJCI.

Les personnes qui souhaiteraient devenir membres de l'Alliance judéo-chrétienne pour Israël peuvent soumettre, pour examen, leur candidature à mgarrote56@gmail.com en précisant leur nom, leur prénom, leur activité et leur lieu de résidence (ville et pays). Les personnes qui ne partagent pas les objectifs de l'AJCI ne peuvent évidemment pas en devenir membres. En effet, l'AJCI n'est pas un forum pour débats contradictoires (il en existe déjà suffisamment sur Internet). l'AJCI, comme son nom l'indique, est une Alliance pour Israël.

Cela dit, il est évident que les membres de l'équipe rédactionnelle de drzz.info, ainsi que les amies et amis du blog drzz.info sont les bienvenus, sans conditions préalables, au sein de l'Alliance judéo-chrétienne pour Israël ».

Source : http://www.juif.org/blogs/24607,creation-de-l-alliance-ju...

Mais attendez, ce  n’est pas tout. Ne partez pas ! On a plein d’imagination sur ce blog où l’on se ferait positivement couper en quatre pour Israël. Donc, à côté de l’AJCI et pour récupérer ceux que l’aspect « religieux » de la chose pourrait rebuter, il existe un appel diffusé sur facebook de la part d'un "Groupe européen de soutien à Israël", ainsi libellé :

  

 

http://www.facebook.com/#!/group.php?gid=105131386199037

 

23280_105131386199037_3618_n.jpg« Nous, Européens de toutes nationalités et de toutes croyances, à l’instar du Peuple américain qui majoritairement soutient Israël, réaffirmons notre soutien à Israël !

Nous réaffirmons le droit d’Israël, comme pour toute Nation légitime, d’assurer sa sécurité !

Nous réaffirmons le droit d’Israël, comme pour toute Nation légitime, de combattre les terrorismes du Hamas et du Hezbollah !

Israël est le seul pays démocratique du Moyen-Orient et à ce titre cet État est porteur des mêmes valeurs Judéo-chrétiennes que l’Europe, mais aussi des mêmes valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité qu’en Europe.

Israël est la première ligne de défense de l’Occident et du monde libre contre le totalitarisme islamiste qui assaille la modernité, et en tournant sa colère contre Israël l’Occident sape sa défense contre les ennemis de la modernité et de la civilisation Occidentale que les Juifs ont largement contribué à créer.

Nous voulons rappeler aux hommes politiques Européens, qui dans leur grande lâcheté ont abandonné Israël pour ne pas froisser le monde Islamique, qu’Israël défend et protège les lieux saints du Judaïsme et du Christianisme contre la volonté hégémonique de l’Islam qui souhaite se les approprier.

Nous réaffirmons que Jérusalem est bien la Capitale d’Israël, qui est au centre même du Judaïsme depuis des millénaires.

Nous nous opposons a toute tentative de récupération de Jérusalem par les Arabes qui, comme l'ensemble du monde musulman, n’ont jamais accordé la moindre importance à cette ville qui n’est d’ailleurs jamais citée dans le Coran, et qu'ils ont souillé les Lieux saints juifs et chrétiens pendant leur occupation.

Nous dénonçons les groupes terroristes comme le HAMAS et le HEZBOLLAH qui maintiennent volontairement la population palestinienne dans un état de pauvreté et de misère à des fins politiques, et qui se servent des populations civiles comme bouclier humain.

Nous affirmons notre soutien aux populations civiles palestiniennes de Gaza qui subissent l'endoctrinement des imams islamistes et vivent sous la terreur du HAMAS qui les prend en otage et les utilise dans une guerre qui les dépasse.

Nous refusons que l'Europe subventionne avec nos impôts le HAMAS qui détourne tous les fonds humanitaires pour acheter des armes et des missiles contre Israël avec la complaisance des ministres des affaires étrangères Européens !

Pour toutes ces raisons, nous apportons notre soutien à Israël et refusons que l’Europe exerce des pressions sur cet Etat souverain, démocratique, libre de se déterminer quant à son avenir, pour abdiquer face au monde arabo-islamique !

L’Europe a par le passé abandonné à la barbarie nazie ses citoyens juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale.

L’Europe a honteusement laissé voter la résolution 3379 en novembre 1975 condamnant le Sionisme, résolution heureusement abrogée depuis.

L’Europe a honteusement tourné la tête lors du vote du Rapport Goldstone qui n’est qu’un acte d’accusation partial et injuste, à charge contre Israël sans aucune objectivité.

L’Europe ne doit plus renoncer à ses valeurs en livrant les Juifs et Israël à leurs ennemis !"

Administrateurs

·        Guy Milliere

·        Viviane Françoise

·        Jean Patrick Grumberg

·        Claude Salomon Lagrange

·        Daniele Kaplan

·        Virginie Szeles Fekete

·        Stefan Metzeler

·        Thierry Couvret

·        Jean-Marc M 

 

Source :http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-18285-142-7-europe-stand-cith-israel-groupe-europeen-soutien-israel.html

 

 

Bigre ! On a vraiment l’impression qu’il y a le feu au lac ….

Commentaires

Pfff...comme d'hab, ils donnent des leçons à tt le monde pour que ce soit en leur faveur.
Qu'ils laissent donc le pape faire son boulot d'évangélisation.
Il n'est pas là pour faire de la politique ! A fortiori ds le merdier Palestinien...
C'est pas le pape qui leur a acheter cette terre arabe sur ses deniers... mais Rothschild...

Écrit par : cosaque | 20/05/2010

Le problème, c'est qu'une grande partie des Palestiniens de souche étaient chrétiens,
que les Sionnistes étaient des socialistes fondamentalement anti-chrétiens, et qu'ils ont dû s'enfuir comme les autres.

Écrit par : le défenseur de C L-S | 20/05/2010

Dans cette affaire PieXII, l'attitude des catholiques a été conforme aux voeux des sionistes. Ces derniers accusaient en effet ce pape, de n'avoir rien fait pour eux pendant la dernière guerre, ce qui était faux. Immédiatement et dans le monde entier sont parus dans la presse des réfutations de ces accusations et et surtout les preuves que PieXII avait bel et bien fait tout ce qu'il avait pu pour "AIDER" les juifs en les cachant. Mais dans la presse mondiale le terme aider fut remplacer par celui de "SAUVER" ce qui conduisait tout le monde à penser que ces juifs sauver seraient donc mort sans l'action de PieXII, ce qui naturellement accréditait aux yeux du monde entier la réalité du génocide des juifs qui était loin d'être admise par tous au début de l'affaire PieXII vers le milieu des années soixante, aucun chefs d'états n'ayant formellement reconnues sa réalité. Tout le monde catholique et le Vatican en tête oeuvre donc depuis plus de quarante cinq ans pour cette cause, volontairement ou non. Car cette accusation n'a aucun sens si le génocide s'avérait être sortit de l'imagination de propagandistes de guerre alliés. C'est un peu grâce à ça que la shoah est devenue aujourd'hui un article de foi, un dogme religieux dont on ne peut raisonnablement discuter. Si pour des raison imprévues, le Vatican devait revenir à la réalité et considérer que ces accusations sont non seulement infondées mais qu'elles sont surtout absurdes, l'attitude des juifs changeraient du tout au tout et avant que le Vatican ne disent "mais PieXII a "AIDER" des juifs et vous le savez, pour nous l'affaire est entendues" ce serait alors les juifs qui demanderaient dare dare, tant qu'il est encore temps, la canonisation de PieXII, surtout en raison de sont attitude pendant la guerre qui le conduisit à "SAUVER" de milliers de juifs.

Écrit par : NYH | 20/05/2010

Ils ne risquent pas de se faire beaucoup d'amis, tant qu'ils continueront avec de tels comportements:

http://www.liberation.fr/monde/0101576075-la-france-humiliee-par-tsahal

Écrit par : Fred | 21/05/2010

Les sionistes veulent, dans leur fuite en avant ( refus de la paix,risque de guerre généralisée au proche orient),s'agréger le maximum de soutien non juifs afin de légitimer leur entreprise belliqueuse.Il y'aura toujours des idiots utiles qui par idéologie ou pragmatisme ( le lobby juif étant puissant)qui adhéreront au concept néo-conservateur sioniste du "clash des civilisations" et serviront de paillasson à leur maitre.....

Écrit par : ooops | 21/05/2010

En attendant, Obama, le caniche de Tel Aviv, est en train de nous mitonner un Pear Harbour... à rebours aux dépens de l'Iran :

http://www.zerohedge.com/article/us-begins-massive-military-build-around-iran-sending-4-new-carrier-groups-region

Lisez bien les commentaires grinçants, haineux et très... typés qui suivent cet article hautement critique contre Obama et le bellicisme américain sous influence : vous y constaterez l'omniprésence du lobby sioniste aux États-Unis... Surpris, hein ?

Écrit par : Martial | 21/05/2010

Ces tirades élogieuses en faveur du Vatican, que ne les ont-ils prononcées avant. Ils en deviendraient sympathiques si on ne les savaient à la recherche d'idiots utiles.
A chacun son karma !

Écrit par : candide | 27/05/2010

Le degré de nuisance du sionisme est inversement proportionnel aux nombres d'adeptes dans le monde de cette idéologie suprémaciste,racialiste pourvoyeuse de guerres.
L'antidote est pourtant en chacun de nous : La lucidité,la clairevoyance et la mémoire historique.
Auto-vaccinons-nous !!!!

Écrit par : ooops | 30/05/2010

Je suis profondément avec Israël dans cette histoire de fous. Je ne participerais à la curée mondialisée. Ces humanitaires présumés ont eu plus que ce qu'ils méritent: ils ont eu ce qu'ils cherchaient ! Auraient-ils oser braver la police Thaïlandaise ? Non. Auraient-ils osé braver l'armée Chinoise au Tibet ? Non. Auraient-ils osé braver l'armée russe en Tchétchénie et en Géorgie ? Non. Tous les pays du monde contrôlent, protègent et sécurisent leurs côtes et leurs frontières, le plus souvent bien au large dans les eaux internationales. Ex: L'interception des pirates au large de la Somalie, que les bateaux français surarmés se réservent le droit de mitrailler à volonté.

Et si ces présumés humanitaires pro-palestiniens s'étaient approchés de Toulon ou de Brest, ils auraient tous été mis en garde-à-vue en France pour une durée indéterminée. Là au moins, Israël les relâche au bout de 3 jours à peine. Ces bateaux partis de Turquie (dont l'un d'entre eux contenait probablement des armes de contrebande) ne sont rien d'autre qu'une provocation contre la démocratie israélienne. D'autre part les habitants de Gaza n'ont nullement besoin de ce que ces présumés humanitaires avaient dans leurs soutes: Gaza reçoit déja des centaines de millions d'Euros d'aides internationales. C'est dans les poches du Hamas qu'ils faut aller récupérer cela.

Écrit par : Yves | 02/06/2010

...VIRAGE À 180°...
180°, c'est une ligne droite.
Fallait écouter, en classe !!!

Écrit par : Yves | 02/06/2010

En lisant le message d'Yves, on constate que l'illusion d'une l'alliance judéo-occidentale de fait contre le monde musulman a la vie dure. En tout cas, ce pro-sionisme à contre-courant fait nettement contraste avec l'analyse que les médias israéliens objectifs ( c'est-à-dire antisémites ;o))) ?) font de cette affaire :

http://www.courrierinternational.com/article/2010/06/02/gaza-sera-notre-vietnam

Le problème de l'État d'Israël, c'est qu'il est embarqué dans une fuite en avant qui ne peut le conduire qu'au gouffre. Mais c'est ainsi : "ils" ne savent pas s'arrêter parce qu'ils n'apprennent jamais...

Écrit par : Martial | 02/06/2010

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.