Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2010

UN CADRE DU BLOC IDENTITAIRE SIGNE LA PETITION « RAISON GARDER »

Je vous ai abondamment parlé des deux pétitions qui font rage en ce moment : celle des sionistes « gauchistes » et celle des sionistes de « droite ». Des termes qui n’ont guère de sens, car l’essentiel les réunit : ils sont tous sionistes avant toute chose. Après, l’art et la manière de défendre Israël …- ce qui les sépare- est assez secondaire, en fin de compte, par rapport à l’essentiel.

 

Nous avons observé cela avec intérêt, de l’extérieur, car la chose ne nous concerne pas. Il s’est cependant trouvé un cadre du Bloc Identitaire, mouvance dite d’ « extrême-droite » pour signer la pétition des virulents « de droite ». C’est le site Le projet juif qui nous l’apprend. Fort intéressant, en vérité. Il s’agit de Fernand Cortès, tête de liste dans l’Aude pour le Bloc aux dernières élections régionales :

 

Joseph HAYOUN

Administrateur honoraire de l’INSEE

Jérusalem

Le lundi 26 Avril 2010 à 21:02:19

Fernand CORTES DE CONQUILLA

Fondateur de Le Pilori

Valence d’ Agen

Site Web

Le lundi 26 Avril 2010 à 20:58:58

Simone ZERAH

Biologiste

Fontenay sous bois

Le lundi 26 Avril 2010 à 20:58:35

Ce dernier n’en est d’ailleurs pas à sa première manifestation d’allégeance. Il a ainsi déclaré :

“Je confirme que le Bloc Identitaire n’a jamais été antisémite et que ses relations avec la communauté juive française sont bonnes (je suis bien placé pour en parler car je suis à l’ origine de leur développement) et qu’elles deviennent excellentes car de très nombreux Juifs deviennent sympathisant du BI et le soutiennent résolument.”

 

 

Voilà qui a au moins le mérite de la clarté. Je ne conteste pas au Bloc Identitaire le droit d’être sioniste. Par contre, j’estime utile que les militants soient parfaitement informés de la chose, ce qui n’est peut-être pas forcément le cas. Le Bloc Identitaire a choisi de faire l’impasse sur les causes essentielles d’une situation – les pressions et le chantage à la  culpabilité inlassablement distillés depuis trente ans par les organisations dites antiracistes  – pour ne s’attacher qu’à leurs conséquences, qui étaient voulues – la présence d’une immigration musulmane massive. C’est un choix politique de démission et de soumission au système qui ne me semble pas pertinent, c’est le moins que l’on puisse dire.

 

Je l’avais d’ailleurs déjà fait savoir (archives du blog en date du 5/7/07). Ceci n’est qu’une confirmation de la chose.

 

Source : http://www.le-projet-juif.info/?p=240

 

Commentaires

Des tas d'écueils attendant les gens qui voudraient militer pour leur identité nationale : l'écueil nazi de variété "nuit-de-cristal", l'écueil nitzschéen (ou néo-païen : c'est pareil), l'écueil skinhead-sac-à-bière et enfin, last but not least, l'écueil sioniste. On constate que le Bloch Identitaire vient de gagner ses galons sionistes... Quand le Bloc Identitaire se décidera à changer de cap en donnant des gages sérieux d'attachement à la culture judéo-helléno-latino-chrétienne, nous pourrons commencer à le prendre au sérieux. D'ici là, du balais !

Écrit par : Martial | 10/05/2010

@ Martial : "culture judéo-chrétienne" est une contradiction dans les termes :) - et d'où tenez-vous que le paganisme (duquel sont sorties toutes les civilisations dignes de ce nom) et Nietzsche constituent des "écueils" ? :) L'humanité n'a jamais connu qu'un seul écueil, ami, et c'est le judéo-christianisme, dont communisme et sionisme sont les descendants directs (il est assez drôle, d'ailleurs, que vous placiez les termes "helléno-latino" entre ces deux mots, pour essayer de leur donner un peu de brillant, bien que les cultures helléniques et latines soient, précisément, des cultures "païennes" :))

Écrit par : Sir Shumule | 10/05/2010

Le Bloc prétendument identitaire n'est évidemment pas des nôtres, même si beaucoup de ses militants le sont. Quant au dénommé Cortes, qui dirige un journal dont le titre est "Le Pilori", j'ai tout de même une irrépressible envie de lui rappeller que le "Pilori" était un torchon violemment antisémite qui paraissait aux "heures les plus sombres de l'histoire".

Écrit par : Robert Spieler | 10/05/2010

Réponse à Sir Shumule :

D'une part, nul ne songe à nier les origines juives NOBLES du christianisme. Jésus était juif, Sa Mère aussi, Ses Apôtres aussi, les premiers chrétiens aussi, etc. On connaît. D'où l'expression "judéo-christianisme", qui traduit une évolution, une succession temporelle, et non pas une identité intrinsèque, puisque le second est l'aboutissement du premier, qu'il a donc remplacé de jure et de facto LE JOUR MÊME DE LA PASSION DU CHRIST. Idem pour les préfixes "helléno" et "latino" : il fallait bien que le christianisme s'appuie sur ce que ses prédécesseurs avaient de meilleur pour progresser : on ne construit rien sur du sable. Ce que les Grecs avaient de meilleur, c'était la logique ; ce que les Romains (leurs continuateurs) avaient de meilleur, c'était l'ordre. Le christianisme a adopté et adapté ces qualités. Il les a fait s'épanouir et s'est imposé pacifiquement en Grèce et à Rome avant de s'imposer partout ailleurs dans l'ancien monde.

Ensuite, laissez-moi sourire lorsque vous écrivez que du paganisme sont sorties toutes les civilisations dignes de ce nom. Il faudrait commencer par s'entendre sur le sens exact du mot "civilisation", employé trop souvent à tort aux lieu et place du mot "culture". Si vous voulez dire que les Mayas, par exemple, étaient civilisés alors que leur culture les poussait à sacrifier des milliers de personnes à leur dieu-soleil en l'espace de quelques jours (et en arrachant le coeur des victimes encore vivantes), nous n'allons pas être d'accord du tout. Force est de reconnaître - mais la bonne foi est bien la dernière qualité des néo-cueilleurs de gui et autres nostalgiques de l'adoration de la pleine lune - que le christianisme a POLI, ADOUCI, ÉLEVÉ les cultures dans lesquelles il s'est installé, aboutissant à cette civilisation véritable qui fut la nôtre, mais qui est en train de dégénérer, puisque la chrétienté retourne au paganisme comme le chien à son vomi. Civilisation imparfaite parce qu'humaine, bien sûr. Mais qui était la meilleure possible, sachant que l'homme est et restera faillible jusqu'à la fin des temps. Ce n'est pas pour rien si le christianisme s'est attiré la haine féroce de ces régimes infernaux qu'étaient le nazisme et le communisme, deux variantes de paganisme concurrentes, mais pas si ennemies que ça l'une de l'autre, vu les nombreuses passerelles qui existaient entre elles.

Un "détail" pour finir : Nieztzche est mort fou. Je sais bien que d'une certaine manière, tous les génies sont des fous, mais tous les fous ne sont pas des génies... Et le "surhomme" sa plante toujours, comme Icare qui prétendait voler jusqu'au soleil.

Écrit par : Martial | 11/05/2010

@ Martial : Tout le problème du judéo-christianisme est, précisément, qu'il communique, en plus du zèle prosélyte propre à toutes les "religions révélées" (IE non-naturelles), la tendance, spécifiquement juive, à reformater le réel "pour la bonne cause". Il n'y a que chez le léniniste orthodoxe ou le sioniste militant que l'on retrouve un degré de n'importe-quoi, d'insinuation fielleuse et de manque absolu d'objectivité comparable à ceux de votre réponse :) Pour être clair : l'Egypte ancienne, la Grèce antique, la Rome d'Auguste, la Babylone des Mages, l'ancienne Scandinavie, la Chine impériale, le Japon shintoïste sont des CIVILISATIONS, voyez ? :) Le christianisme, sous-judaïsme formaté pour le plus risible rebut social de l'empire romain, n'a jamais été capable de produire autre chose qu'une parodie de religion, une gigantesque incitation au métissage, le titre de "peuple élu" pour les Juifs, un clergé gay, une ignorance et une crasse généralisée, et l'inquisition. Au plan spirituel, culturel et politique, le judéo-christianisme est le plus terrible fléau qu'ait eu à subir l'homme occidental à ce jour : Ron chaya ne fait que compléter Lénine, qui ne faisait que reprendre Paul. Mais eux jouent leur partie de juifs. Je suppose que vous êtes Blanc - vous n'avez donc aucune excuse... Je vous met au défi de citer UNE chose dont l'humanité soit redevable au christianisme, et qui ne soit pas une démarque des civilisations qu'il a détruite - et même de citer UN fléau qui désole actuellement le peuple blanc et qui ne soit pas directement dû à la christianisation...

(Nietzsche n'a été atteint de "folie" - en fait, conséquence de la syphilis, comme Maupassant et probablement Baudelaire - qu'à la FIN de sa vie, et après avoir complétée une oeuvre philosophique admirable. En revanche, 99,999 % des chrétiens sont des psychotiques complets, et sans aucun talent, TOUTE leur vie - et comment pourrait-il en être autrement ? - Le christianisme et son "salut" qui "vient des juifs" impliquant que le vrai soit appelé faux, le laid beau et que 2+2 = 5 la plupart du temps :) )

Écrit par : Sir Shumule | 11/05/2010

Merci pour ce grand moment de fanatisme et d'ignorance Martial. Voilà qui de vos commentaires, laisse à se poser la question de la probité de ce blog.

Martial, vous ne mourez vous et votre que d'une seule chose, de vous même.

Écrit par : Olipien | 16/05/2010

Le "bloc prétendument identitaire" ?
Intéressant de voir que l'ultra-nationaliste Robert Spieler qui n'a cessé d'utiliser l'identitarisme alsacien pour y camoufler ses prétentions nationales nous refait le coup aujourd'hui de se présenter en maître à penser de la question identitaire ...
Plus personne n'en sera dupe pour autant : nous l'avons tous vu à l'oeuvre ! Il a retourné sa veste une fois de trop.
Robert Spieler s'est simplement et définitivement disqualifié sur la question identitaire !
Bon retour à sa source du jacobinisme nationaliste qu'il n'aurait jamais dû quitter !

Écrit par : Lothaire | 16/05/2010

Lothaire,
Dis donc, coco, t'aurais pas fumé la moquette? Je vais te faire une confidence, mais ne le répète pas: j'adore être insulté. Moi, un "ultra-nationaliste" qui reviendrait à "la source du jacobinisme nationaliste" que "je n'aurais jamais du quitter"? Demande aux ultra-nationalistes ce qu'ils pensent de moi, et tu en seras peiné. Je suis et je reste un partisan de l'Europe de la Puissance, respectueuse des Nations (pas des Etats-Nations!) et des Provinces qui la composent. Je suis régionaliste car je revendique davantage de pouvoirs (langues régionales, environnement, développement économique, etc...) pour les régions.
Je ne veux évidemment pas d'un Etat-Nation européen qui reproduirait les tares du jacobinisme français.
Tu émotionnes visiblement quant aux propos que j'ai tenus par rapport au Bloc "pseudo identitaire". Je l'ai dit: je respecte les courageux et inventifs militants du Bloc, mais n'ai aucune estime pour certains de leurs dirigeants qui, à Orange, lors de leur récente Convention se sont laissés aller à dire qu'ils rompaient définitivement avec le prétendu "antisémitisme" et "nationalisme" du FN. Dieu sait que je suis critique quant au FN. Mais franchement, ces propos ne me paraissent pas très dignes. Que le FN soit nationaliste, certes, mais antisémite, c'est tout simplement faux...

Écrit par : Robert Spieler | 17/05/2010

Et la pétition censurée par la Mairie de Paris?

http://www.contre-info.com/suite-a-la-profanation-de-la-tombe-dedouard-drumont-par-les-pouvoirs-publics

Écrit par : jules | 29/05/2010

Les commentaires sont fermés.