Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2010

VOUS AVEZ DIT PARANO ?

« La coopération des Arabes d’Israël avec les Nazis »

« Un des avocats de premier plan en Israël, Maitre Yoram Sheftel, souhaiterait que la collusion entre les Arabes de la Terre d’Israël et les Nazis pendant la Seconde guerre mondiale soit largement exposée. Il déplore qu’en Israël et dans le monde juif, les organismes préposés à la mémoire de la Shoah négligent cet aspect de l’histoire de notre peuple. Selon Maitre Sheftel, l’idéologie du processus de paix dominante dans l’intelligentsia est l’explication pour cette quasi occultation. »

 

 

Source : http://www.juif.org/go-news-126349.php

 

 

Il ne s'agit là que d'un nouvel épisode de la série « Tirons à boulets rouges sur les Arabes ». En fait, si j’en parle, c’est à cause du commentaire ci-après, qui suivait l’article :

 

« Quant à Anouar el-Sadate, sa visite à Jérusalem et son discours à la Knesset paraissent l'avoir lavé de tous ses péchés de jeunesse ... Il n'empêche qu'il était (et par antisémitisme ) l'un des plus pro- hitlériens parmi les " Officiers libres " qui l'étaient tous, d'ailleurs, peu ou prou. J'aimerais bien retrouver (où, dans quel journal ou hebdo l'avais-je vue à l'époque ( du voyage à Jérusalem ) ? - je ne sais plus) cette photo sur laquelle el-Sadate apparaissait avec Mena'hem Begin : je m'étais frotté les yeux, croyant avoir mal vu, mais non, il n'y avait pas de doutes : les motifs de la cravate d'el-Sadate étaient un entrelacement, tout à fait évident, de...croix gammées ! Peut-être était-ce inconscient ? Peut-être le valet de chambre d'el-Sadate avait-il choisi pour son patron, spécialement ce jour-là, une cravate qu'il jugeait, lui, appropriée ... »

 

 

De quoi nous émoustiller, pas vrai ? Des croix gammées sur la cravate de Sadate! Eh bien, grâce à l’extraordinaire magie d’internet, je parierais que c’était cette photo-là, dont parle notre obsessionnel. Je la lui dédie, mais franchement, il faut quand même être légèrement parano pour discerner des croix gammées dans ces zigzags…. Enfin, puisqu’il le dit …

 

 

 

sadate_begin18.jpg

16:39 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Excellente initiative ! Dans le même ordre d'idées, à quand une dénonciation de l'étroite collusion entre la haute finance juive et le nazisme naissant, qui ne serait JAMAIS parvenu au pouvoir sans elle, à l'instar de son alter ego inversé, qui n'est autre que le bolchevisme ?

Écrit par : Martial | 17/04/2010

On s'est longtemps demandé pourquoi le commando de tueurs de la Tchéqua, juifs pour la plupart, massacra la famille impériale russe en 1918. Les enquêteurs des armées blanches en examinant les lieux, remarquèrent que les tueurs avaient gravés sur un des murs un poème en yiddish, ils trouvèrent aussi, gravé par la tsarine un signe mystérieux qu'ils interprétèrent comme une sorte de porte bonheur. Ce n'est que dans les années trentes, avec l'apparition du nazisme que la signification ce fameux signe
apparue clairement, c'était la maléfique croix gammée nazie qui déclencha chez les pacifiques tchékistes une véritable folie meurtrière bien compréhensible chez des juifs découvrant ce signe honni.

Écrit par : NYH | 17/04/2010

C'est un signe qui ne trompe jamais. LE symptôme sans équivoque. L'antijuif (et par extension... l'antijuive) croit toujours avoir inventé la lune en annonçant que le peuple Juif serait parano suite à telle ou telle évènement ou réaction.

Ce qui dénote une profonde méconnaissance de l'Histoire, Histoire de France incluse.

Écrit par : Pierrette | 17/04/2010

A Pierrette:

Ouaff, ouaff!!! Je me demande plutôt si LE symptôme sans équivoque, ce ne serait pas de prendre pour LE peuple juif dans son entier, ce qui n'était destiné qu'à une seule personne: l'obsessionnel à la cravate.

J'ai bien l'impression que c'est en effet un signe qui ne trompe pas souvent.

Écrit par : anne kling | 18/04/2010

"Dans le même ordre d'idées, à quand une dénonciation de l'étroite collusion entre la haute finance juive et le nazisme naissant, qui ne serait JAMAIS parvenu au pouvoir sans elle, à l'instar de son alter ego inversé, qui n'est autre que le bolchevisme ?"

Notamment le fait que la nomination au titre de chancelier de Hitler fut négociée le 4 janvier 1933 chez le banquier Schröder, représentant des banquiers Stein, Oppenheim & Lévy installés en Amérique, par Von Papen afin de mettre fin à l'impasse politique qui paralysait l'Allemagne, Hitler garantissant que les "intérêts juifs" seraient préservés, et la finance juive levant l'interdit et le veto qui de son fait pesait sur toute négociation avec les nazis auprès du Maréchal Hindenburg.

Bien entendu, une fois nommé Chancelier, Hitler fit comprendre qu'il n'avait aucune intention de respecter cet accord, d'où les campagnes immédiates de boycott de l'Allemagne dès mars-avril 1933.

Écrit par : Fred | 19/04/2010

Ceci dit, concernant Sadate, il me semble bien qu'il a connu personnellement Skorzeny et Gehlen au cours de leur résidence en Egypte, où ils travaillaient comme consultants militaires.

Écrit par : Fred | 19/04/2010

Les commentaires sont fermés.