Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2010

OUI, IL FAUT MUSELER INTERNET !

Je suis tombée sur l’article ci-dessous par hasard. J’ai cru que c’était une blague mais finalement, je m’interroge. L’auteur – 24 printemps, ce serait sa grande excuse, au cas où – a l’air tout à fait sérieux. Mais sa prose est tellement outrancière, caricaturale, à mourir de rire, que finalement, je ne sais que penser…. Jugez vous-même. En tout cas, si c’est un pastiche, il est réussi ! Tout le blog est du même tonneau, vous allez vous marrer si vous persévérez dans vos recherches.

Donc, on reprend tout à partir du titre :

« OUI, IL FAUT MUSELER INTERNET ! »

 

« Nadine Morano et l'UMP ont compris qu’il était temps de s'attaquer à Internet et de museler les internautes irresponsables qui propagent des rumeurs contre le président de la République.

Moderne, volontariste et réformatrice, la Secrétaire d’Etat à la Famille Nadine Morano a courageusement déclaré vendredi matin «qu’il nous faudra un jour une police internationale d’Internet ».

Dans le contexte délétère actuel de complot ourdi contre le président de la République, Madame Morano s’en est pris avec justesse et pertinence à Internet, cet espace anarchique sans contrôle policier à l’origine des odieuses rumeurs qui courent sur le couple Sarkozy. L'actualité récente donne raison à la ministre, il est plus que jamais temps de museler les blogeurs qui s'autorisent à donner leur avis sur tout et sur tous. Souvent en mal.

«Ce que l’on y trouve sur le web est à la fois fabuleux et profondément dangereux. Au-delà des rumeurs ou des blogs, qui sous couvert d’anonymat, déversent un torrent de boues, d’insultes, d’injures et de mensonges, je crois qu’il nous faudra un jour une police internationale d’Internet », a poursuivi la secrétaire d’Etat lors d’une interview avec Christophe Barbier sur LCI.

Cette saine volonté de bouclage du web par le gouvernement n'est pas nouvelle, l'excellente loi Hadopi avait déjà, en son temps, semé la panique chez les pirates et autres gauchistes qui hantent le cyber-espace. Monsieur Frédéric Lefebvre, porte-parole UMP, pointant du doigt les terroristes et autres pédo-criminels, avait, lui, tenté d’instaurer un G20 du net. Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, s'était déclaré favorable à l'organisation d'un débat « sur Internet et la liberté ».

On connaît également Nadine Morano pour son volontarisme en ce qui concerne le filtrage des sites web. Elle avait d’ailleurs sous-entendu que le filtrage des sites « à risque » devrait être étendu à d’autres types de contenus non illégaux. Quoi de plus normal que de vouloir placer sous cyber-surveillance Facebook, Twitter, Le Post, Agoravox et les blogs anti-gouvernementaux ? Nous ne pouvons pas laisser les enfants et les citoyens normaux qui ont peur surfer sans défense face au danger que représente internet.

Oui, il est plus que temps de boucler le web ! »

Source: http://tousavecsarkozy.hautetfort.com/

09:53 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

C'est trop gros, trop caricatural pour ne pas ressembler à une charge ironique et marrante contre les éventuels inquisiteurs du Net. Il est vrai que la réalité dépasse souvent la fiction... mais pas l'affliction qu'elle suscite ! C'est donc peut-être sérieux, hélas pour l'auteur ! Les petits flics de l'UMPS ont encore frappé !

Écrit par : Martial | 10/04/2010

24 ans.

Il s'appellerait pas Jean, et serait pas en 2ème année de droit ?

Écrit par : le défenseur de C L-S | 11/04/2010

Mes correspondants sont des puits de science. Voici le fin mot de l'histoire:

"Suite à votre billet sur le blog "tousavecsarkozy", je voulais vous signaler que c'est un pastiche. En effet le "Luc Lacombe" en question n'existe pas , sa photo (très jeune cadre ump!) est celle d'un blogueur néoconservateur u.s. Robert Bluey, voici son adresse:
http://robertbluey.com/blog/about-2/"

Excellent. Une bonne raison pour retourner sur le site.

Écrit par : anne kling | 16/04/2010

Les commentaires sont fermés.